Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment l’odeur des forêts de pin contribue à limiter le réchauffement climatique

D’après l'étude scientifique, il y aurait un mécanisme de vaporisation de la fragrance au-dessus des forêts boréales, parfum qui se transformerait en aérosol qui contribuerait au refroidissement de l’atmosphère.

Merci les arbres

Publié le
Comment l’odeur des forêts de pin contribue à limiter le réchauffement climatique

C’est une étude publiée dans la revue britannique Nature qui l’affirme : des scientifiques pensent avoir découvert un lien très fort entre le parfum puissant des forêt de pins et le réchauffement climatique, le premier luttant activement contre le second.

D’après leurs études, il y aurait un mécanisme de vaporisation de la fragrance au-dessus des forêts boréales, parfum qui se transformerait en aérosol.

Or, ces aérosols contribueraient au refroidissement global de l’atmosphère, en réfléchissant la lumière du soleil dans l’espace et en facilitant la formation des nuages. Une découverte majeure selon la BBC qui comble les lacunes des scientifiques à propos de l’impact des aérosols dans l'atmosphère sur le réchauffement climatique.

Pour être précis, l’équipe des chercheurs, composée de membres de différentes nationalités, ont en effet résolu le mystère chimique qui fait que l’odeur se transforme en aérosol et se met à réfléchir la lumière. Ils ont compris que l’odeur des pins, composée de composés organiques volatiles, réagissent avec l’oxygène dans la canopée de la forêt pour former les-dits aérosols.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par copélia - 27/02/2014 - 16:45 - Signaler un abus il est urgentissime de replanter les pinèdes et autres forêts

    en effet les terpènes composés volatils émis par les pins ont un rôle régulateur sur le climat:ils créent ou font disparaître l'ozone l'isoprène est une variété de ces terpènes: Il interagit avec l'ozone troposphérique toxique (en le détruisant, mais il réagit aussi avec l'oxyde d'azote en présence de lumière et redonne de l'ozone) Une fois dans l'air, l'isoprène est converti en particules époxydes par des radicaux libres tels que le radical hydroxyle (OH). Il contribue alors à produire des aérosols impliqués dans la constitution de microclimats. Ces aérosols contribuent en effet à nucléer les gouttelettes d'eau qui forment des brumes ou des nuages puis les gouttes de pluie Cela semble être un des mécanismes développés par les forêts pour surmonter la surchauffe des feuilles ou une irradiation excessive par les UV. Et si toutes les tempêtes successives étaient dues aux déforestations mondiales et aux pollutions concentrées en certains endroits du Globe?

  • Par ignace - 27/02/2014 - 17:49 - Signaler un abus C'est vrai, je l'ai remarqué

    j'ai mis un bloc de sneteur pin, dans mes toilettes et depuis, il fait plus froid...c'est ça ou alors c'est que j'y reste trop longtemps pour lire le canard enchainé?

  • Par ignace - 27/02/2014 - 17:51 - Signaler un abus @copélia ....je suis navré d'avoir pollué votre commentaire

    au demeurant très intéressant......mais c’était plus fort que moi

  • Par gueux et preux - 28/02/2014 - 03:37 - Signaler un abus L'odeur d'une forêt

    de conifères est sans égal mais pour avoir fait le circuit d'art "le vent des forêts" en Meuse il y a quelques années (je vous le conseille) je me suis dit en constatant la prépondérance des conifères que la tempête de 99 avait dû faire tant de dégâts qu'on avait privilégié les persistants plus que les feuillus,pour leur repousse plus rapide certainement.Mais quelle pauvreté sans les chênes et les hêtres qui eux renouvellent la diversité. Diversité? J'aimerais bien que ce soit qu'une blague.

  • Par Ravidelacreche - 28/02/2014 - 11:24 - Signaler un abus le parfum puissant des forêt de pins

    C'est pour ça que Sapin n'aime pas les pins de Gattaz ?!. :o))

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€