Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’attentat-suicide est-il licite en islam ?

Au moment où les attentats-suicide augmentent dans les rangs des salafistes-djihadistes, qu’ils appartiennent à Daesh ou à al-Qaida « canal historique », il est intéressant de se demander si le dogme islamique autorise ou non cette pratique. Jean Lafontaine auteur de l’ouvrage remarqué « l’islam de France (et d’Europe). Un message de paix ? » aux éditions 7écrit nous livre ce que disent les textes sur ce sujet.

Ce que disent les livres ...

Publié le
L’attentat-suicide est-il licite en islam ?

La mosquée bleue, à Istanbul, en Turquie . Crédit Reuters

Problème, les djihadistes de base ne semblent pas connaître les textes. Par contre, les cadres font constamment référence aux textes sans commettre la moindre erreur. A n’en pas douter, ils sont férus en doctrine de la religion.

Au moment où les attentats-suicides augmentent dans certains rangs musulmans, qu’il s'agisse de l'État islamique, de certaines attaques en Israël, etc., il est intéressant de se demander si le dogme islamique autorise ou non cette pratique. Voici quelques réflexions à ce sujet.

  • Le suicide est-il interdit par l’islam ?

Pour Yusuf Qaradawi, éminent islamologue qatari, président du Conseil Européen des fatwas et de la Recherche (organisation européenne publiant des directives à l’attention des musulmans européens, c’est-à-dire de musulmans ne vivant pas dans des pays musulmans – ce qui soulève un grand nombre de questions pour les musulmans –), l’islam interdit le suicide.

Il écrit : « Celui qui se tue, quel que soit le moyen, attente ainsi à une vie que Dieu a interdit de tuer sans raison valable. La vie de l’homme n’est pas sa propriété car il ne s’est pas créé lui-même ; il n’a même pas crée un seul de ses organes, ni une seule de ses cellules. Sa vie n’est qu’un dépôt que Dieu lui a confié. Il ne lui convient pas de la laisser perdre et à plus forte raison d’être lui-même cause de sa perte. »

Il écrit également : « Le Prophète a prévenu celui qui se suicide qu’il sera privé de la miséricorde de Dieu au Paradis et qu’il méritera plutôt sa colère en Enfer. Il a dit en effet : « Il y avait jadis un homme qui était blessé. Il s’affola, prit un couteau et se coupa la main. Ainsi, son sang ne cessa pas de couler jusqu’à sa mort. Dieu dit alors : « Mon serviteur s’est tué avant Ma décision, c’est pourquoi Je lui interdis le Paradis » (hadith unanime). »

Il confirme : « Que les faibles de volonté entendent bien cette menace que le hadith suivant prononce comme un tonnerre accompagné d’éclairs : « Celui qui se jette du haut d’une montagne sera éternellement en Enfer, où il ne fera que s’y jeter et s’y rejeter sans fin. Celui qui s’empoisonne et se tue tiendra son poison dans sa main en Enfer, il ne fera que le boire et le boire pendant toute l’éternité. Celui qui se tue avec un objet de fer tiendra dans sa main cet objet en Enfer, il s’en frappera sans cesse pendant tout l’éternité où il sera immortel » (hadith unanime). »

Si les hadiths suffiraient à eux seuls pour interdire le suicide, Yusuf Qaradawi cite également le Coran en appui à son avis : « Ne vous tuez pas vous-mêmes (ou les uns les autres). Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. » (sourate 4, verset 29). Mais cette lecture paraît extensive par rapport au texte qu’il faut tout simplement donner à lire dans sa version intégrale : « Ô les croyants! Que les uns d'entre vous ne mangent pas les biens des autres illégalement. Mais qu'il y ait du négoce (légal), entre vous, par consentement mutuel. Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. » Il s’agit là a priori d’une recommandation qui semble essentiellement viser les différends commerciaux entre musulmans – habituels à l’époque dans l’Arabie du Prophète –, différends qui pouvaient amener les gens à s’entre-tuer.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gordion - 14/01/2016 - 14:48 - Signaler un abus Merci M.Lafontaine!

    ...pour votre analyse. Et pour votre livre, dont A.Rodier, qui intervient ici, m'avait fait l'éloge. Vos propos soulèvent moult questions d'approfondissement sur les textes écrits et supposés relatifs au Prophète, sa vie. Et davantage dans les interprétations des différents courants de cette "religion", et de l'instrumentalisation qui suivent. Au plaisir de vous lire.

  • Par Anguerrand - 14/01/2016 - 15:37 - Signaler un abus Je pensais que cet article nous apaiserais

    Pour moi, je l'ai rappelé un seul Hadith me suffit pour rejeter cette cruelle religion d'un autre temps. Hadith 56,2-3 ; un homme vint trouver l'envoyé d'Allahet lui dit " indique moi une œuvre qui ait la valeur du djihad, je n'en trouve pas répond le prophete. HADITH 56,1-4 " combattez ceux qui ne croient pas en Allah" en clair les chretiens, les juifs, les agnostiques, les athées enfin tous ceux qui ne sont pas musulmans. On peut tenter de me faire croire que l'islam est une religion comme les autres, certains disent meme de paix et d'amour c'est le comble, C'EST FAUX, TOTALEMENT FAUX, c'est le Coran qui nous indique que les musulmans veulent " notre peau" ! Alors favoriser l'islam en France, en connaissance de cause, est criminel pour nos enfants qui devront se soumettre.

  • Par clint - 14/01/2016 - 21:21 - Signaler un abus Et bien il y aurait un sacré "toilettage" à faire !

    Ce n'est pas tant à nous qu'il faut le dire, mais dans les mosquées, dans les quartiers musulmans, etc.

  • Par hmrmon - 14/01/2016 - 23:36 - Signaler un abus Paradis, houris et attentats suicide

    Difficile à imaginer qu'en 2015, plus d'un milliard d'êtres humains puissent encore prendre pour argent comptant le contenu de ce livre, soit disant dicté par un ange, au nom d'un dieu, à un ex chamelier, génial mystificateur selon Voltaire, avide de pouvoir et de femmes, même non pubère..

  • Par Paul Emiste - 15/01/2016 - 08:45 - Signaler un abus Mouaip...

    « Celui qui se tue, quel que soit le moyen, attente ainsi à une vie que Dieu a interdit de tuer sans raison valable" J´en connais qui vont discuter le "sans raison valable"... Mais oui, au lieu du paradis avec houris ils vont avoir une très mauvaise surprise.

  • Par jurgio - 15/01/2016 - 11:23 - Signaler un abus Convertir par l'amour du prochain ou par la haine

    On se doute qu'une façon est plus facile que l'autre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean Lafontaine

Jean Lafontaine est l'auteur de l’ouvrage L’islam de France (et d’Europe). Un message de paix ?, aux éditions 7écrit. Il a également publié Les sources doctrinales de l’État Islamique, aux éditions UPPR.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€