Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La tête de l'emploi

Il serait possible de reconnaître un psychopathe à son visage...

Quoi ma gueule?

Publié le
La tête de l'emploi

Cette expérience montre que certains indices indiquent, sur le visage, si une personne a ou non une personnalité psychopathe Crédit Capture d'écran

Reconnaître un psychopathe au premier coup d’œil : du racisme visuel? Du délit de sale gueule? Pas si sûr. Une expérience menée par des chercheurs américains de l'université de Washington, à Saint Louis, montre qu'il serait possible de reconnaître un psychopathe à son visage.

Les scientifiques se sont livrés à une curieuse expérience Photoshop : ils ont réuni les visages de 209 personnes présentant des niveaux élevés de psychopathie, et les ont ensuite fusionnés avec un visage de psychopathe typique (image de gauche).

La même opération de fusion de visages a été réalisée avec des personnes obtenant de faibles "scores" de psychopathie, afin d'obtenir un visage standard représentant l'individu prototypique (à droite).

Des observateurs qui ignoraient l'expérience ont dû indiquer lequel des deux visages était, selon eux, celui d'un psychopathe. Les trois quarts des 105 observateurs testés ont donné la bonne réponse.

Cette expérience montre que certains indices indiquent, sur le visage, si une personne a ou non une personnalité psychopathe. Reste à savoir maintenant comment une telle extériorisation de la personnalité est possible. Selon une hypothèse, la tendance psychopathe et certains traits du visage seraient hérités de façon conjointe.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gomez Aguilar - 24/01/2012 - 19:21 - Signaler un abus Mouais...

    Ce que je vois surtout, c'est qu'on a du côté droit un visage de madone de Raphaël, aux traits parfaits, et du côté gauche le même visage légèrement enlaidi. Proportions moins harmonieuses, sourcils moins réguliers, regard moins angélique, yeux à peine plus rapprochés, nez moins fin, ovale moins doux, etc... En gros, un joli visage et un visage moins joli. N'importe qui désignera le psychopathe comme celui qui est moins joli... Instinctivement, quand on est invité à attribuer un caractère négatif à l'un ou l'autre de ces deux visages, on va évidemment opter pour celui des deux qui est le moins agréable. Beaucoup de foin pour confirmer un principe fondamental de la nature humaine, le délit de sale gueule. "Pas si sûr" dit l'article. Ben si justement : on est en plein dedans. Et c'est ni bien, ni mal, c'est un fait...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€