Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une cité perdue découverte au Honduras ?

La légendaire Ciudad Blanca, que les archéologues recherchent depuis des siècles, aurait été localisée par une équipe de chercheurs américains.

Les aventuriers de l'arche perdue

Publié le

Une ville de légende enfin découverte? La Ciudad Blanca, littéralement la Ville Blanche, une cité perdue du Honduras, a nourri les fantasmes des archéologues depuis plus de quatre siècles. Beaucoup l’ont cherché, en vain, depuis que l’explorateur espagnol Hernan Cortes l’a mentionné dans ses comptes rendus datant de 1526.

Des chercheurs de la National Science Fondation and University de Houston ont cependant diffusé un communiqué de presse annonçant qu’ils avaient cartographié une région du Honduras, éloignée de toute civilisation, qui pourrait bien abriter la fameuse cité perdue.

Rien n’est encore cependant sûr. Cette région pourrait en fait recéler d’autres ruines archéologiques oubliées, enfouies depuis des lustres. Des expéditions formées d’Indiana Jones en herbe vont devoir s’en assurer. Quoi qu’il en soit, la découverte scientifique est de taille.

Elle a été possible grâce à une méthode baptisée LiDAR, pour Light Detection ans Ranging, à partir d’un avion. En gros, le système bombarde la forêt de lasers qui percent l’énorme couche de végétation et fournit des images digitales détaillées de la surface.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 12/06/2012 - 12:30 - Signaler un abus Une cité perdue découverte

    En tout cas la pelouse est bien entretenue !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€