Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ouverture du procès de l'adolescente qui a voulu tuer pour satisfaire le Slenderman

Le procès des deux adolescentes qui avaient voulu tuer leur camarade pour satisfaire le Slenderman s'est ouvert aujourd'hui.

Horrible histoire

Publié le
Ouverture du procès de l'adolescente qui a voulu tuer pour satisfaire le Slenderman

Le procès d'une des deux adolescentes accusées d'avoir tué un camarade en 2014 pour satisfaire le Slenderman s'est ouvert aujourd'hui. Qu'est-ce que le Slenderman ? Une créature d'horreur apparue sur un forum internet en 2009 et qui s'est depuis largement popularisée. Au point qu'en 2014 deux adolescentes près de Milwaukee, Anissa Weier et Morgan Geyser, âgées de 12 ans, avaient poignardé à 19 reprises Payton Leutner. La victime avait été laissée pour morte et découverte par un cycliste qui avait appelé les secours.

Pour l'accusation les deux adolescentes avait voulu tuer pour apaiser le Slenderman et devenir amies avec ce dernier, allant jusqu'à penser qu'elles auraient pu vivre dans la forêt avec lui. Anissa Weier dans une déclaration devant le tribunal du comté de Waukesha avait déclaré : "Je pensais que si je n’allais pas jusqu’au bout, le SlenderMan viendrait m’attaquer et me tuer, ainsi que mes amis et ma famille : tous ceux auxquels je tenais le plus."

Dans leur diagnostic, les experts ont estimé que les deux jeunes filles souffraient toutes deux de graves troubles mentaux. Le fait-divers avait inspiré le documentaire, "Attention au Slenderman" diffusé en 2016 sur HBO.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€