Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

ONPC : Christine Angot a quitté le plateau après son clash avec Dupont-Moretti

Le passage a été coupé au montage, affirme Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste."

Double clash

Publié le
ONPC : Christine Angot a quitté le plateau après son clash avec Dupont-Moretti

C'est décidemment une saison agitée pour Christine Angot. Chargée, depuis septembre dernier de remplacer Valérie Burggraf, l'écrivaine a de nouveau quitté le plateau de "On n'est pas couché", samedi dernier. Après un clash tendu avec l'avocat Eric Dupont-Moretti, elle a préféré sortir, affirme l'animateur Benjamin Castalidi, dans "Touche pas à mon poste". "Il y a eu une coupe énorme, c'est que Christine Angot a une fois de plus quitté le plateau, prétextant de devoir aller aux toilettes et surtout elle a demandé à aller voir la productrice Catherine Barma parce qu'à mon avis elle avait passé un tel mauvais moment qu'elle a été voir comment on pouvait l'améliorer" explique-t-il.

Une version en partie confirmée par Franck Dubosc, présent sur le plateau de Laurent Ruquier. "Je l'ai vue sortir et d'ailleurs Eric Dupont-Moretti est sorti un peu après. Je ne pense pas qu'ils se soient parlé" a-t-il souligné. C'est la seconde fois que Christine Angot décide de quitter le plateau de ONPC. En septembre, elle avait décidé de sortir après une altercation avec Sandrine Rousseau au sujet des femmes victimes de violences sexuelles. Là encore, le passage avait été coupé au montage.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par mili95 - 14/03/2018 - 10:59 - Signaler un abus angot

    elle s'est montrée odieuse en déballant la vie sentimentale de la personne qu'elle interviewait. A chaque fois qu'elle reçoit une femme qui a réussi et agréable à regarder elle est odieuse ,à croire que les hommes ne sont pas les seuls ne sont pas les seuls à maltraiter les femmes psychologiquement L'intervention de DUPONT MORETTI a été pour moi justifiée,polie pendant que Ruqiuier se dandinait sur sa chaise en rigolant betement.

  • Par Vincennes - 14/03/2018 - 15:30 - Signaler un abus Qu'ils ARRETENT cette émission polémique menée par un ROQUET

    et qui coûte pour une moyenne d'un MILLION de curieux un million huit cent mille € (une paille pour une telle connerie)!!!! A se demander ce qu'il a fait (?), pour qu'on le voit et l'entende partout ??? alors qu'il est moche et désagréable

  • Par BABOUCHENOIRE - 14/03/2018 - 18:52 - Signaler un abus Jamais 2 sans 3 la prochaine fois sera la bonne , l'Angot

    quittera définitivement le plateau et l’émission. Bon débarras

  • Par Vincennes - 15/03/2018 - 00:45 - Signaler un abus @Babouchenoire......."jamais deux sans trois" dites vous !!!

    croisons les doigts car MOIX qui a dit qu'il partait.....ANGOT et surtout RUQUIER (bon débarras)!!! et le compte sera bon et qu'on nous propose autre chose que cette clique !!!

  • Par francoise34 - 15/03/2018 - 03:01 - Signaler un abus Pourquoi la regardez vous ?

    Les critiques sont tellement explicites sue la nullité et lagressi ite de l emission que cela ma incite a ne jamais la regarder Mais lire les réactions est très amusant

  • Par JonSnow - 15/03/2018 - 09:22 - Signaler un abus Cette émission est devenue la honte du service public

    Je ne la regarde plus depuis longtemps, un animateur de gauche et deux intervenants encore plus à gauche que lui et agressifs de surcroit! Bel exemple d'impartialité d'une chaine financée par nos impots!

  • Par lasenorita - 15/03/2018 - 11:27 - Signaler un abus Le silence des médias.

    Je m'en fous de Christine Angot et des autres people!.. Ce qui est plus important,pour moi,est d'apprendre que 1400 fillettes ont été violées, réduites en esclavage et prostituées par une bande de musulmans (en Angleterre)et que ''la police et les services sociaux ont laissé faire'' pour ne pas ternir l'image de nos amis musulmans.. nos médias se taisent aussi sur les 10.000 non-musulmans ''innocents'' que le F.L.N. a enlevés après les ''Accords d'Evian'', quand nos soldats étaient repartis en Métropole....ces ''courageux'' felouzes ont aussi brûlé vifs et enterré vivants 150.000 harkis ''désarmés'' et leur famille, ils ont massacré 5.000 ''civils innocents'' le 5 juillet 1962,à Oran.. les personnes ''enlevées'' étaient entreposées dans des camps où les hommes étaient vidés de leur sang et les femmes transformées en ''esclaves sexuelles'', on a retrouvé des femmes,''portées disparues'' par leur famille,dans des bordels!.. mais chut! il ne faut pas le dire parce qu'on risque d'être traité de ''raciste''..

  • Par vangog - 15/03/2018 - 12:44 - Signaler un abus Le psychodrame médiatique!

    La France décline dans tous les univers de jeu, se rapprochant à pas-de-géant d’une explosion communautariste espérée par les mondialistes à la Soros-Macron-Attali, mais les journaleux s’intéressent aux humeurs des émissions pour bobos...la médiocrité de la forme, plutôt que le journalisme du fond!...total décalage!

  • Par venise - 15/03/2018 - 16:22 - Signaler un abus je n'aime pas Madame Angot

    mais je lui reconnais un certain art pour aller "au fond des choses" avec certains invités, faites replay et demander vous pourquoi Angot s'énerve contre cette politique ,comme elle s'était énervée contre Sandrine R, je crois qu'elle est misogyne , en tout cas je le suis à entendre ces femmes, mon genre, couiner sans cesse et se justifier sans arrêt c'est une émission que je déteste et que je ne rate jamais, nostalgie des ambiances Polack ? sinon allez sur la 8 (TPMP)....là c'est l'abîme

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€