Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les 8 principes fondamentaux qui permettent de prédire les bouleversements historiques

Il existe certaines règles - basées sur l'observation de la répétition d'événements historiques - qui permettent d'anticiper le futur. Sans trop se tromper...

Bis repetita

Publié le
Les 8 principes fondamentaux qui permettent de prédire les bouleversements historiques

Déterminer l'avenir des nations n'est évidemment pas une science exacte. Crédit Reuters

Réussir à déterminer l’avenir des nations n’est pas chose aisée, encore moins une science exacte. Il faut prendre en compte des éléments politiques, sociaux, économiques mais aussi naturelles et écologiques. Avoir une vision juste de l’avenir peut néanmoins permettre de prévenir des catastrophes humanitaires,  des crises financières ou des conflits sanglants. Sans être devin, il existe certaines règles de base – issues de l’observation des répétitions de l’Histoire - qui permettent d’avoir une bonne idée de ce qui nous attend.

1 - La loi de la "débrouille"

Depuis des dizaines d’années, les spécialistes ont prévu l’effondrement du Pakistan, des Philippines et de la Somalie. Le Kirghizistan ou l’Ouzbékistan sont destinés à la ruine économique et la Corée du Nord est annoncée comme mourante tous les ans… Et pourtant les pays continuent à avancer, même si c’est souvent grâce à l’aide de la communauté internationale. La leçon est que les pays se débrouillent toujours pour s’en sortir sans s’effondrer.

2 - La loi du "précipice"

Même la nation en proie à la violence intérieure la plus brutale tend à ne pas "tomber du précipice", à calmer ses ardeurs au dernier moment et à ne pas sombrer dans le chaos et la ruine. Il leur faut parfois un coup de main. L’année dernière le Kenya est intervenu en Somalie pour stopper l'avancée de la milice al-Shabab. Mais sans la loi du "précipice", l’intervention aurait été sans effet. C’est parce que les Somaliens ne voulaient pas sombrer dans le chaos que une solution a pu être trouvée...

3 - La loi de la théorie du complot

Contrairement à ce que certains pensent, lorsque vous trouvez une explication simple à un événement, c'est souvent la bonne. Car, comme l’énonce le principe de raisonnement philosophique connu sous le nom de Rasoir d’Ockham : "les hypothèses suffisantes les plus simples sont les plus vraisemblables". Les complots existent évidemment. Après tout, s’ils n’y en avaient pas, il n’y aurait peut-être pas de guerre. Mais ils sont beaucoup plus rares que l’on pourrait le supposer. Tout simplement parce qu’un complot est dur à mettre en place et a peu de chances de réussir.

4 - La loi de l’injustice / de l’économie / de la santé

Les révolutions sont le plus souvent mues par 3 désirs : une amélioration du niveau économique, de la santé et de la justice. Le point d’inflexion est atteint quand un nombre important d’individus pensent que l'avenir de leurs enfants est sans espoir, et lorsque la jeunesse pense que rien n’est possible sans un bouleversement radical du fonctionnement de la société. Les gouvernements ne tombent pas à cause d’un manque de liberté d’expression, mais bien lorsque la société, ou en tout cas une bonne partie d’entre elle, ressent un immense sentiment de désespoir, d’injustice et d’humiliation. Pour contrer cette loi, les régimes tentent dans un premier temps de créer des diversions (en jouant sur le nationalisme, la xénophobie, ou encore la peur de l’instabilité). Si cela échoue, ils tentent de faire taire la population via une répression très violente.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 25/01/2013 - 07:04 - Signaler un abus Notre-Dame de Paris

    Contrairement à d'autres pays, comme l'Allemagne, la France a une jeunesse nombreuse, avec un taux élevé de chomage et réellement aucun espoir ou signe d'amélioration. En fonction de la loi 4 ci-dessus, la grande Révolution ne devrait pas tarder... Chaque fois que j'annonce ici l'avènement d'une société plus égalitaire et avec du travail pour tous, les commentateurs qui sont aussi lecteurs du Figaro frétillent de la queue comme des chiens, puis viennent me montrer les dents... Ils devraient comprendre que l'alternative, c'est la Charia et le Califat... Notre-Dame de Paris transformée en mosquée : à vous de choisir !

  • Par Tan - 25/01/2013 - 09:28 - Signaler un abus Loi 4

    Je vois très bien Montebourg, chaussé de bottes bien cirées, le fouet à la main schlagant ces salauds de patrons. Wouh!!!!!!!!!!!!!, j'en frétille de joie.

  • Par Grand-père philosophe - 25/01/2013 - 09:48 - Signaler un abus @ Notre-Dame de Paris

    Votre réflexion sur la proximité d'une révolution en France est stimulante, mais : Est-il sûr que notre jeunesse n'ai acune perspective d'avenir ? Première soupape, l'émigration. Vers l'Angleterre par exemple, et elle ne concerne pas que des super-diplômés. Deuxième soupape, la débrouille. Je suis entouré (comme tout le monde) de jeunes en attente d'un CDI mais la plupart "se débrouillent" plus ou moins mal ce qui atténue leur frustration. Sur l'alternative Révolution ou Califat. L'hypothèse (terrifiante) d'une France submergée par les musulmans, suppose qu'il n'y ait pas d'intégration. Qu'en savons nous ? Peu de choses, car le phénomène est peu étudié et difficilement quantifialbe. Intuitivement il m'apparait cependant que ce sont les filles issues de l'immigration qui s'intégrent et s'intégreront le mieux et le plus vite. Observez-les dans la vie courante. Bien habillées, bien maquillées, séduisantes, je ne vois en elle un bagage bien incommode pour un futur "Calife". Dernière remarque à propos des effets positifs d'une révolution. Je n'en trouve aucune dans l'histoire qui ait tenue les promesses généreuses de leurs initiateurs. Elles sont invariablement confisquées.

  • Par Ravidelacreche - 25/01/2013 - 15:53 - Signaler un abus Il existe certaines règles

    Et un hic ! "" Le constat qui se dégage est que le temps de destruction de structures données est aussi long que le temps de leur fonctionnement- ou durée de vie" " Les arbres de l'évolution" IBSN 978-2-012-35552-1

  • Par Duffy - 25/01/2013 - 22:23 - Signaler un abus Pas de Révolution en France.

    Il n'y aura pas de Révolution en France. Ce pays vassalisé par l'Angleterre en 1815, l'est maintenant par l'Allemagne qui a atteint, tous les objectifs politiques du Kaiser. L'abaissement de la France est l'objectif de toute politique allemande depuis 1870. Depuis la réunification allemande tous les points du traité de Versailles ont été annulés (disparition de la Yougoslavie, de la Tchécoslovaquie en particulier). La vassalisation économique de l'Europe du Sud et de l'Est est acquise. L'affaiblissement politique et la paupérisation du peuple français et son endettement au delà de toute expression, sont des outils d'asservissement, acceptés par une élite politique corrompue et achetée dès 1945 par l'argent allemand. L'Union Européenne n'est que le visage actuel de la suprématie allemande. Merkel a interdit au gouvernants grecs d'organiser un référendum. On ne peut se séparer pacifiquement d'un Empire. Quitter l'Europe serait un casus belli, tout comme quitter les Etats Unis l'a été. Il n'existe aucune faction politique française prête à mourir les armes à la main. L'Islam est germanophile et a pleuré la chute d'Hitler. La suprématie allemande entrainera la chute d'Israel.

  • Par 20dicte - 25/01/2013 - 22:57 - Signaler un abus 8 principes ou incantations

    8 principes ou incantations ?Cet article en papier recyclé de la biographie de Madame Irma est un ectoplasme des 9 cercles de l'enfer.

  • Par titine - 26/01/2013 - 20:54 - Signaler un abus En tout cas

    Tout ça fait travailler les méninges et probablement développe les fonds de commerce... C'est déjà ça ; pour certains.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€