Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

ISON : une comète plus brillante que la lune qui pourrait être visible à la lumière du jour

Cette comète la plus brillante jamais vue sera visible de hémisphère nord en novembre 2013.

Espace

Publié le
ISON : une comète plus brillante que la lune qui pourrait être visible à la lumière du jour

Pour le moment, elle n'est visible que grâce à des télescopes hyper-puissants Crédit DR

On l'appelle C/2012 S1, ou ISON et elle risque bien d’être l'une des stars de l'année 2013 en alimentant les prédictions apocalyptiques des adeptes de la fin du monde.

Pour le moment, elle n'est visible que grâce à des télescopes hyper-puissants mais elle le sera bientôt à l'oeil nu, et peut-être bien même à la lumière du jour...

Aujourd'hui, la comète se trouve non loin de Jupiter et poursuit sa route vers la Terre. ISON devrait frôler le soleil aux alentours de novembre 2013 et ainsi se dégazer à l’approche du corps chaud, l’astre étant composé essentiellement de glace.

La comète devrait alors devenir visible à l’œil nu pour la première fois. Certains astronomes émettent également l’hypothèse que ISON, tellement brillante,  pourrait être visible en plein jour.

 Les habitants de l'hémisphère nord pourrait alors devoir s'équiper de lunette spéciale pour ne pas mettre leurs yeux en danger.

Voici ce qu'on pu voir les habitants d'Alaska quand la comète Hale-Bop est passée dans le ciel en 1997.

(Cliquez pour agrandir l'image)

On doit la découverte de ISON à deux astronomes, Vitali Nevski (Biélorusse) et Artyom Novichono (Russe). Les deux spécialistes ont trouvé l'astre grâce au télescope de l'observatoire Kislovodsk (Russie), alors qu'ils travaillaient sur un projet de surveillance des comètes et des astéroïdes.

Selon les scientifiques, l’orbite quasi parabolique d’ISON laisse penser qu’elle se soit échappée du nuage de Oort, un ensemble de comètes composé essentiellement d’objets glacés.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ciceron - 29/12/2012 - 19:26 - Signaler un abus Charade

    Qu'est-ce qui n'était visible que grâce à des télescopes hyper-puissants mais qui sera bientôt visible à l'oeil nu, et peut-être bien même à la lumière du jour ? La bêtise de l'Hésitant de la république alias l'âne de Buridan

  • Par le_duff - 29/12/2012 - 22:24 - Signaler un abus @ciceron

    Nous sommes d'accord mais pour en revenir à cette nouvelle, je me réjouis de cette exceptionnelle possibilité de faire de belles images qui est de ce que je vois, la meilleure nouvelle de 2013. J'avais fait de très belles images de la comète Hale-Bopp en 1997, je suis impatient de savoir si cette comète sera oui ou non aussi lumineuse qu'on le dit. Ce serait une bonne occasion de parler de sciences, de la crise des vocations scientifiques et de l'énorme gaspillage de cerveaux scientifiques détournés de leur utilité à l'industrie au profit de la magouille financière et de l’annonciateur désastre révélés par les chiffres sans cesse en hausse à des niveaux préoccupants de la fuite des ingénieurs français vers l'étranger. Aubry se foutait de l'émigration, elle nous coûte du PIB, de la capacité entrepreneuriale, de quoi penser en France ce qui est fait à l'étranger et donc manufacturé à l'étranger. Une vraie bonne nouvelle donc.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€