Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alerte rouge : les poupées sexuelles débarquent à Paris et affolent féministes, communistes et Front de gauche

Un commerce de poupées sexuelles vient de s’ouvrir dans la capitale, ce qui met en émoi différentes associations puritaines ainsi que quelques bourgeois effarouchés siégeant au Conseil de la municipalité parisienne.

Prudes progressistes

Publié le
Alerte rouge : les poupées sexuelles débarquent à Paris et affolent féministes, communistes et Front de gauche

Diantre, fichtre et sapristi : le tout Paris coquin est en ébullition ! On apprend, tout consterné, qu’un commerce de poupées sexuelles vient de s’ouvrir dans la capitale, ce qui met en émoi différentes associations puritaines ainsi que quelques bourgeois effarouchés siégeant au Conseil de la municipalité parisienne.

L’affaire est maintenant connue de tous tant elle a été relatée par maints articles de presse : depuis le premier février dernier, l’entreprise Xdolls, dans le XIVème arrondissement de Paris, propose dans ses trois chambres à ses clients d’avoir des relations sexuelles avec des poupées en silicone haut de gamme.

Autrement dit, des clients peuvent louer des jouets sexuels pendant une ou deux heures dans un cadre discret…

Ce qui a déclenché la colère des élus communistes et Front de gauche au Conseil de Paris, dont la morale semble toute froissée à l’évocation de la nouveauté. Ils sont d’ailleurs très vite rejoints par « Le Nid », l’association féministe qui accompagne les victimes d’exploitation sexuelle, qui souhaite comme nos communistes pubidonds faire fermer le lieu au prétexte que, je cite Lorraine Questiaux, avocate et porte-parole de l’association,

« Xdolls (…) est un endroit qui génère de l’argent et où on simule le viol d’une femme. »

La préfecture a donc été prévenue, la police alertée, les instances judiciaires sont toutes au taquet… Mais comme ici, on parle bien d’objets inanimés, et que toute la démarche commerciale du gérant est déjà entièrement encadrée, tout ceci apparaît parfaitement légal.

Mais pour nos prudes progressistes et pour nos féministes rigoristes, peu importe ici que nous soyons en présence d’objet et que ceci soit légal : on vous dit qu’il s’agit d’une dégradation de l’image de la femme, voire (et c’est encore pire) que certaines de ces femmes auraient des caractéristiques si proches des enfants que les actes seraient alors assimilables à des actes pédophiles.

Affirmations bien lourdes immédiatement suivies d’une pétition visant à faire fermer l’établissement : il ne faudrait pas que la prostitution soit remplacée par un commerce de poupées ou que des pédophiles assouvissent leurs pulsions sur des objets plutôt que sur des enfants, comprenez-vous. Tout le monde sait, du reste, que le développement de la pornographie entraîne une augmentation des assauts sexuels et des viols ! Pourquoi en serait-il autrement avec ce cas d’espèce et ces poupées ?

Comment ça, non ? Comment ça, au contraire ? Comment ça, la prostitution légale diminue les délits ainsi que les crimes sexuels et les MST ?

Mais…

Mais enfin, il semble évident que cet établissement n’est qu’une maison-close à peine déguisée, n’est-ce pas ! Ce qui, au passage, permettra de requalifier de la même façon toutes les boutiques qui vendent des godemichets et des poupées gonflables en succursales de l’esclavagisme sexuel, et leurs patrons en proxénètes, c’est absolument limpide, et juridiquement solide, voyons ! Au passage se pose une question : si je vends des kleenex et du lubrifiant, comme Amazon, suis-je complice ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 22/03/2018 - 10:20 - Signaler un abus Je ne sais pas, mais avant de juger

    est-ce cette avocate a été essayer elle-même pour savoir si réellement il y a viol?

  • Par vangog - 22/03/2018 - 11:04 - Signaler un abus Moi, je simule un viol de silicone toutes les nuits...

    et, parfois, plusieurs fois par nuit, dans ma tête qui dort...dois-je me constituer prisonnier au commissariat le plus proche?...

  • Par assougoudrel - 22/03/2018 - 11:12 - Signaler un abus L'égalité homme-femme

    peut-être que les féministes veulent aussi leur maison closes avec des poupées-homme en latex possédant un beau "Zboub" au garde à vous et qui ressemblent à Kent, le mec de Barbie.

  • Par JLH - 22/03/2018 - 11:32 - Signaler un abus Cachez ce sein que je ne saurais voir,

    Molière avait déjà résumé la première partie. J'ajouterai que toutes ces "ligues" féministes plus ou moins cinglées ont changé la nature de leur "luttes", qui étaient une recherche de l'égalité femme/homme après un 19ième siècle extrêmement régressif sur ce plan par rapport à l'époque classique (merci "les lumières"), cette égalité est devenue "égalitarisme" et maintenant depuis une vingtaine d'années, au contraire de l'égalité, les "luttes" de Mme de Hass et autres cinglées, sont orientées un "différentialisme" (barbarisme, je sais) exacerbé, tout ce qui différencie homme et femme fait l'objet de revendications de plus en plus obscures. Tout celà prépare un retour de bâton dont les premières victimes seront les femmes. Je ne verrai ce temps, ce suis déjà âgé, mais il viendra, c'est une certitude. Et enfin, je ne crois pas à la catastrophe annoncée dans l'article sur une société déshumanisée.

  • Par 2bout - 22/03/2018 - 14:11 - Signaler un abus On est en droit de s'étonner qu'avec tout ce plastique,

    aucune association n'ait encore manifester pour exiger le prélèvement d'une éco-taxe. Une question de priorité, sans doute. Puis Bercy y mettra plus que les doigts car c'est aussi un terrain de jeu pour la puissance publique. Finalement, la poupée en silicone possède bien des vertus que personne ne devrait ignorer.

  • Par jurgio - 22/03/2018 - 15:26 - Signaler un abus Les féministes vont enrager !

    car elles vont perdre le vrai pouvoir qu'elles ont voulu ignorer.

  • Par vangog - 22/03/2018 - 16:04 - Signaler un abus Avant de mettre son obole dans la fente...

    il conviendra de demander l'avis de la poupée, à laquelle pourra être adjoint un petit magnétophone qui répondra, selon les dispositions de la poupée "oui, tu peux m'en...uler!" ou "non, va te faire fo...tre!". Afin de décourager les importuns, je propose d'introduire des poupées à l'effigie de De Haas, portant un tee-shirt (mouillé) sur lequel sera inscrit "osez le plasticisme!"...effet garanti!

  • Par assougoudrel - 22/03/2018 - 16:27 - Signaler un abus La poupée de Polnareff

    qui passe sont temps à faire "non" sera réclamée par les féministes. quand à celles qui disent "oui", il en faudra pour tous les goûts: des minces, des rondes, des belles, des moches, ainsi que des fessues, joufflues, avec des mollets ronds et des pieds de cochon, la panoplie, quoi. 90 euros l'heure, ce sont des poupées de luxe, plus chères que les vraies normales. Mais, qu'en pensent nos amies féminines du site de tout ça? On aimerait leur avis.

  • Par A M A - 22/03/2018 - 17:21 - Signaler un abus Les féministes, comme les

    Les féministes, comme les poupées gonflables, c'est du vent....un peu malodorant toutefois.

  • Par kelenborn - 22/03/2018 - 17:38 - Signaler un abus ah2bouh

    Finalement, la poupée en silicone possède bien des vertus que personne ne devrait ignorer. Et que dire de celle que l'on peut prendre par.... ben oui voila l'erreur!!! tu devrais t'appeler Ah2trous!

  • Par kelenborn - 22/03/2018 - 17:42 - Signaler un abus mais enfin

    Pour une fois que sur AGORINTOX on n'a pas le parti de la rénovation communiste ou Christelle néant-Duvide qui vous parle de la guerre en Syldavie ou encore Rosemar qui vous explique qu'elle n'arrive pas à faire caca alors profitez de cela:....https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/chine-l-enfant-unique-et-la-poupee-201668.... Vous trouverez un lien pour en avoir à partir de 3000 euros, qui sucent mieux que Nabilla! Faisons une commande groupée non ? Cela dit Vangode va être aux anges car ces poupées ont des besoins infinis!

  • Par kelenborn - 22/03/2018 - 17:44 - Signaler un abus Ah je ne vous ai malheureusement

    pas tout dit: méfiez vous de l'offre à 1500 euros !!!! C'est une copie de Caroline My Ass!!! Du coup, pour répondre à un article ici, même plus d'érection le matin !

  • Par philippe de commynes - 22/03/2018 - 18:07 - Signaler un abus Et pendant ce temps là

    Il y a le procés du savant fou danois qui a tué et dépecé une journaliste, avec la police qui a retrouvé sur son ordinateur des videos Réelles de femmes violées, torturées et tuées (en direct du darknet), et là apparemment il n'y a matière à scandale pour personne ...

  • Par Louna - 22/03/2018 - 19:52 - Signaler un abus @philippe de commynes

    Oui, vous avez raison, sujet bien plus grave mais non commenté. Les poupées sexuelles en silicone est un sujet plus "raccoleur" !!!!

  • Par vangog - 22/03/2018 - 20:50 - Signaler un abus @Louna et, de plus, c’est du plastique!...

    Pas bon, ça, le plastique, pour les écolo-réactionnaires gauchistes! les poupées-qui-disent-ouiiiiiih! sont-elles recyclables?...en biberon?...ou en dentier?...je sais-pas moi...

  • Par kelenborn - 23/03/2018 - 14:19 - Signaler un abus enfin

    Vous ne direz pas que je ne suis pas coopératif Choisissez: les prix sont en yuan je pense .................http://www.exdoll.com/

  • Par zelectron - 23/03/2018 - 21:25 - Signaler un abus le coeur des vierges "'communistes" effarouchézs

    Incroyable ! stupéfiant ! la gauche qui était pour la liberté sexuelle totale et plus encore, a retourné sa veste (quand ça l'arrange)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

H16

H16 tient le blog Hashtable.

Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€