Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire de Monflanquin : comment expliquer l'emprise mentale et comment s'en détacher ?

Le procès de Thierry Tilly, accusé de manipulation mentale et d'escroquerie sur onze membres d'une famille aristocratique bordelaise, s'est ouvert cette semaine.

Gourou

Publié le

Atlantico : Pendant près de neuf ans, onze membres d'une même famille aristocratique bordelaise auraient été manipulés et escroqués de près de 4,5 millions d'euros. Comment expliquer qu'une telle emprise mentale sur onze membres d’une famille soit possible ?

Yvonne Poncet-Bonissol : Je pense que les onze personnes n’ont pas été manipulées dès le début. Les grands manipulateurs, qui sont des grands psychotiques dénués d’affect, agissent en suivant une stratégie bien précise et millimétrée, tout comme un serial killer. Ils ont toujours une cible, comme dans les sectes, et approchent en général la personne la plus faible et la plus facilement manipulable.

Je pense que le présumé coupable a dû approcher une première personne, assez jeune probablement. Il l’a certainement fragilisée, isolée, il lui a fait peur parce qu’il a dû sentir chez sa victime une faille. Un manipulateur n’entre dans le registre de l’emprise que quand il sait que cela va fonctionner et quand, bien sûr, il y a de l’argent ! En effet, ces êtres ne sont intéressés que par l’aspect financier, car ils sont vides de tout affect. C’est en quelque sorte des « tueurs aux gants blancs ».

Peut-on invoquer la faiblesse psychologique des présumées victimes ou cela pourrait-il arriver à tout le monde ?

Sans doute y avait-il dans cette famille certains secrets ou non-dits dont il a eu connaissance. Le manipulateur a dû certainement créer un scénario autour de ces histoires de famille. Il faut savoir que ces personnes sont souvent mythomanes et tentent de se faire passer pour des sauveurs grâce à des pouvoirs exceptionnels. Une fois que l’emprise est installée chez la personne la plus faible, il  va y avoir contagion chez les autres personnes grâce à la terreur qu’il va réussir à faire régner.

Il a dû avoir une forme de double langage pour créer une situation paranoïaque chez les victimes. Ils se sont donc enfermés et repliés sur eux-mêmes. Ce que l’on peut dire, c’est que cela peut arriver à tout le monde, à partir du moment où il y a une grande faille que le manipulateur pourra exploiter.

Toutefois, on peut noter que les premières victimes sont souvent des personnes qui ont manqué de reconnaissance dans leur enfance, qui ont une faille narcissique. Ce sont des personnes naïves, généreuses, spirituelles mais qui ont une fracture au niveau de leur perception d’elles-mêmes. Elles ont du mal à comprendre que le mal existe.

Thierry Tilly serait-il vraiment un génie de la manipulation ?

Ce serait un athlète de la manipulation en effet. Tout comme un gourou. Il faut être vide affectivement et capter tout ce qu’il y a dans l’inconscient de l’autre pour faire cela. C’est-à-dire que ce sont des personnes qui arrivent à lire en nous et qui sont dépourvues d’empathie. Pour manipuler, ces personnes créent une sorte de rumeur maléfique dont ils se disent être le sauveur.

Ce sont des personnes qui n’ont pas de rapport à l’altérité, ce que l’on appelle la psychose blanche. Les pervers narcissiques manipulateurs destructeurs terrorisent tout en gratifiant. Ils soufflent en permanence le chaud et le froid. Cela relève souvent du passé de la personne, ce sont des êtres qui ont une identité mal assumée et, tels des vampires, ils vont se nourrir affectivement de ce qu’ils n’ont jamais eu. C’est une forme de vampirisation psychique, affective et financière.

La défense trouve ridicule l’assimilation à une secte et la qualification de gourou. Peut-on vraiment faire ce rapprochement ?

Si les faits sont avérés, je le pense. Mais les manipulateurs sont sans cesse dans ce que l’on appelle les trois D : le défi, le déni, le délit.

Quelle séquelle cela va-t-il laisser chez les victimes ?

Tout d’abord, pour sortir de l’emprise, les victimes ont besoin de se rendre compte, à un moment donné, qu’il y a un élément faux. Mais il faut rappeler que dans ce cas précis, les membres de la famille auraient été escroqués de près de 5 millions d’euros. Quelque part, ils devaient se reprocher quelque chose et ont dû creuser cette culpabilité en agissant par rapport à elle.

Il est très compliqué de se sortir totalement d’une telle emprise. Les victimes doivent tout d’abord se reconnaître comme telle en disant haut et fort comment les manipulateurs fonctionnent afin que cela ne se reproduise plus. Grâce à eux, peut-être que la loi sur les manipulateurs va avancer et être un peu plus appliquée.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par emcé - 26/09/2012 - 10:15 - Signaler un abus Hum....

    Tout de même, 11 personnes soi-disant saines d'esprit et cultivées.....ils doivent avoir un certain nombre de cadavres ds les placards ,ce type est surtout un maitre chanteur.

  • Par Ravidelacreche - 26/09/2012 - 10:38 - Signaler un abus C'est arrivé à 51% des Français :o)

    Peut-on invoquer la faiblesse psychologique des présumées victimes ou cela pourrait-il arriver à tout le monde ?

  • Par Le gorille - 26/09/2012 - 11:40 - Signaler un abus Effrayant

    Merci pour la description... effrayante par sa technicité. Mais, ne serait-il pas possible, en matière de vocabulaire, de rester à une altitude compatible avec le commun des mortels ? Des mots stratosphériques pour simplement dire sans amour, sans pitié, uniquement s'enrichir sans vergogne, plaisir à faire le mal... Bon, la formule des 3 D permet de tout remettre d'aplomb.

  • Par walküre - 26/09/2012 - 12:14 - Signaler un abus Simple ou simpliste ou simplets ?

    Nous ne croyons rien de cette affaire bidon. Toute une famille sous emprise ? Restons sérieux. Sauf s'ils'agit de sous-développés mentaux.

  • Par AntiDemago - 26/09/2012 - 12:42 - Signaler un abus NORMAL ONE the french gourou

    Comme dit par Ravidelacrèche, c'est arrivé à beaucoup de monde en mai dernier ! Quelques millions de français et d'Afrique blanche se sont fait manipuler le cervelle; maintenant c'est au tour de leur porte monnaie, et de bien d'autres bidules de gauche du type mariage de personnes à sexe identique, de l'adoption d'enfants sans leur demander leur avis, du droit de vote à ceux qui n'aiment pas la France ni les français etc.... Comme quoi un petit militant socialiste sans envergure à acquis légalement par les urnes un pouvoir de destruction massive.

  • Par Bernard Mitjavile - 26/09/2012 - 19:04 - Signaler un abus Sous emprise

    Les Français sont depuis plus de 30 ans sous l'emprise de sirènes socialistes qui leur font croire qu'ils vont résoudre le chômage en réduisant le nombre d'heures travaillés, en augmentant continuellement la dette public année après année, en lançant toutes sortes de programmes en faveur des jeunes, des vieux, des chômeurs de longue durée qui à chaque fois prouvent leur inefficacité. Et pourtant après chaque échec, ils croient de nouveau aux recettes bidon des politiques. Sommes-nous dans une secte sous l'emprise de gourous?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Yvonne Poncet-Bonissol

Yvonne Poncet-Bonissol, psychoclinicienne a enseigné et travaillé en milieu hospitalier. Elle évoque régulièrement dans les médias les thèmes liés au couple, à la sexualité et à la perversion narcissique.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€