Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les femmes boycottent Twitter

Il s’agit d’un mouvement de soutien pour l'actrice Rose McGowan, qui fait partie des femmes qui disent avoir été sexuellement harcelées ou agressées par le réalisateur américain Harvey Weinstein.

#WomenBoycottTwitter

Publié le
Les femmes boycottent Twitter

Ce vendredi 13 octobre, des internautes appellent à boycotter Twitter, rapporte The Daily Telegraph. Ce mouvement, marqué par le hashtag #WomenBoycottTwitter, est destiné à soutenir l'actrice Rose McGowan, qui fait partie des femmes qui disent avoir été sexuellement harcelées ou agressées par le réalisateur américain Harvey Weinstein.

Twitter accusé de ne pas en faire assez dans sa lutte contre les pratiques de harcèlement

Très engagée, la jeune femme a publié ces derniers jours des messages critiquant le conseil d'administration de son entreprise et des personnalités d'Hollywood qui étaient au courant des agressions subies par les femmes.

Conséquence, son compte Twitter a été bloqué pendant 12 heures par le service de modération du réseau social. Ce dernier a donc été accusé par les utilisateurs de la Toile de ne pas en faire assez dans sa lutte contre les pratiques de harcèlement.

>>> A lire aussi : Harvey Weinstein et notre responsabilité dans la culture de la complicité

"Nous voulons expliquer que son compte a été temporairement verrouillé parce que l'un de ses tweets comprenait un numéro de téléphone privé, ce qui viole nos conditions d'utilisation. Le tweet a été supprimé et son compte a été déverrouillé", a justifié Twitter auprès du Hollywood Reporter. Mais rien n’y fait, l’opération, notamment soutenue par Alyssa Milano, John Cusack, Kathy Griffin ou encore Mark Ruffalo, devrait durer toute la journée.  

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€