Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mariage princier : le père de Meghan Markle ne sera pas présent à la cérémonie

Cette information a été confirmée par le Kensington palace.

C'est officiel

Publié le
Mariage princier : le père de Meghan Markle ne sera pas présent à la cérémonie

Samedi 19 mai, le père de Meghan Markle ne la conduira pas à l'autel. Et pour cause, il sera absent du mariage princier. "Malheureusement, mon père n'assistera pas à notre mariage", a annoncé l'actrice américaine ce 17 mai dans un court message, diffusé dans un communiqué de Kensington palace. "J'ai toujours pris soin de mon père et j'espère qu'il pourra avoir l'espace dont il a besoin pour se concentrer sur sa santé", a indiqué la jeune femme, avant de conclure : "Je tiens à remercier tous ceux qui ont offert de généreux messages de soutien.

Sachez qu'Harry et moi sommes impatients de partager notre journée spéciale avec vous samedi". Ces derniers jours, sa présence au mariage était au cœur de toutes les discussions. En effet, Thomas Markle, 73 ans, avait annulé sa venue lundi, avant d’annoncer mardi qu’il serait bien présent… puis de changer une fois encore d’avis, mercredi.

Problèmes de santé et une polémique

Il a justifié son absence par un problème cardiaque. Selon le site américain TMZ, il aurait été opéré ce jeudi matin. Trois stents ou extenseurs vasculaires lui auraient été implantés dans ses vaisseaux sanguins. En outre, empêtré depuis une semaine dans une controverse autour de fausses photos volées, il a indiqué qu'il ne voulait pas embarrasser sa fille, ni la famille royale par sa présence.

Dimanche, la presse britannique avait révélé que ces clichés avaient, en réalité, été pris avec sa complicité, contre rémunération. L'idée serait venue de sa fille Samantha, demi-sœur de Meghan. Elle a d'ailleurs été accusée à plusieurs reprises de vouloir exploiter le destin royal de Meghan...

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€