Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand la panne de Blackberry
sauve des vies

La police des Emirats Arabes Unis a constaté une baisse nette des accidents de la route au cours des trois jours d’engorgement des serveurs Blackberry.

Cause à effet

Publié le

Le rapport de cause à effet est surprenant : selon la police des Emirats Arabes Unis, la panne qui a touchés les serveurs Blackberry durant trois jours la semaine dernière a correspondu avec une baisse de 20% des accidents de la route à Dubaï et de 40% à Abu Dhabi.

"Les accidents ont chuté de 40% et le fait que les services de Blackberry étaient en rade y a clairement contribué", estime Hussein Al Harethi, président de la police d’Abu Dhabi. Son homologue de Dubaï poursuit : "les accidents provoqués par l'utilisation de ce genre de terminaux sont souvent mineurs mais ils peuvent parfois être mortels".

Dans les faits, alors qu’un accident survient toutes les trois minutes à Dubaï, et qu’un accident mortel se produit tous les deux jours à Abu Dhabi, il n’y a eu aucun mort pendant les trois jours de la panne. Les Emirats Arabes Unis peuvent donc envisager de durcir leur politique de répression du téléphone au volant…

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€