Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Orthographe : 26 ans après, la réforme entre en vigueur dans les manuels scolaires

Jusqu'à présent, les nouvelles règles n'avaient jamais été appliquées. Bienvenue donc à "ognon," "nénufar" ou encore "maitresse."

Tout fout le camp...

Publié le
Orthographe : 26 ans après, la réforme entre en vigueur dans les manuels scolaires

En septembre, ce sont pas moins de 2400 mots qui vont subir un lifting, programmé en 1990 mais jamais réellement appliqué dans les faits depuis maintenant 26 ans. Les accents circonflexes vont ainsi être les premières victimes de cette simplification. Ainsi "s'entraîner" peut aussi s'écrire "s'entrainer" et "paraître" peut s'écrire "paraitre". Rien de neuf sous le soleil de l'orthographe car cette inscription dans les manuels scolaires pour la prochaine rentrée n'est qu'une stricte application d'une loi déjà ancienne.

Evidemment le débat s'agite autour de cette simplification très mal vue par les enseignants. Pourtant, certains mots comme "nénuphar" ont tout intérêt à être revus. Comme l'explique sur son blog le réseau pour la nouvelle orthographe du français (RENOUVO), l'apparition du "ph" dans ce mot est en fait une erreur datant de 1935. La véritable orthographe comporte bien un "f" depuis des siècles.

De la même façon, l'accent circonflexe retrouve son intérêt, dès lors qu'il est utilisé à bon escient, comme l'expliquait l'académicien Maurice Druon dans le texte de la réforme. 'Il est apparu au Conseil supérieur qu’il convenait de conserver l’accent circonflexe sur la lettre a, e et o, mais qu’il ne serait plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les quelques cas où il est utile : la terminaison verbale du passé simple et du subjonctif imparfait et plus-que-parfait, et dans quelques cas d’homographie comme jeûne, mûr et sûr." Ouf, l'orthographe est sauvée…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 04/02/2016 - 16:21 - Signaler un abus Biento plu de fote d'ortografe

    Pour écrire sans faute, il faut apprendre la grammaire et l'orthographe, et donc travailler. Comme la gauche a horreur du travail et veut que tout le monde soit diplômé, qualifié ou pas, elle veut permettre à tous de réussir les examens sans avoir besoin d'acquérir les compétences. L'objectif est de supprimer toutes les difficultés, c'est-à-dire supprimer le travail pour les surmonter, et de le remplacer par des jeux. En continuant comme ça, les diplômes français ne vaudront bientôt plus rien.

  • Par Texas - 04/02/2016 - 19:05 - Signaler un abus Un programme

    ...établi sous le règne du Sphinx Mitterrand ...Plus de doutes , .les Socialistes sont vraiment au pouvoir .

  • Par Pourquoi-pas31 - 04/02/2016 - 23:21 - Signaler un abus Je regrettais de vieillir,

    mais au final, je ne verrais pas la chute déjà bien amorcée et initiée par nos journalistes et nos enseignants. On ne peut pas lire un article où le participe passé et l'infinitif des verbes soit bien compris. C’est pourtant d'une simplicité enfantine.

  • Par Gentillom - 05/02/2016 - 15:35 - Signaler un abus Réforme des mathématiques

    A l'instar des nouvelles règles de l'orthographe je propose que l'on modifie l'écriture des chiffres et nombres en simplifiant. il suffit de conserver le 0 et le 1. comme en électronique. Ce serait quand même bien plus simple pour nos petites têtes blondes! On pourrait aussi dans le même esprit, faire en sorte que chaque nouveau né soit bisexué. Les relations entre homme et femmes son si complexes !!...et sources de tant d'incompréhensions insupportables. Voilà qui fluidifierait les relations humaines.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€