Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Février 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"L'amante anglaise": dans les méandres les plus complexes et les plus sombres de l'âme humaine

C'est l'une des oeuvres les plus célèbres de Marguerite Duras mais c'est aussi, peut-être, la plus profonde. Une raison de plus de découvrir la remarquable version proposée actuellement au Lucernaire par Thierry Harcourt.

Atlanti-culture

Publié le
"L'amante anglaise": dans les méandres les plus complexes et les plus sombres de l'âme humaine

THEATRE

L’Amante anglaise

De Marguerite Duras

Mise en scène/ Thierry Harcourt

Avec Judith Magre, Jacques Frantz, Jean-Claude Leguay

INFORMATIONS 

Théâtre du Lucernaire

53, rue Notre Dame des Champs

75006 Paris

Réservations : 01 45 44 57 34

http://www.lucernaire.fr

Du mardi au samedi à 19h

Le dimanche à 15h

L’AUTEUR

Marguerite Donnadieu dite Duras est née en 1914 en Indochine, où elle reste jusqu'à l'âge de dix-huit ans. Elle écrit son premier livre « Les Impudents » en 1943.

C'est le début d'une œuvre de fiction importante avec ses romans « Le Marin de Gibraltar », « Moderato cantabile », « Le Ravissement de Lol V. Stein »... Elle publie aussi des témoignages comme « La Douleur ». 

Après avoir été scénariste et dialoguiste pour le cinéma (« Hiroshima, mon amour »), elle réalise ses propres films, « Nathalie Granger », « Le Camion ».

Elle se consacre aussi au théâtre, notamment avec les pièces « Des Journées entières dans les arbres », « Le Square » et « La Musica ». 

Elle meurt à Paris en mars 1996.

THEME                                                                                                            

Une femme, Claire Lannes, a assassiné sa cousine, une sourde-muette, qui vivait chez elle et son mari dans leur pavillon de Viorne. Elle a découpé le cadavre et en a jeté les morceaux du haut d’un pont dans différents trains de marchandises. Arrêtée, elle se trouve dans l’incapacité de justifier son acte. Un interrogateur la met à la question, ainsi que son époux, Pierre.

POINTS FORTS

1) Un vrai fait divers, lu dans un journal, a inspiré ce texte à Marguerite Duras. Elle écrit d’abord une pièce de théâtre à six personnages « Les Viaducs de la Seine-et-Oise », puis un roman « L’Amante anglaise » qu’elle condense pour en tirer au final cette pièce si souvent montée. Duras disait qu’elle avait été très touchée par cette femme de condition modeste qui s’était trouvée, malgré sa bonne volonté, dans l’incapacité intellectuelle de préciser et d’analyser les raisons de son crime.

2) La pièce est articulée en deux parties, deux interrogatoires, d’abord celui du mari, Pierre Lannes, puis celui de Claire, la meurtrière. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Jousserand pour Culture-Tops

Est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre 2013 par Jacques Paugam , journaliste et écrivain, et son fils, Gabriel Lecarpentier-Paugam, 23 ans, en Master d'école de commerce, et grand amateur de One Man Shows.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€