Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Egypte fait sortir de terre une nouvelle capitale démesurée

La future capitale administrative égyptienne promet d'être immense et de devenir la plus grande ville de la planète.

Mégalopole

Publié le - Mis à jour le 15 Septembre 2018
L'Egypte fait sortir de terre une nouvelle capitale démesurée

 Crédit KHALED DESOUKI / AFP

Les grues et les ouvriers s'activent dans le cadre du développement et de la construction d'une nouvelle ville en Egypte. Cette nouvelle capitale administrative, qui ne dispose pas encore de nom, est censée devenir la ville la plus vaste à l'échelle de la planète.  

Elle devrait accueillir près de 6,5 millions d'habitants et s'étendre sur une distance veritigineuse entre le Nil, le canal de Suez et l'Est de Caire. Cette mégalopole se situe à 45 kilomètres à l'est du Caire.

Ce vaste projet avait été annoncé en 2015 lors d'une conférence. De nouvelles autoroutes sont en cours de construction et les habitations sortent de terre. 

Cette nouvelle mégalopole deviendra en juin 2019 la nouvelle capitale de l'Egypte, mettant fin à la domination de la ville du Caire.

Au coeur de ce projet ambitieux, un nouveau parlement, une banque centrale, un aéroport, un palais présidentiel et un quartier d'affaires seront instaurés. D'autres projets démesurés seront également intégrés à cette ville nouvelle : la tour la plus haute d'Afrique ainsi qu'un parc d'attractions encore plus grand que Disneyland. Au total, 1 200 lieux de culte sont également prévus.    

Ce projet tient particulièrement à coeur au président Abdel Fattah al-Sissi, la ville a même été provisoirement qualifiée de "ville-Sissi".

Ce plan fascinant doit permettre de redorer l'image de l'Egypte sur le plan international. Le pays souhaite ainsi offrir un visage accueillant tout en étant gardien des vestiges du passé. 

Beaucoup de questions se posent sur le plan architectural. Ce site pharaonique pourrait donc dépasser et supplanter les constructions démesurées à Dubaï. Cette nouvelle capitale administrative, qui n'a pas encore de nom, incarnera donc le futur de l'Egypte.   

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jakem - 13/09/2018 - 07:10 - Signaler un abus sissyville

    pour travestis ?

  • Par Olivier62 - 13/09/2018 - 12:16 - Signaler un abus Euh... avec quel argent ils comptent faire ça ?

    Il faut savoir que l'Egypte ne produit absolument rien, sauf un peu d'agriculture. Elle ne vit que des aides extérieures (américaine et saoudienne), des redevances du canal de Suez (construit par les européens, pas par les Egyptiens bien sûr) et un peu de tourisme (enfin, avant qu'ils ne se mettent à massacrer les touristes à la Kalashnikov). Du point de vu architectural, je suppose qu'on va avoir droit aux éternels gratte-ciels en béton et aux centres commerciaux-parkings, la même chose qu'on trouve partout.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€