Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pour la ministre de la Culture, Bertrand Cantat "a le droit de vivre sa vie"

Le retour sur scène de l'ancien chanteur de Noir Désir fait polémique.

Réaction

Publié le
Pour la ministre de la Culture, Bertrand Cantat "a le droit de vivre sa vie"

Depuis plusieurs jours, un dossier déchaîne les passions : le retour sur scène de Bertrand Cantat, ancien chanteur de Noir Désir, condamné à huit ans de prison pour coups mortels sur l’actrice Marie Trintignant. Lundi, il a renoncé aux festivals de cet été face à la pression de collectifs féministes et aux annulations de certains de ses concerts.

Au micro de franceinfo, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a défendu le chanteur. "Bertrand Cantat a été jugé. Il a le droit de vivre sa vie", a-t-elle estimé. "Après, comme je l'ai rappelé, chaque fois qu'on parle de Bertrand Cantat, je tiens à rappeler aussi un nom : Marie Trintignant. Le ministère de la Culture n'a pas à intervenir sur les libertés programmations. Bertrand Cantat a le droit de vivre sa vie. Il a payé", a ajouté celle qui était présente aux Assises du Journalisme de Tours.

 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Borgowrio - 16/03/2018 - 07:45 - Signaler un abus Homicide , pas si involontaire que ça

    Quand les jugements de cour sont scandaleux , c'est la rue et l'opinion qui prend le dessus ... " Il a payé " ... Non et non , un homme de 80 kg qui frappe violemment une femme de 45 kg , à coup de poings nus, s'il ne sait pas qu'il peut la tuer ? Vous pensez ça ? .4 ans , c'est vraiment un scandale

  • Par pandore - 16/03/2018 - 08:05 - Signaler un abus Madame la ministre,

    Tout d'abord il n'a fait que la moitié de sa peine. Et puis enfin, vous pensez sincèrement qu'un homme qui tue une femme ( en l'occurrence la sienne ) peut impunément braver les yeux et la mémoire de ses concitoyens. Enfin ???? Que va faire la justice avec Lelandais???? l'emprisonner ; puis le relâcher à la moitié de sa peine ??? Ce n'est pas le chanteur que les Français maltraitent....c'est l'assassin. Et puis entre nous Tex s'est fait viré pour une parole malheureuse et quelle fût votre réaction à ce moment là ????

  • Par Ajar - 16/03/2018 - 08:34 - Signaler un abus Il a le droit de vivre sa vie

    et Marie dans cette histoire Madame la ministre elle aussi avait le droit de vivre sa vie sauf qu'un homme en a décidé autrement .Quatre de prison c'est une honte .......

  • Par Alain Proviste - 16/03/2018 - 10:14 - Signaler un abus Evidemment

    Comme il est gauchiste jusqu'au trognon, il bénéficie de toutes les complaisances. Imaginons s'il avait eu des engagements plus droitards.

  • Par Atlante13 - 16/03/2018 - 10:27 - Signaler un abus La Justice française

    s'est tellement déconsidéré qu'aujourd'hui plus personne n'accepte sa clémence envers les criminels. Jugé pour "homicide involontaire" pour avoir tué à coups de poings involontaires, comme si c'était un simple accident de circulation, n'a convaincu personne. Mais la Justice est passée, donc il faut l'accepter. D'accord, mais l'inconscient populaire prend alors le dessus, et le rejet des français pour ce criminel "involontaire" est patent. On peut comprendre qu'on ait de la pitié pour la victime d'abord, pas pour l'agresseur.

  • Par GP13 - 16/03/2018 - 10:37 - Signaler un abus Un comble d'inégalité

    Le meurtrier a le droit de vivre sa vie. Mais sa femme a été privée du même droit. Comme elle est morte, elle n'a plus de droit, sauf celui d'être oubliée et d'abord par la justice tout entière préoccupée par la réhabilitation du meurtrier. C'est le peuple qui a raison contre la ministre et les avocats et les juges: Le meurtrier a peut-être le droit de vivre, mais surement pas le droit de poursuivre sa même vie comme si rien ne s'était passé.

  • Par assougoudrel - 16/03/2018 - 12:42 - Signaler un abus Je suis d'accord avec tous les

    commentateurs. Mais (il y a un mais) quand j'entends (sur RTL) madame Trintignant dire qu'il ne doit plus chanter, mais être cordonnier, c'est d'un mépris considérable envers cette honorable profession. J'ai été choqué par ces propos.

  • Par eva - 16/03/2018 - 12:50 - Signaler un abus amsallem

    " il a le droit de vivre sa vie " ! Marie et sa femme n'ont pas eu le droit elles !!! C'est vraiment indécent méme pas honte .

  • Par ISABLEUE - 16/03/2018 - 13:45 - Signaler un abus Moi je pense que oui, il a le droit de retravailler !!

    quand un couple bourré se bat évidemment que en général l'homme est le plus fort.mais il n'a pas voulu donner la mort à quelqu'un..; Vous êtes un peu durs, je trouve. La justice est passée..

  • Par BABOUCHENOIRE - 16/03/2018 - 14:30 - Signaler un abus La justice est passée et maintenant c'est aux spectateurs de

    faire leur choix en allant ou pas à un concert ou en achetant un disque, il faudrait seulement que durant les campagnes de promotion on parle de ce qu'il a fait.

  • Par jurgio - 16/03/2018 - 15:39 - Signaler un abus La justice est passée à côté

    Comme souvent... Elle applique des barèmes. La mode est à la division des peines par deux. Alors on liquide les affaires. Mais qu'est-ce que la Justice ? La justice en France ? On me dit qu'elle est celle du peuple. Or le peuple s'insurge en bonne partie présentement contre ces décisions. Quand on est un personnage public, avec un meurtre d'un autre personnage public, on doit en rendre compte devant le public et non pas le narguer. Mais c'est un principe moral ! (que les États-Unis n'éludent pas !) La justice peut-elle se dire amorale ? Elle apparaît juger selon ses idées, c'est à dire, osons les grands mots, selon son idéologie. Or, ce chanteur est positionné idéologiquement. Cela pose des questions. Ce qui devrait caractériser un juge est l'humilité et non instaurer une république des juges, aux sentences de Dieu-le-père.

  • Par cloette - 16/03/2018 - 15:46 - Signaler un abus eh bien

    moi je ne l'aime pas, il a une sale tête .

  • Par siger99 - 16/03/2018 - 16:56 - Signaler un abus 4 ans pour un meutre ce n est pas cher payé!

    4 ans (effectifs) pour un meutre ce n'est pas cher payé! Sans compter le suicide de son ex compagne... Les juges sont censés rendre la justice au nom du Peuple Francais? Et bien ce dernier ne semble pas satisfait de la maniere dont ils font le travail!

  • Par Deudeuche - 16/03/2018 - 17:36 - Signaler un abus Qu’il aille avec son frangin regarder le défilé

    Du 14 juillet!.....avec la logeuse Duflot.

  • Par boriss - 16/03/2018 - 21:26 - Signaler un abus Cantat, comme tous ceux de sa bande,

    est un parfait exhibitionniste, persuadé que le monde n'attend qu'eux. Un bonhomme qui a tué sa femme à coups de poings (et pour ça il fait vraiment taper fort et longtemps) n'a rien à faire sur des scènes de spectacle. Et s'il ne sait rien faire d'autre, c'est bien dommage. Pour lui. Quant à moi, je me passe très bien d'un Cantat (et même de plusieurs). Sans blague!

  • Par winnie - 17/03/2018 - 19:51 - Signaler un abus Bien sure!

    c est un artiste, et un artiste c est de gauche, donc a gauche on a tout les droit. La morale on connait pas, c est reac!

  • Par winnie - 17/03/2018 - 19:52 - Signaler un abus Et de rajouter....

    il a surtout le droit de " faire le canard "

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€