Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'animateur Tex présente ses excuses après une "blague" sur les femmes battues

Évoquant une séquence "indigne", Marlène Schiappa a indiqué sur Twitter avoir adressé un signalement au CSA.

Malaise

Publié le
L'animateur Tex présente ses excuses après une "blague" sur les femmes battues

"Mes excuses les plus sincères à toutes les personnes que ma blague a pu blesser. Je m'oppose fermement à toutes formes de violences faites aux Femmes". Dans la tourmente, l'humoriste et animateur Tex a voulu éteindre un peu la polémique née après un jeu de mot plus qu'hasardeux diffusé jeudi soir dans l'émission C'est que de la télé sur C8.

"Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !" a lancé Tex dans l'émission animée par Julien Courbet, ce dernier assurant d'ailleurs qu'il ne "cautionnait pas" cette "blague clairement très douteuse".

La scène a également fait réagir de très nombreux internautes.

Et l'affaire est remontée au niveau politique. Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes a indiqué sur Twitter, samedi, avoir adressé un signalement au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) au sujet de cette séquence "indigne et irrespectueuse qui banalise les violences conjugales, à quelques jours de l'hommage national rendu par le Président".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par atlantique07 - 02/12/2017 - 17:30 - Signaler un abus Du grand délire

    Cette société devient débile.... Hystérisation à tous les étages ... Ce n'est pas ce genre de blague qui va inciter un homme à cogner...Un homme violent frappe et n'a nul besoin de ce genre de choses...Mon mari peut entendre 50 blagues de cet acabit et il ne me mettra pas un oeil au beurre noir pour autant...Cette femme est absolument contre productive. Qu'elle s'occupe de choses sérieuses , il y en a pléthore..

  • Par atlantique07 - 02/12/2017 - 18:33 - Signaler un abus Par contre

    Je vois que ce soir est invité Joey Starr sur le service public. Combien de condamnations à son actif ? La secrétaire d'état a ses vapeurs ? Il ne s'agit pas d'une blague mais de faits réels...Il est vrai que ce sinistre individu a été l'hôte de Hollande à l'Elysée....

  • Par kelenborn - 02/12/2017 - 22:04 - Signaler un abus Oui

    Oh...il semble qu'il y ait plus de clémence pour Cantat qui ne s'est pas contenté d'un peil au beurre noir ou pour...Piketty! Mais le CSA va devenir la nouvelle inquisition!!!

  • Par vangog - 02/12/2017 - 23:49 - Signaler un abus Elle est très conne cette Chiavalpa!

    sans elle, cette blague pas drôle du tout serait passée inaperçue. Grâce à elle, on sait que la censure socialiste construit de nouveau un mur...

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 06/12/2017 - 10:53 - Signaler un abus même niveau ...

    blague idiote , réaction identique ...

  • Par Anguerrand - 06/12/2017 - 16:03 - Signaler un abus Dans quel monde vivons nous

    Tout devient interdit, les hommes en général sont systématiquement considérés comme des délinquants potentiels, la liberté de penser différemment que ceux qui s’apprroprient Le « bien « , le bien étant se que pensent les BHL par exemple. La liberté de penser que l’immigration est à l’origine de la majorité des problèmes français ( délinquance, attentat, haine des faces de craie, aides sociales , et CMU , recule de l’etat sur nos valeurs au profit d’une religion moyennageuse. ... De plus les femmes demandent tout et son contraire, la virilité, notre féminisation, leurs vêtements hyper sexy pour attirer le regard des hommes, mais seul le regard admiratif est accepté, après c’est dénonce ton porc. Dans quel monde le socialisme veut il notre bonheur dans ces conditions ? Une blague de mauvais goût peur arriver à tout le monde mais la délation a tout va rôde, y compris pour un vengeance gratuite qui peut détruire une vie sans raison.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€