Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Plus vite, moins cher : 5 innovations avec lesquelles Amazon veut révolutionner la livraison à domicile

Le géant du commerce en ligne semble, depuis quelques mois, faire preuve d’une imagination sans limite en matière de livraison à domicile. Voici 5 innovations qu'Amazon pourrait généraliser auprès de ses clients.

Servi sur un plateau

Publié le
Plus vite, moins cher : 5 innovations avec lesquelles Amazon veut révolutionner la livraison à domicile

Amazon Prime Air : Les drones passent en mode livraison

Perçu comme un simple coup de communication, le projet Prime Air d’Amazon semblerait se concrétiser. C’est en tout cas ce que laisse présager l’octroi d’une licence expérimentale à l’entreprise par l’Agence fédérale de l’aviation (FAA) américaine, en vue de procéder aux premiers tests de livraison par drones. L’objectif d’Amazon serait à terme d’effectuer ses livraisons en moins de 30 minutes, grâce à de petits octocoptères autonomes, guidés uniquement par coordonnées GPS. Si l’intérêt affiché est écologique et pratique, il est surtout économique.

Les drones pourront en effet soulever une charge utile allant jusqu’à 2,2kg, ce qui correspond au poids de 86% des colis livrés par Amazon, et représenteront ainsi un coût logistique bien moindre. Néanmoins le projet se heurte encore à plusieurs limites de réglementation et d’application : limité en altitude, vitesse et distance de vol, l’usage des drones ne sera possible qu’en zone urbaine et nécessitera certainement des plateformes de livraison sur mesure.

Flywheel : les taxis livrent vos colis

Techniquement bien moins spectaculaire, l’idée de se servir des taxis n’en demeure pas moins astucieuse. Elle consiste en effet à utiliser le réseau de taxis des grandes villes pour transformer les chauffeurs en livreurs. S’associant avec Flywheel, plateforme mobile de réservation de taxi (à l’image d’Uber), Amazon entend placer une dizaine de colis dans chaque taxi et profiter de la diversité et du nombre de trajets pour livrer ses clients. Faible en investissement pour Amazon, ce concept permettrait à l’entreprise de réaliser des économies sur les frais de livraison, tout en augmentant sa rapidité et sa flexibilité. D’après le Wall Street Journal, ce concept serait déjà en phase d’expérimentation à San Francisco et Los Angeles.

Amazon Prime Now : chez vous en une heure

Véritable service d’épicerie en ligne, Amazon Prime Now, pour l’instant en test uniquement dans une partie de la ville de New York (Manhattan), est une application de livraison à domicile de biens de consommation courante. Sa particularité : un délai de livraison d’une heure seulement pour 7,99$ ou de deux heures gratuitement, de 6 heure du matin à minuit. Disponible uniquement aux souscripteurs de l’abonnement annuel Amazon Premium, ce service permet d’acheter plusieurs dizaines de milliers de produits de tout genre : nourriture, produits d’entretien, électronique, vêtements…

Amazon Fresh : vos produits frais à domicile

Dans le même ordre d’idée, AmazonFresh, crée à titre expérimental en 2007, propose aux clients la livraison, dans la journée, de produits frais et d’achats alimentaires de tout type. Proposé pour l’instant que dans quelques villes américaines, le service est accessible pour 300$ par an, et propose un choix de 400 références de fruits et légumes et 500 en viande et en poisson. Visant une clientèle plus haut-de-gamme, AmazonFresh a ainsi noué des partenariats avec des commerces locaux et offre de fait un catalogue différent selon la position géographique du consommateur. Son arrivée prochaine annoncée en Allemagne ne devrait pas faire le bonheur de la grande distribution traditionnelle.

Dernière nouveauté : les coffres de voiture

Afin d’éviter les avis de passage à répétition et les coûts qu’ils entraînent, Amazon a décidé de s’associer avec le livreur DHL et le constructeur automobile Audi pour proposer un service de livraison mobile. L’idée est donc de livrer les clients directement dans le coffre de leur voiture, en géolocalisant celle-ci. Le client peut ainsi informer le livreur de la position de son véhicule en temps réel via GPS et lui donner momentanément accès à son coffre afin qu’il puisse y déposer son colis. Actuellement en phase d’essai à Munich et uniquement avec la marque Audi, le service devrait s’étendre au reste de la clientèle d’Amazon si les tests sont concluants.

Pierre Jeannel

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€