Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Je te donne 24h pour te rétracter" : passe d'armes entre Asia Argento et Rose McGowan

Jadis alliée dans le combat qui les opposent au producteur Harvey Weinstein, les deux actrices se livrent désormais un combat médiatique depuis plusieurs semaines.

Meilleures ennemies

Publié le
"Je te donne 24h pour te rétracter" : passe d'armes entre Asia Argento et Rose McGowan

 Crédit ALBERTO PIZZOLI / AFP

L'affaire devient de plus en plus difficile à suivre... Asia Argento et Rose McGowan, qui affirment toutes les deux être victimes d'Harvey Weinstein, s'affrontent désormais par médias et réseaux sociaux interposés dans un autre dossier.
 
Une enquête du New York Times publiée dimanche 19 août révèle que l'actrice italienne a versé de l'argent au jeune comédien Jimmy Bennett, qui accusait son aînée de l'avoir sexuellement agressé lorsqu'il avait 17 ans. Les faits remonteraient à 2013 et auraient eu lieu dans une chambre d'hôtel en Californie. 
 
Rose McGowan, elle, affirmait le 27 août avoir eu accès à des informations contradictoires.
Car elle fréquente le mannequin Rain Dove depuis le mois de juillet et ce dernier lui aurait rapporté le contenu de discussions avec Asia Argento : l'actrice de 37 ans aurait confié à Rain Dove avoir couché avec Jimmy Bennett et avoir régulièrement reçu des photo de lui nu.
 
Rose McGowan reproche donc à Asia Argento, dans son communiqué du 27 août, de ne pas avoir transmis ces images aux autorités et aux parents de sa supposée victime. "Asia tu étais mon amie. Je t'aimais... Fais le bon choix. Sois honnête. Sois juste. Laisse la justice suivre son cours. Sois la personne que tu aurais aimé que Harvey Weinstein soit", dit-elle aussi à son ex-amie.
 
Dans un message - effacé depuis - sur les réseaux sociaux, le 7 septembre, Rain Dove expliquait avoir mal interprété les propos d'Asia Argento. Il aurait compris que Jimmy Bennett avait 12 ans lorsque les photos ont été prises, alors que le jeune artiste en avait en réalité 17. "C'est dommage que Rose McGowan ne soit pas prête à accepter le fait qu'elle a tort. Rain Dove a accepté son erreur, mais son tweet a été supprimé. La déclaration de Rose continue à faire courir de fausses rumeurs", avait par la suite réagi l'actrice italienne sur Twitter. 
 
Finalement, ce lundi 17 septembre, Asia Argento s'est fendue d'un autre message sur le réseau social américain : "Cher Rose McGowan, c'est avec grand regret que je te donne 24h pour te rétracter et t'excuser pour les horribles mensonges que tu as proférés contre moi dans ta déclaration du 27 août. Si tu ne parviens pas à régler ce problème, je n'aurai d'autre choix que de prendre des mesures juridiques immédiates", écrit-elle.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 18/09/2018 - 09:06 - Signaler un abus "Je te donne 24 heures pour

    te rétracter". C'est la phrase que Asia Argento a dit à Jimmy Bennett qui a fait une bonne affaire. Non seulement il lui a donnée une "volée de Ça" gratis mais la "victime" lui a payé son silence.

  • Par vangog - 18/09/2018 - 10:50 - Signaler un abus « Sois la personne qu’Arvey Weinstein aurait aimé que tu sois! 

    est la bonne traduction de l’anglais...ces bécasses sont des folles, qu’il courent d’un gourou à l’autre, d’une démagogie à l’autre...aucun intérêt!

  • Par patafanari - 18/09/2018 - 11:00 - Signaler un abus Ce n'est pas grave !

    Tout ça , c'est de l'amour..

  • Par Alain Proviste - 21/09/2018 - 09:26 - Signaler un abus Coucheries et gamineries

    Plus j'entends les actrices parler, plus je suis impressionné par l'intelligence de mon chien.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€