Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dans les toilettes ou nageant dans les rues : à Bangkok, les serpents sont "partout"

Les pompiers locaux sont submergés de demandes pour évacuer des reptiles de centaines d'habitations.

Flippant

Publié le
Dans les toilettes ou nageant dans les rues : à Bangkok, les serpents sont "partout"

"Ils sont partout", décrit un habitant de la ville. A Bangkok, la présence de plus en plus intrusive des serpents effraie la population, selon un article du New York Times. Pourtant, les habitants de la métropole asiatique sont habitués à côtoyer les reptiles. Pour rappel : l'aéroport principal de la ville, Suvarnabhumi, a été construit sur un lieu appelé "le marais aux serpents". Mais la situation empire chaque année. La semaine dernière, les pompiers locaux avaient déjà recensé sur l'année 2017 plus de 30.000 appels leur demandant d'évacuer des serpents de domiciles, soit trois fois plus qu'en 2012.  Les histoires de python mordant des habitants aux toilettes se répandent comme une trainée de poudre. 

Récemment, les pompiers ont été appelés 173 fois pour des "alertes serpents" sur une journée… pour seulement cinq départs de feu. Et c'est sans compter les nombreux reptiles tués par des habitants.

Plusieurs explications à ce phénomène de hausse : l'année a été particulièrement humide, même selon les standards du pays, provoquant des inondations et des crotales nageant dans les rues. De plus, la tentaculaire métropole continue de s'étendre sur la compagne environnante... et sur les habitats des serpents.

Mais l'article le rappelle : l'être humain perturbe bien plus les serpents que l'inverse. Et sur les 200 espèces de reptiles vivant en Thaïlande, peu sont dangereuses et encore moins s'introduisent dans les maisons pour mordre les habitants. Par ailleurs, les serpents peuvent s'avérer d'utilité publique, éliminant des rats, notamment à Bangkok où les ordures s'amoncellent.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 02/12/2017 - 17:43 - Signaler un abus Les serpents étaient déjà là,

    mais l'homme a envahi son environnement.comme pour les alligators en Floride. Par contre à Paris, les habitants étaient présents avant les rats; Hidalgo les protège.

  • Par jurgio - 03/12/2017 - 13:59 - Signaler un abus Des serpents dans les toilettes !

    Chez nous, tant que ce sera nous qui les feront...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€