Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les animaux les plus dangereux de la planète (et ce ne sont pas forcément ceux qu'on croit)

Indice : cette liste ne comprend ni les piranhas, ni les hyènes, ni les araignées. Et oui, les animaux les plus dangereux ne sont pas forcément ceux que vous croyez.

Méfiez-vous des apparences

Publié le
Les animaux les plus dangereux de la planète (et ce ne sont pas forcément ceux qu'on croit)

Les animaux les plus dangereux de la planète ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez en premier. Preuve en est avec cette liste qui classe la dangerosité des animaux selon le nombre de morts qu’ils causent par an chez l'homme. Et les requins arrivent avant-derniers.

Les moustiques

Ce sont les animaux les plus dangereux de la planète, au sens où ils causent chaque année le plus grand nombre de morts. Selon l'Institut océanographique de Monaco, les empêcheurs de dormir en rond feraient entre 800 000 et 2 millions de morts.

En cause : la faculté, et la facilité, qu’a mademoiselle (seule les femelles piquent) à propager virus, bactéries et autres parasites qui répondent bien souvent au nom de dengue, chikungunya, virus du nil occidental ou encore paludisme.

Les régions tropicales et en particulier l’Amérique du Sud ainsi que le continent africain sont les plus touchées.

Les serpents venimeux

Les serpents venimeux sont responsables de la mort d’environ 100 000 personnes par an sur l’ensemble de la planète, toujours selon une étude de l'Institut océanographique de Monaco relayée par Lefigaro.fr.

Le cobra royal est considéré comme le serpent le plus venimeux du monde. Il peut mesurer entre 3 et 5 mètres et se dresser d’un tiers de la longueur de son corps s’il se sent agressé, avant d’attaquer. Son venin neurotoxique attaque le système nerveux, brouillant la vision, occasionnant des vertiges et une paralysie faciale. Le système respiratoire cesse ensuite de fonctionner, entraînant la mort. Il se rencontre principalement en Asie. Plus au sud, en Australie, c’est le serpent-tigre qui réputé être très venimeux.

Les scorpions

On comptabilise entre 2 000 et 5 000 morts par an suite à la piqûre d’un scorpion, principalement en Amérique tropicale, en Afrique et en Asie ; au Mexique, un peu plus d’un millier de cas sont recensés chaque année.

Le Leiurus quinquestriatus, surnommé "le rôdeur de la mort" en français, est considéré comme l’espèce la plus mortelle. La piqûre provoque des douleurs intenses, de l’hypertension puis la paralysie respiratoire entraînant la mort. L'animal vit sur le continent africain. Mieux vaut éviter sa rencontre. 

Cependant, les scorpions étant généralement de nature peureuse, sauf lorsqu’ils se sentent agressés, les piqûres sont souvent dues à des accidents. Dans l’hexagone, les cinq espèces recensées sont inoffensive assure le CHU de Lille.

Les abeilles

Si les attaques d’abeilles sont rares, elles n’en restent pas moins spectaculaires comme ici, en mai 2012 en Haute-Garonne ou là, en août 2013, en Afrique du Sud.

Si certaines espèces sont réputées agressives, notamment celle surnommée d’abeilles tueuses, une espèce qui a commencé à envahir le sud des Etats-Unis dans les années 90, les abeilles ne causent, chaque année, la mort "que" de 400 personnes. Les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables.

Les éléphants

Et oui, les éléphants sont des animaux plus que dangereux, et plus mortels, que les requins. Derrière leur image de bête nonchalantes et flegmatiques, ils peuvent se révéler dangereux et agressifs, notamment quand les mâles sont en rut.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par copélia - 01/03/2014 - 10:48 - Signaler un abus to be or not too bee

    ""L'essaim se gonfle et s'abandonne A la caresse du printemps Et, dans la ruche, tourbillonnent, Prêtes à prendre leur élan, Bzz, bzz, bzz, Bzz, bzz, bzz... les abeilles ! (les abeilles !) Se posant par cent et par mille Sur les fleurs qui s'ouvrent à peine, Elles butinent leur pistil Pour en extraire le pollen, [Refrain] Ces gentilles petites bestioles Fabriquent d'abord de la cire. Elles y font des alvéoles, Doux petits nids pour bien dormir, [Refrain] Mais gare à celui qui s'égare Au milieu d'elles, par hasard. Il aura beau s'enfuir dare-dare, Il sera piqué par le dard."" Du très regretté et talentueux Bourvil

  • Par Ravidelacreche - 01/03/2014 - 11:20 - Signaler un abus Oui, l’hippopotame tue

    C'est a cause des bègues; pour prévenir ils crient hip.. hip.. hip... et tout le monde répond hourra !.

  • Par Vinas Veritas - 01/03/2014 - 11:26 - Signaler un abus Classé hors concours

    La liste évite avec beaucoup de précaution de citer l'Homme. cet être vivant apparu sur la planète Terre est devenu au fil des siècle le plus grand responsable de morts. A lui seul, il reste capable chaque jour de faire passer de vie à trépas autant d'individus de sa propre espèce que l'ensemble des autres espèces rassemblées n'en sont responsables par an... ou par siècle.

  • Par pemmore - 01/03/2014 - 11:37 - Signaler un abus Bientôt on rajoutera le loup européen et les écolos,

    loin du gros nounourse polaire quasiment innoffensif, une femelle peut peser 90 kg, au 18ème et 19 ème sciècle c'était près de 200 morts par an, la dernière bonne femme à avoir fait partie de ces gourméts canins c'est vers 1880 en sarthe. Depuis le poison a réglé ce souci jusqu'à l'arrivée des écolos. Leur pouvoir de nuisance est incommensurable.

  • Par Léa - 01/03/2014 - 16:33 - Signaler un abus Animaux dangereux

    Vous avez oublié les microbes, les écolos et les socialistes.

  • Par Tane06 - 01/03/2014 - 19:00 - Signaler un abus Vous avez oublié un animal, l'Homme...

    L'homme est un loup pour l'homme et ce depuis la nuit des temps. Aucun autre animal n'a tué autant d' hommes que les hommes eux mêmes...

  • Par fentreti - 01/03/2014 - 19:53 - Signaler un abus Il y a eu un très bon reportage sur ce sujet

    Il en ressortait que l'animal le plus dangereux était une méduse . fortement venimeuse souvent au contact de l'homme elle causait un arrêt cardiaque dans les 3 minutes qui suivait sa piqure .

  • Par gibsonclassic - 02/03/2014 - 09:31 - Signaler un abus vous avez oublié la plus néfaste :

    les enarques : espece particulièrement nuisible, vicieuse et dangereuse. elle se reproduit peu mais chaque année, une portée de lardons éclos et se dissémine un peu partout sur le territoire. Elle a déjà contaminé le service public et cet franco-inutilo-faignanto-rentabilo-exo virus ( c'est à dire, c'est agent patogène francais exterieur à tout aspect utile, productif et rentable) essaie d'infester le secteur privé. Pas transmissible à l'animal ( exception faite à la vermine et aux rats d'égouts), cet agent pathogène est particulièrement présent dans certaines professions dites " parasites" comme dans les, mairies, ministeres et les partis politiques.

  • Par Imragen - 02/03/2014 - 17:11 - Signaler un abus @bin oui

    Hélas vous avez déjà mentionné le "PSophile des villes" qui tue les entreprises par ponction continue après les avoir anesthésiées par paroles mensongères. . Depuis peu une variant du PSophile des villes est apparue en France, c'est le PSophile verdoyant" qui veut créer des campagnes dans les villes et fonctionne comme une sangsue sur à la fois les finances des entreprises et les économies des citoyens. . Il n'existe aucun remède contre le "PSophile verdoyant" sinon l'éradication totale par élections.

  • Par zoe intergalactique - 03/03/2014 - 18:54 - Signaler un abus On ne nous

    dit pas tout! http://www.dailymotion.com/video/xv262j_why-in-the-world-are-they-spraying-pourquoi-sont-ils-en-train-de-pulveriser-dans-le-monde-vostfr-1de_people

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€