Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Madonna devenue "un clown alcoolique"? En pleine polémique sur la garde de son fils, la star inquiète ses fans

En pleine tournée mondiale du "Rebel Heart Tour", la chanteuse a offert un concert très spécial à Melbourne, en Australie.

Sad clown

Publié le
Madonna devenue "un clown alcoolique"? En pleine polémique sur la garde de son fils, la star inquiète ses fans

Madonna aurait-elle perdu les pédales ? C’est en substance ce que se demandent certains proches et fans de la star après ses dernières prestations, révèle le DailyMail. En pleine tournée mondiale du "Rebel Heart Tour", la Madone a offert un concert très… spécial cette nuit à ses fans à Melbourne, en Australie.

Pour ce concert gratuit, – intitulé 'Tears of a Clown', la pop star est arrivé en pédalant sur un minuscule vélo avant de commencer un concert acoustique bien sombre. A un moment donné, Madonna a éclaté en sanglots en évoquant la douloureuse séparation avec son fils Rocco.

Depuis décembre 2015, Madonna se bat pour obtenir le retour de Rocco, parti à Londres chez son père. En décembre dernier, le fils de la chanteuse américaine avait en effet choisi de rester vivre dans la capitale britannique, après avoir assisté à la tournée mondiale de sa mère.

Sur scène, la pop star a affirmé ne pas être saoule mais a quand même exigé un cocktail Cosmopolitan. Elle a aussi déclaré qu’elle ne gagnait plus d’argent sur cette tournée à causes de ses dernières amendes. La star va-t-elle regrette cette escapade australienne ? Car pendant qu'elle jouait, Rocco et son père discutaient avec les avocats. Selon le DailyMail, ces derniers auraient déclaré qu’elle aurait surement mieux fait d’être présente à la cour.

>>>>> A LIRE AUSSI : Quand la bataille entre Madonna et son ex-mari à propos de la garde de leur fils dégénère sur Instagram

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€