Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi les hommes disent
"je t'aime" les premiers

Si les garçons sont plus prompts à déclarer leur flamme, ce serait parce qu'ils verraient le sexe comme horizon de la déclaration.

Confessions intimes

Publié le

Voici une étude qui s'élève contre tous les préjugés, notamment colportés au cinéma par les comédies romantiques.

Bien que 64 % des personnes interrogées par Josh Ackerman, psychologue au Massachussets Institute of Technology (MIT), estiment que les femmes sont plus rapides à prononcer les trois mots magiques, ce ne serait pas le cas dans la réalité.

Les hommes éprouveraient et confieraient leur amour 6 semaines environ avant les femmes. Pourquoi ? Sans doute parce qu'ils considèrent le sexe comme l'horizon de cette déclaration.

L'étude tend en effet à montrer que les hommes se sentent plus heureux d'échanger des "je t'aime" avant toute relation sexuelle, au contraire des femmes. Les premiers y associeraient donc une meilleure probabilité d'un passage à l'acte alors que leurs partenaires féminines y verraient la promesse d'un engagement plus sérieux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par texarkana - 27/04/2011 - 10:54 - Signaler un abus Ce n'est pas le cas dans toutes les cultures...

    ....souvenons nous du succés naguére du film (comédie) "A nous les petites anglaises" où le public français médusé découvrit une culture (proche!) où les filles et les femmes font le 1er pas. Impensable en France il y a encore 40 ans!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€