Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mauvaise nouvelle : nous serions condamnés à devenir de plus en plus bêtes

Selon un chercheur américain, l'humanité perd peu à peu ses capacités intellectuelles depuis le développement de l'agriculture.

2 + 2 = 5

Publié le
Mauvaise nouvelle : nous serions condamnés à devenir de plus en plus bêtes

Les hommes deviennent de plus en plus bêtes ! C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude conduite par le Dr Gerald Crabtree, de l'université de Standford (Etats-Unis). Il semblerait en effet que nos lointains ancêtres, les hommes préhistoriques, étaient plus intelligents que nous. Pour survivre, les hommes de cro-magnon se devaient d’utiliser toutes les capacités cognitives à leur disposition. La vivacité d’esprit leur était indispensable pour trouver et fabriquer les outils leur permettant de se nourrir et de se protéger des bêtes sauvages.

Par la suite, le développement de l’agriculture et la sédentarisation ont permis à l'homme de ne plus se soucier de sa survie... et donc de se reposer aussi bien physiquement que mentalement.

Mais ce n’est pas la seule raison de cette baisse de notre intelligence. Des chercheurs d’Harvard ont également constaté que l'évolution de notre alimentation ne joue pas en faveur de nos capacités intellectuelles. Plusieurs éléments que nous ingérons à notre insu (comme le fluorure, présent dans l’eau et les pesticides) en seraient les causes principales. "Nos résultats ont démontré la possibilité qu'une exposition au fluorure soit néfaste au neurodéveloppement des enfants. Nous avons trouvé une relation significative entre le niveau de fluorure dans l'eau et le QI des enfants", explique les chercheurs dans le journal Environemental Health Perspectives.

Dernière explication : nos gènes ne nous aideraient pas non plus. Entre chaque génération, 60 mutations modifient les séquences d'ADN. Il faudrait ainsi entre 20 à 50 générations pour qu'un des gènes de l'intelligence soit altéré. Or, si l'on estime que le plus haut pic d'intelligence se situait à l'aube de notre civilisation, il y a environ 3 000 ans, il est probable que de nombreux neurones se soient perdus en route...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gengis - 20/02/2013 - 14:54 - Signaler un abus You know what? I'm stupid!

    Tenons-nous la main et engageons une ronde planétaire façon "Je pense mieux, tout va mieux !" à la Dany Boon revisité. Faisons l'effort, tous ensemble, allez! avec moi, un, deux ... trois : "I must I must develop my brains" .. plus fort !

  • Par Imragen - 20/02/2013 - 19:03 - Signaler un abus Evolution régressive ?

    Cela ne date pas d'aujourd'hui, mais c'est vrai qu'on le constate tous les jours !!!

  • Par Ravidelacreche - 20/02/2013 - 19:22 - Signaler un abus l'humanité perd peu à peu ses capacités intellectuelles

    Il est vrai que si on vous pique les piles de la calculette on ne sait plus compter!

  • Par Deckard - 20/02/2013 - 19:39 - Signaler un abus Rien qu'à voir la débilité de

    Rien qu'à voir la débilité de certains programme télé, encensés par mes semblables, suffit à confirmer les conclusions de ce chercheur.

  • Par johnny.simpatico - 20/02/2013 - 21:54 - Signaler un abus Définitivement plus en plus bêtes.

    D'OH!!! Ce n'est pas "l'université de Standford"; c'est STANFORD.

  • Par Yann - 21/02/2013 - 02:48 - Signaler un abus Standford hahaha

    L'article est plus détaillé ici : http://www.huffingtonpost.fr/2012/11/14/intelligence-modernite-degrade-capacite-intellectuelles-emotionnelles-selon-etude-americaine_n_2127589.html

  • Par LECANDIDE - 21/02/2013 - 09:16 - Signaler un abus Encore une étude Atlantico

    Et une étude bidon de plus.

  • Par mich2pains - 21/02/2013 - 11:26 - Signaler un abus Mais pourquoi se servir d' HOMER .....

    pour illustrer ces propos ? C'eût été amplement suffisant et révélateur d'aller filmer nos chères..... "têtes blondes" dans nos banlieues !

  • Par Ravidelacreche - 21/02/2013 - 12:02 - Signaler un abus Axiome de Cole

    La somme de l’intelligence répartie sur la planète est constante ; la population augmente.

  • Par Teo1492 - 21/02/2013 - 13:27 - Signaler un abus D'Aristote à BHL : le gap intellectuel !

    et on ne parle pas de François Hollande...

  • Par ISABLEUE - 21/02/2013 - 16:21 - Signaler un abus C'est sûr , on s'en rend compte tous les jours.

    en écoutant le JD , et aussi les paroles de nos te^tes blondes de banlieues..... On est ce que l'on mange.....

  • Par Stefan - 22/02/2013 - 12:15 - Signaler un abus Faites ce petit test convaincant

    Faites ce petit test convaincant : *** Prenez le temps de : - zapper sur les chaines de la TNT, - d'aller voir certains films au cinéma, - de regarder et d'écouter autour de vous dans les transports en commun, dans la rue, dans les boutiques, dans les restaurants et d'épier les conversations passées sur les portables. *** Vous n'aurez pas besoin d'avoir Bac+25 ni de diplômes de grandes universités pour vous rendre compte de l'abêtissement permanent de la population mondiale. *** L'année dernière, je suis presque tombé de ma chaise lorsque mes petites nièces de 12/14 ans sont passées me rendre visite. Leur univers se limite à pianoter débilement sur leur portable pour chercher à se mettre en valeur sur des réseaux sociaux. Affligeant ! Mais que font les parents ? Je suis bête... ils sont devenus comme leurs enfants.

  • Par Jay-P. - 24/02/2013 - 07:42 - Signaler un abus LA PREUVE:

    "Mauvaise nouvelle : nous serions condamnés à devenir de plus en plus bêtes." La preuve ultime: Voir le gagnant de la derniere presidentielle. JP

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€