Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Renaud : "Le 21 mars, cela fera six mois que je n’ai pas bu une goutte"

Le chanteur, qui revient avec un nouvel album, a accordé une longue interview à Télérama.

Retour gagnant

Publié le
Renaud : "Le 21 mars, cela fera six mois que je n’ai pas bu une goutte"

Pendant des années, on l’avait presque enterré. Puis il est revenu pour rendre hommage à ses amis de Charlie Hebdo en janvier dernier, accompagné d’une nouvelle chanson qui résumait tout : ‘’Toujours debout.’’ Pour Télérama, le chanteur a accordé un long entretien pour raconter ses années de galère. ‘’Il y a encore un an, je ne pensais pas revenir’’ affirme-t-il, soulignant qu’une chanson écrite pour l’album de Grand Corps Malade lui avait redonné l’inspiration. ‘’Puis j’ai vu un addictologue pour l’alcool et je me suis arrêté tout seul, du jour au lendemain.

Le 21 mars, cela fera exactement six mois que je n’ai pas bu une goutte. Même dans un Mon Chéri. Et je m’en porte à merveille.’’

L’interview est aussi l’occasion de raconter sa famille comme son discret frère jumeau David ou son autre frère Thierry, plus médiatique, avec qui il a ‘’des relations fluctuantes, qui peuvent être très tendues.’’ Son père, romancier, a lui travaillé pour Radio Paris pendant la guerre. ‘’Pour cela, il a été jugé à la Libération’’ raconte-t-il. ‘’Le tribunal, qui n’avait pas d’indulgence envers les collabos, l’a acquitté. Mais plusieurs fois, quand j’étais ado, on m’a traité de fils de collabo. C’est une blessure, évidemment.’’

L’occasion aussi de raconter ses rapports ambivalents avec les médias. ‘’ J’ai peur d’eux, je ne les aime pas trop – j’ai même eu des paparazzis sur le dos, ce qui est une honte – et à la fois, j’ai donné beaucoup d’interviews. Trop. Les médias ne m’ont pas épargné.’’ Enfin, il assure que les années de galère sont derrière lui. ‘’Mon retour actuel, après de nouvelles années de dépression, est assez semblable à celui de 2002. Sauf que cette fois, je ne repiquerai pas. Il y a eu Renaud le Renard, maintenant il y a Renaud le phénix. Le Renard est derrière moi, je ne veux plus jamais le revoir.’’

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ex abrupto - 15/03/2016 - 11:30 - Signaler un abus Le titre

    L'auteur de l'article imagine-t-il à quel point je m'en moque????

  • Par Eolian - 15/03/2016 - 13:41 - Signaler un abus Vraiment......

    On s'en fout quand même un peu, même beaucoup!!!!!

  • Par Arbannais - 15/03/2016 - 17:32 - Signaler un abus Cela fait 52 ans que je ne

    Cela fait 52 ans que je ne suis pas alcoolique et tout le monde s'en fout, ce qui est normal. Alors, Renaud ou un autre...

  • Par Lapalatine - 15/03/2016 - 20:44 - Signaler un abus 6 mois!!!

    ça s'arrose non? lol Mais c'est vrai: ce qu'on s'en fout!!!!

  • Par attila - 16/03/2016 - 08:11 - Signaler un abus encore

    un artiste alcoolique !!! pourrait-on nous parler d'artistes non alcooliques !!! il en existe ????

  • Par ISABLEUE - 17/03/2016 - 14:15 - Signaler un abus Bravo Renaud

    continue !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€