Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le roi des Pays-Bas évoque sa double vie

Depuis 21 ans, Willem-Alexander est copilote des avions commerciaux en secret.

Incognito

Publié le
Le roi des Pays-Bas évoque sa double vie

Le roi Willem-Alexander et la reine Maxima des Pays-Bas.  Crédit Reuters

Le roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, a une double vie. Il ne s'agit pas d'une addiction cachée, ni une aventure extraconjugale mais son activité est bien secrète. Depuis 21 ans, le monarque est pilote des avions commerciaux KLM, la compagnie néerlandaise historique. Le roi a dévoilé cette histoire lui-même au quotidien De Telegraaf, en précisant qu'il n'a pas l'intention d'arrêter de voler. Le fait qu'il était un pilote licencié, un passionné d'aviation et parfois "pilote invité" de KLM - pour garder sa licence- n'était pas une nouvelle pour le grand public.

En revanche ce que les gens ignorait, c'est la fréquence de ses vols.

Pilote de ligne incognito

C'est deux fois par mois que Willem-Alexander prend place derrière le manche d'un Fokker 70 de la Koninklijke Luchtvaart Maatschappij (Compagnie Royale d'Aviation), pour des vols moyen-courriers et toujours en tant que copilote. Un "hobby" qui lui permettrait de se détendre. "Je trouve le fait de voler simplement fantastique. Vous avez un avion, des passagers et un équipage et vous êtes responsables d'eux. Vous ne pouvez pas emmener vos problèmes à bord au décollage. Vous pouvez complètement vous déconnecter pour un moment et vous concentrer sur autre chose", a-t-il raconté à la presse néerlandaise.

Toutefois, il préfère rester incognito. Il assure que si des passagers peuvent identifier sa voix, il est rarement reconnu en uniforme et passe plus inaperçu aujourd'hui, le cockpit étant fermé. "Avant le 11 septembre, la porte du cockpit était ouverte. Les gens rentraient régulièrement pour jeter un coup d'œil et trouvaient sympathique ou surprenant que je sois là". "L'avantage, c'est que je peux toujours souhaiter bienvenue à bord aux passagers au nom du capitaine et de l'équipage, mais je ne donne pas mon nom", a-t-il souligné.

Bientôt des vols de longues distances

Son couronnement en 2013 ne l'a donc pas empêché de voler. Il a même été soutenu par sa mère, la reine Beatrix. Dans les colonnes de De Telegraaf, il a aussi annoncé qu'il va bientôt apprendre à manœuvrer les Boeing 737, qui vont remplacer les Fokker 70.

"Ça me paraît chouette de pouvoir voler vers d'autres destinations un jour, avec plus de passagers et sur de plus longues distances. C'est la vraie raison de mon entraînement sur le Boeing 737", a-t-il expliqué. S'il n'était pas roi, son rêve serait de piloter un Boeing 747.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 18/05/2017 - 17:47 - Signaler un abus Ce n'est pas une double vie

    à la Hollande, ou d'autres bien de chez nous.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€