Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Anne Hidalgo fait le Paris de la délinquance

La politique de mixité sociale menée par la gauche dans le quartier, autrefois tranquille, de Balard dans le sud-ouest parisien a entraîné une montée de l'insécurité et des violences. Un phénomène similaire est observé dans de nombreux autres arrondissements de la capitale.

Racaillisation

Publié le
Anne Hidalgo fait le Paris de la délinquance

1996, Alain Resnais y avait planté sa caméra et immortalisé la fontaine des Polypores, au pied de la cité Modigliani, dans son film "On connaît la chanson".

C’est l’histoire devenue banale d’un quartier tranquille transformé en QG de la délinquance. Un quartier autrefois presque trop calme, perdu au fin fond de la rive gauche, érigé sur les anciennes usines André Citroën, cintré du verdoyant parc éponyme aux herbacés japonisants. À Balard logeaient des cadres moyens, des retraités et des classes moins favorisées, disséminées dans les nombreux bâtiments HLM du périmètre. En 1996, Alain Resnais y avait planté sa caméra et immortalisé la fontaine des Polypores, au pied de la cité Modigliani, dans son film "On connaît la chanson".

Quinze ans plus tard, la fontaine était devenue le point de ralliement des dealers de shit (elle dut être condamnée et grillagée entre 2013 et 2015) et la cité un fief de la racaille, où se succédaient incivilités, agressions, et même voitures flambées dans les parkings en 2012. Le square mitoyen avait dû être clôturé pour limiter (entendez par là : déplacer) les rassemblements de "jeunes". Que s’était-il donc passé ? Très simple : entre temps, la mairie de Paris avait basculé dans l’escarcelle de la gauche qui s’était mis en tête de déployer son aberrante politique de mixité sociale (comprendre : importer des cas sociaux issus des arrondissements "populaires" ou des banlieues "sensibles").

En une poignée d’années, l’ambiance s’était métamorphosée. Des bandes de "jeunes" squattaient les halls de HLM ou leurs garages souterrains, devenus des lieux de fumette, jonchés de mégots de joints, de détritus ; des véhicules étaient détériorés. Les parties communes étaient régulièrement vandalisées. À peine repeintes pour la énième fois, avec l’argent du contribuable, les retrouvait-on maculées de flaques d’urine. Les conflits de voisinage et autres nuisances sonores étaient devenues monnaie courante. Osiez-vous vous en plaindre qu’on vous traitait de "sale chienne" ou de "pute" en vous menaçant de vous "casser la gueule". On en a vu se faire séquestrer et frapper pour avoir eu l’outrecuidance d’aller sonner chez des voisins trop bruyants. Vous pouvez toujours accumuler les plaintes et les mains courantes. La police est débordée. Ou n’intervient pas. Comme cet après-midi de juillet 2015 où un "jeune" s’est fait démolir et entièrement déshabiller par une trentaine de dealers, sous le regard médusé des clients lézardant à la terrasse du Café du Parc, rue Balard. Ce jour-là, les tables ont valsé ; réfugiés à l’intérieur de l’établissement, les consommateurs ont appelé les forces de l’ordre à plusieurs reprises. Deux agents sont arrivés en voiture au bout de vingt minutes pour… assister à la rixe. Le "jeune", en sang, a dû être soigné par la patronne du bistrot. Juste en face, le jardin blanc du parc André Citroën s’est mué en aire de jeux pour délinquants, qui se livrent à leur petit business en toute quiétude, cassant au passage les équipements sportifs recyclés en salle d’attente pour transaction de bédo. L’hiver, ils se délocalisent quelques mètres plus loin, devant la chaufferie du Monop’ Balard pour se tenir au chaud. Auparavant, c’était un Franprix, qui a fini par capituler après divers braquages et incidents.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 03/03/2016 - 08:55 - Signaler un abus Le rêve d'Anne Hidalgo

    Faire de Paris une annexe du 9-3, un modèle de mixité sociale ou le blanc, la femme occidentale, le juif, le céfranc, le gaulois n'a plus aucun droit .... Laissons aux "jeunes" issus de la diversité exprimer leur culture faite de violence, de trafic de drogue et de rap ...... Jack Lang doit en pleurer d'émotion.

  • Par Lafayette 68 - 03/03/2016 - 09:03 - Signaler un abus Bêtise sans limite

    J'entendais Hidalgo sur RTL matin , lors de son voyage au Japon avec son amie Pécresse, vanter Paris et l'atout de son cosmopolitisme( répété 2 fois) pour les JO ! Au Japon , pays fort soucieux de son homogénéité ethnique et culturelle en plus , dire une telle ânerie en dit long sur les capacités d'Hidalgo et consorts !

  • Par vangog - 03/03/2016 - 09:42 - Signaler un abus Ah le quinzième des catho-bobos!...

    Ils ont voté gauchiste, pour la plupart, et savaient ce qui les attendaient. Car les socialos n'ont pas déclenché l'épidémie de mixité sociale invasive, depuis Hidalgo... Leurs idéologues, politologues, urbanistes, sociologues la promeuvent depuis toujours, cette invasion des banlieues! Et ben, ils ont le résultat de leur vote. Alors, cessez de pleurer, les catho-bobos!

  • Par zouk - 03/03/2016 - 09:59 - Signaler un abus Anne Hidalgo PLUS Chr. Taubira

    Beau résultat, Paris est en train de devenir le New York des années 70, mais ils ont eu le bon sens d'élire un Maire dont la politique de "zéro tolérance" a nettoyé la ville, non sans quelque cris d'orfraie, peu nombreux des "tolérants"

  • Par zouk - 03/03/2016 - 10:00 - Signaler un abus Anne Hidalgo PLUS Chr. Taubira

    Beau résultat, Paris est en train de devenir le New York des années 70, mais ils ont eu le bon sens d'élire un Maire dont la politique de "zéro tolérance" a nettoyé la ville, non sans quelque cris d'orfraie, peu nombreux des "tolérants" A vangog: qui sont donc les catho-bobos responsables du gâchis?

  • Par REVERJOVIAL - 03/03/2016 - 10:04 - Signaler un abus Bien fait

    Le bobo parisien va enfin gouter aux joies du multiculturalisme qu'il défend et qui ravage la banlieue et les les agglomérations de France depuis 40 ans. La cause de tout cela, l'entrée de millions de personnes d'Afrique et du Maghreb qui amènent leur mentalité et leur religion moyenâgeuse responsable de la misère chez eux.

  • Par Anguerrand - 03/03/2016 - 10:49 - Signaler un abus Hidalgo adore mettre le bordel dans les quartiers tranqilles

    Elle se fait un malin plaisir de foutre le bordel dans es quartiers où il n'y avait pas ou peu de délinquance comme le XV eme. Il découvrent la vraie vie de nos banlieues en faisant des HLM. Elle sera heureuse quand elle aura mélangée toutes les ethnies et propagée la délinquance dans tout Paris. Mais les parisiens bobos votent pour elle àlors ils savent à qui ils doivent cette politique. Si l'on rajoute le vote immigrés ceux ci etant de plus en plus nombreux, les parisiens n'en ont pas fini avec la gauche. Bientot Notre Dame sera la plus belle des mosqueés

  • Par Olivier62 - 03/03/2016 - 11:04 - Signaler un abus Guerre raciale en cours

    "dans le 16ème arrondissement, des immeubles vétustes sont préemptés et réhabilités en logements sociaux, au grand dam des habitants" Et oui, les bobos tolérants-ouverts-sympas-antiracistes-diversité-métissage-progressisme etc., etc. vont pouvoir "bénéficier" des joies de la société multiculturelle pour laquelle ils ont voté depuis des décennies. Bien entendu, ils escomptaient qu'ils resteraient tranquilles et que seuls les "petits blancs" étaient destinés à faire les frais de l'expérimentation des élites pourries. Alors qu'ils ne viennent pas pleurnicher maintenant ! C'est le même processus que pour les enseignants, de "gôche" authentiques pendant des décennies, et qui sont maintenant en première ligne.

  • Par Bartleby1 - 03/03/2016 - 11:29 - Signaler un abus Bobo parisien

    Je vis à Paris. Et je confirme que la ville regorge de ces ignobles bobo bienpensants et multi-culturalistes. C'est comme une gangrène. Espérons que les mentalités finissent par changer.

  • Par cloette - 03/03/2016 - 11:53 - Signaler un abus pédale douce

    a été mise cependant sur les foires dans les quartiers chics me semble-t-il ! A moins qu'elles ne reprennent au printemps !

  • Par emends30 - 03/03/2016 - 13:11 - Signaler un abus Paris n'a encore rien vu

    Cerné par les banlieues Paris ne résistera pas à la diminution puis l'arrêt des aides sociales Ce n'est pas les quelques milliers de CRS qui résisteront au déferlement des banlieues dans les rues de Paris

  • Par Leucate - 03/03/2016 - 13:14 - Signaler un abus mêmes éléments, même punition

    Je ne plains pas du tout les parisiens qui n'avaient qu'à bien voter ..mais tant que Saint-Germain n'est pas touché .. A propos de "police municipale", elle existe à Paris depuis des siècles. D'abord appelée lieutenance générale de police de Paris puis préfecture de Police, ses agents en tenue ont longtemps porté le nom de "Police Municipale". Même si la PP fait théoriquement partie de la Police Nationale, elle est à part dans l'organigramme de la DGPN, rattachée à elle par une ligne en pointillé.

  • Par lepaysan - 03/03/2016 - 13:16 - Signaler un abus L'oligarchie qui nous

    L'oligarchie qui nous gouverne va enfin vivre réellement le résultat de sa politique.

  • Par clint - 03/03/2016 - 13:36 - Signaler un abus 2 grandes "jouissances" en cours !

    Les immeubles de la Porte d'Auteuil, juste derrière la villa Montmorency (Sarkozy, etc ), qui seront affectés à la grande diversité pour le vivre ensemble, et le camp de roms et autres réfugiés dans le Bois de Boulogne jouxtant .... NEUILLY !

  • Par Galilée.H - 03/03/2016 - 14:13 - Signaler un abus A quand le réveil?

    Quelle catastrophe va-t-elle être nécéssaire pour que les parisiens (dont je suis) ouvrent les yeux? La comparaison avec le new York des années 70 est tout à fait pertinente Mais hélas comme le clament les bobos (nombreux parmi mes proches) on ne peut se fier au modèle américain ( ces ultras afreux) et espérer un maire "à poigne" ... Malheureusement seule une catastrophe humaine pourrait faire bouger les lignes... Désespérant!

  • Par winnie - 03/03/2016 - 14:55 - Signaler un abus Ce qui est relater ici,

    N'est autre que la lente deliquesence de la société , organisée par la gauche repentante et imigrationiste. Rien de surprenant, mais il est grand temps de réagir.

  • Par Fredja - 03/03/2016 - 15:59 - Signaler un abus Super article

    qui décrit à Paris ce que de nombreuses villes de province subissent au quotidien. Pour le coup, les parisiens vont peut-être enfin comprendre de quoi on parle quand on évoque la délinquance au quotidien... .Bienvenue au club. Peut-être arrêteront-ils de voter systématiquement pour la gauche idéologique française maintenant ?

  • Par kaprate - 03/03/2016 - 16:28 - Signaler un abus schizos...

    Des proches et connaissances habitent paris. Ils sont fonctionnaires et pour quelques uns logés par leur administration. Ils ont toujours voté socialiste et tenu un discours idéologique multiculturaliste et écolo sirupeux. Et bien cette fois, certains d entre eux ont voté Pecresse aux régionales... Et je les entends de moins en moins conciliants voire limite fachos... Le passage de l idéologie à sa réalisation, celui du vote à l application, vient nécessairement à bout du socialisme qui est une berceuse pour enfants, un délire idéaliste de schizophrène. Imaginer un monde et un humain meilleur, ça fait tellement du bien!

  • Par langue de pivert - 03/03/2016 - 17:19 - Signaler un abus ☺ "T'en veux de la gauche" ? "bouffe-en" !

    ☺ C'est ce qu'on appelle un retour sur investissement ! Je viens de regarder à la fenêtre : ici tout va bien merci !

  • Par valencia77 - 03/03/2016 - 19:15 - Signaler un abus africains? musulmans? socialistes?

    Pour ne pas etre emmerde par les musulmans il faut vivre au Maroc. Les USA pas mal, les mauvais restent ensemble dans leur quartier. Ils sont incurables mais serieusement controles. Le citoyen est arme et a la droit de se defendre. Trump gagnera l'election et fera chier les socialistes qui ici aussi sont louftingues.

  • Par C3H5.NO3.3 - 03/03/2016 - 21:38 - Signaler un abus Bof, Paris encore en retard

    C'est une situation que les Marseillais ont bien connu. Installation massive de la racaille, pour gagner les élections, jusqu'à ce que même les anciens cocos votent FN et LR pour se débarrasser des envahisseurs. Et fin du pouvoir socialiste. Il me semble qu'aux dernières municipales, Hidalgo était minoritaire en voix. Comme à Marseille en 1933 : Defferre était minoritaire en voix, mais a conservé la mairie. Ses "priorités" une fois élu seront la défense de l'emploi et de l'activité économique, la sécurité, le contrôle de l'immigration et la voierie. Lol.

  • Par bebert4 - 04/03/2016 - 08:00 - Signaler un abus clientelisme

    Les populations parasitaires sont autant d'électeurs captifs et en plus elles font fuir des gens politiquement défavorables.

  • Par pale rider - 04/03/2016 - 08:19 - Signaler un abus C'est triste à dire mais je jubile

    Les bobos parisiens vont enfin passer de la théorie à la pratique . Ca ne va pas leur faire de mal de se colleter à la réalité. Comme disent les anglais: "the proof of the pudding is the eating" alors bon appétit les gars !

  • Par de20 - 04/03/2016 - 12:09 - Signaler un abus La fatma traine- savates de l

    La fatma traine- savates de l hotel de ville deguisée en Belfegor.

  • Par jurgio - 04/03/2016 - 16:59 - Signaler un abus Je n'en reviendrai sans doute jamais !

    Une fille sans particularité, venue d'un pays frontalier comme binationale, devient bientôt apparatchik de la Gauche (jusque là : facile) et demande au parti de quoi elle va bien pouvoir s'occuper. On lui trouve rapidement une petite bourgade perdue de France où elle pourra faire ses gammes et satisfaire toutes ses envies : Paris...

  • Par EUROPE - 04/03/2016 - 19:06 - Signaler un abus Hidalgo, plébiscitée _ pas certain pour tout lemonde

    Les parisiens l'ont élus, qu'ils assument; vive la démocratie et à chacun son boulet, sinon descendez dans la rue, mais là, c'est une autre histoire

  • Par Atlantica75000 - 05/03/2016 - 14:23 - Signaler un abus Tourisme

    Je conseille aux Parisiens de venir rue Victor Massé (entre la rue des Martyrs et Pigalle) dans le neuvième. Vous verrez 3 immeubles faisant le coin Massé-Pigalle en pierre de taille d'excellente facture : ils sont "labellisés" Paris Habitat (dont la direction fait exploser les salaires) : j'ai eu la curiosité de regarder les noms sur les boîtes aux lettres (voir les djeuns devant, les femmes voilées ou à boubou) auraient dû suffire à mon information.Avant les municipales de 2014, les doubles vitrages ont été installés pour les trois immeubles !L'ancien maire qui ne se représentait pas pensait laisser la place à Pauline Véron. : c'est le seul arrondissement qui est passé à droite. En raison justement de la multiplication de logements sociaux et d'immeubles pour "jeunes travailleurs". Les intermittents du spectacle et acteurs de gauche qui pullulent autour de la rue des Martyrs n'ont pas suffi . Rue de la Tour des Dames a eu droit aux logements sociaux : des "jeunes ont commencé à dealer; le concierge a été menacé. La nouvelle maire Delphine Burkli avait dû s'y rendre en urgence.Hidalgo essaye de bourrer le quinzième qu'elle n'a jamais gagné malgré son appart en duplex !

  • Par Atlantica75000 - 05/03/2016 - 14:25 - Signaler un abus Tourisme suite

    La fille de Jack Lang comédienne décédée désormais avait son appart dans l'un de ces beaux immeubles, celui qui fait le coin de la rue Pigalle

  • Par A M A - 07/03/2016 - 10:18 - Signaler un abus La pauvre Hidalgo

    La pauvre Hidalgo. C'est son mental qu'il faudrait réaménager. Un mental bien détériorer par l'obsession révolutionnaire du"frente popular". Après tout, si elle est là et qu'elle y fout la pagaille, c'est qu'elle a été mis là pou ça.

  • Par Mario - 17/03/2016 - 09:54 - Signaler un abus quand on aime le

    quand on aime le multiculturalisme , on assume et on vote Hidalgo ou un autre bobo gauchiste. Le problème est son étendue dans toute la France.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Eloïse Lenesley

Eloïse Lenesley est journaliste pour Causeur.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€