Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les 4 moyens par lesquels Google piétine notre vie privée et accumule les données sur nous

S'il n'a pas des ambitions aussi démesurées que la NSA, le géant du Web n'est pas vraiment un débutant en termes de collection des données personnelles. Android, Gmail et consorts permettent ainsi à Google de constituer une base de données pharaonique.

Little big brother

Publié le
Les 4 moyens par lesquels Google piétine notre vie privée et accumule les données sur nous

Le respect de la vie privée ne serait pas vraiment le fort de Google... Crédit Reuters

Alors que la majorité des personnes pensent que Google est un simple moteur de recherche pour trouver les informations que l’on cherche sur Internet, la vérité est tout autre. La multinationale basée à Mountain View aux Etats-Unis est en réalité un géant du web qui traite chaque jour plusieurs milliards de données et détient une quantité colossale d’informations sur les individus comme vous et moi.

Google : Big Brother is watching you !

Ce qui faut savoir sur Google, c’est que c’est une firme qui s’est avant tout distinguée par la qualité de son service au début du web grand public.

En Europe et aux Etats-Unis, il s’est en effet imposé comme LA référence des moteurs de recherche grâce à la qualité et à la pertinence de ses résultats devant ses concurrents Altavista, Lycos, Yahoo, ou encore Voilà en France.

Surfant sur le succès de son moteur et sur ses revenus publicitaires, Google commença à se répandre sur Internet comme une tâche d’huile, en développant de nouveaux services grâce à de nombreux rachats d’entreprises. Notamment la messagerie Gmail, la plateforme de streaming vidéo YouTube, le service de cartographie & GPS Google Maps, le navigateur web Google Chrome, ou le système d’exploitation Android pour les supports mobiles. Autant de services, dont la liste n’est bien évidemment pas exhaustive, permettant de cerner votre personnalité, de connaître vos centres d’intérêt, vos habitudes, vos problèmes et finalement une bonne partie de votre vie.

Et cela ne s’arrête pas là ! Google continue sa stratégie de diversification avec dernièrement le rachat de l’entreprise Boston Dynamics pour la conception robotique ou encore la firme Nest Labs pour imaginer la maison connectée de demain.

Comment Google arrive-t-il à rassembler vos données personnelles ?

Parmi tous les moyens que Google a à sa disposition pour collecter et utiliser vos informations personnelles, 4 services se distinguent particulièrement par leur implantation dans notre vie quotidienne et leur ingéniosité.

1 - Gmail

Sous prétexte de l’amélioration de l’expérience utilisateur et de la lutte contre le spam dans les boites e-mails, Google a dévoilé en 2009 qu’il scannait l’intégralité des e-mails  et en analysait les mots clés.
Bien évidemment, le but est ici clairement commercial (mais pas que ?) car cela permet d’améliorer considérablement la qualité du ciblage publicitaire proposé par l’ensemble des services Google.

Autrement dit, même si vous n’utilisez pas la messagerie Gmail et donc que vous n’avez pas accepté les conditions générales d’utilisations, Google est quand même capable de lire vos conversations si votre destinataire l’utilise. 

Pratique non ?

2 - Street View

Le service Street View permet aux internautes de visualiser un lieu sans tous les angles depuis l’interface en ligne Google Maps. Ces lieux sont reconstitués à partir de photo capturées lors du passage des curieuses Google Cars équipées de caméras à 360° sur leurs toits.

Sauf que voilà, Google ne prenait pas simplement des photos des paysages et des centres-villes, il collectait des informations sur des réseaux Wi-Fi à proximité (identifiants SSID, adresses MAC de points d'accès) y compris tous les mots de passe, les emails et autre information personnelle sur les utilisateurs.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par frcfrc - 06/02/2014 - 10:50 - Signaler un abus La paille & la poutre

    Vous vous acharnez sur des choses de moindre importance et vous ne vous insurgez pas sur le fait que cerains organismes tels que le fisc soient capables d'examiner sans rien vous demander ce que vous avez de plus précieux c'est à dire vos comptes bancaires

  • Par Apicius - 06/02/2014 - 11:17 - Signaler un abus Et l'Etat français ?

    qui dispose désormais de l'article 20 de la Loi de Programmation Militaire pour accéder sans le moindre contrôle juridique à toutes les données personnelles numérisées ? Google petit joueur à côté !

  • Par dav4abe - 06/02/2014 - 15:44 - Signaler un abus GOOGLE n'est plus un petit joueur

    Que le fisc ou l'état puisse consulter vos comptes, je ne vois rien de choquant, ce sont dans leurs prérogatives. Par contre qu'une entreprise à but lucratif puisse amasser assez de données pour vous retracer toutes vos activités sur un mois ou prédire le résultat de certaines élections avec moins 30% d'erreur, cela me pose déjà plus de problèmes. Ensuite, s'ils se contentaient de stocker les données pour améliorer leurs algorithme, pourquoi pas mais que toutes ces données sont revendus ensuite au plus offrant cela me semble plus discutable.

  • Par Baskerville - 06/02/2014 - 15:47 - Signaler un abus En mode furtif

    On peut toujours limiter les dégâts : ne pas utiliser tous les outils Google à la fois. J'utilise Google à travers Startpage, qui n'enregistre pas mon adresse IP; je n'utilise ni Chrome (Firefox) ni Android, et la géolocalisation de mon portable n'est pas activée ; la connexion de mon ordinateur est faite par câble et pas par Wi-Fi. Et quand je vois arriver la voiture de Google Maps dans la rue, je me cache derrière une voiture !

  • Par Lennart - 06/02/2014 - 16:43 - Signaler un abus Montrer du doigt Google et taper dessus, à raison il est vrai,

    en arrange surement plus d'un et qui ont exactement les mêmes ambitions alors qu'ils nous jurent la bouche en cul de poule "chez nous, nous n'utilisons ni ne revendons les données de nos clients". Alors peut être pas encore totalement aujourd'hui, mais dés qu'il faudra trouver de nouvelles sources de profits pour satisfaire le marché ils ne se gêneront pas.

  • Par diophante - 06/02/2014 - 17:23 - Signaler un abus La paille & la poutre plus

    Toujours la même rengaine à l'encontre de Google alors que l'on peut ouvrir un compte Google sous le nom de notre choix et donc sans rapport avec notre identité. Ce qui intéresse Google ce sont plus les statistiques globales que la vie de tartempion. En revanche, toutes nos connexions internet passent par notre FAI (Orange, SFR, Free, ...) qui lui nous connait nominativement et avec notre adresse. De plus notre FAI étant en France, l'état peut l'interroger beaucoup plus facilement que Google. Enfin, notre banquier nous connaît en personne et peut consulter tous nos achats et la sécu (donc notre pharmacien) connaît tous nos problèmes de santé ; à côté deux Google est un petit joueur.

  • Par jelupa - 06/02/2014 - 21:44 - Signaler un abus article tendancieux

    les informations sur le wifi n'ont jamais été exploité par google, même si elles ont été recueilli dans plusieurs pays. L'avantage de connecter ses services est de fournir avec les données géolocalisées des données de meilleure qualité. Personnellement je me fiche de laisser mes données à Google qui s'engage à les détruire rapidement si en conséquence je bénéficie de service de meilleure qualité. C'est la CNIL qu'il faut supprimer ou au moins réduire: un ramassis de fonctionnaires qui nous coutent très cher et ne nous rapporte rien

  • Par ignace - 07/02/2014 - 21:32 - Signaler un abus des centaines de milliards de conneries

    amassées sur des ordinateurs et analysées par des tordus olé !!!!!!!!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Fréderic Jutant

Frédéric Jutant est un spécialiste du référencement sur le moteurs de recherche pour le compte de l'agence web Kelcible. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€