Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Arnaud Montebourg dévoile sa marque de miel

Et lance, dans le même élan, une école "apicole".

Mielleux

Publié le
Arnaud Montebourg dévoile sa marque de miel

L'ancien ministre de l'Economie est, depuis quelques années déjà, très impliqué dans le combat pour la préservation des abeilles. Alors que cette population d'insectes est durement touchée ces dernières années, Arnaud Montebourg tient à mettre en avant le travail de ces petites ouvrières qui butinent partout sur le sol français. 

Et pour cela il compte lancer une marque de miel responsable. La marque s'appelera "Bleu Blanc Ruche", et achetera le miel à un prix "supérieur au marché" avec pour contrepartie que les apiculteurs s'engagent à augmenter le nombre de ruches, afin de repeupler la France en abeilles. 

La marque sera lancée officiellement le 10 septembre via une plateforme de crowd-funding, et le miel sera commercialisé à partir d'octobre pour "quelques centimes de plus" que le prix du marché.

Une "grosse dizaine" d'apiculteurs devrait permettre la vente de 80 tonnes de miel. 

Mais l'ambition écologique de l'ancien ministre ne s'arrête pas là. Lui qui a affirmé être "passé à autre chose" après son échec à la primaire socialiste pour l'élection présidentielle devrait ouvrir dès janvier 2019 une "Ecole des hautes études apicoles". L'objectif de cette institution sera de former de nouveaux apiculteurs capables de participer activement au projet de "repeuplement" de la France en abeilles. Ce sont entre 10 et 20 élèves qui pourront se former, grâce à l'aide du mécénat et de la région Franche-Comté. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 09/08/2018 - 15:44 - Signaler un abus Avant d'augmenter les ruches, il

    faudra diminuer considérablement les pesticides. J'ai plein de fleurs dans mon jardin et je ne vois qu'une ou deux abeilles bien maigres. Par contre, je salue ce monsieur qui crée son entreprise et qui ne pleure pas comme les députés déchus.

  • Par Lionel Giraud - 09/08/2018 - 18:51 - Signaler un abus un grossiste avec une com éco

    un grossiste avec une com éco-responsable...et une école qui serait financée par de l'argent public..la région... il n'invente pas grand chose...et reste égal à lui-même

  • Par SD.. - 11/08/2018 - 09:44 - Signaler un abus Assougoudrel

    Allez donc sur le site du syndicat des apiculteurs et vous y lirez que les causes de mortalité des abeilles sont loin d'être principalement dûes aux insecticides. Autrement dit supprimer les insecticides ralentira ne fera que ralentir un peu seulement la disparition des abeilles.

  • Par assougoudrel - 11/08/2018 - 14:55 - Signaler un abus @SD

    Merci pour l'info.

  • Par Stargate53 - 11/08/2018 - 17:26 - Signaler un abus Qu'il fasse ce qu'il veut mais pas besoin de le diffuser !

    Cela n'apporte rien de savoir ce qu'il fait de sa vie ! Il a exister médiatiquement d'une manière éphémère, mais son monde politique est un échec de plus !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€