Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tabac : lundi, jour préféré pour arrêter de fumer ?

Le premier jour de la semaine serait plébiscité par les fumeurs pour décrocher, selon une étude basée sur les recherches Google.

Lundi c'est raviolis

Publié le
Tabac : lundi, jour préféré pour arrêter de fumer ?

Le lundi est-il le jour préféré des fumeurs pour délaisser clopes, cigares, pipes et autres vapoteurs ? C'est en tout cas ce qu'affirment des chercheurs américains dans une étude parue le 28 octobre dans la revue Jama Internatl Medicine.

Les auteurs de la publication ont observé l'évolution tout au long de la semaine des requêtes contenant les mots "arrêter" et "fumer" tapés sur le moteur de recherche Google entre 2008 et 2012, et ce dans six langues – français, anglais, espagnol, portugais, russe et chinois.

Conclusion : ces recherches sont 25 % plus nombreuses le lundi que la moyenne des autres jours de la semaine. Côté anglo-saxon, le mardi talonne le premier jour de la semaine, avec un écart de seulement 1 %.

Des résultats qu'il faut cependant prendre avec beaucoup de précautions. Les scientifiques n'ont par exemple pas jugé bon de retenir le mot-clé "cigarette" dans leur étude. Ainsi, les requêtes "arrêter la cigarette" n'ont pas été prises en compte, constituant un biais possible à leurs recherches. Rappelons également que le moteur de recherche Google, ultra-dominant en France, fait jeu égal avec Yahoo! aux Etats-Unis et n'est plus présent en Chine depuis 2011. Ce qui exclue les recherches de nombreux internautes.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€