Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

20h de France 2 : David Pujadas menacé d'être débarqué par Michel Field ?

Le présentateur du JT de 20 heures de France 2 pourrait être débarqué par Michel Field, nouveau patron de l'information de la chaîne, selon plusieurs médias.

Changement

Publié le
20h de France 2 : David Pujadas menacé d'être débarqué par Michel Field ?

David Pujadas va-t-il être écarté de l'antenne ? C'est ce qu'expliquent cette semaine Télérama et Closer, qui indiquent sur le présentateur serait dans le viseur du nouveau responsable de l'information de la chaîne, Michel Field.

Selon les deux magazines, il pourrait être remplacé au 20h par Laurent Delahousse. Il se verrait aussi contraint de partager la présentation de Des paroles et des actes avec Léa Salamé.

Le problème de David Pujadas ? Etre marqué "plutôt à droite". Or, Michel Field, qui a remplacé il y a quelques semaines Thierry Thuillier au poste de directeur de l'information de France 2, est considéré comme très proche de l'Élysée.

D'après Télérama, Michel Field répète qu'il ne souhaite pas se séparer de David Pujadas...

Closer précise que, concernant Des paroles et des actes, il a été obligé d'accepter la co-présentation avec Léa Salamé, ou il perdait son poste.

Le départ de Thierry Thuillier, dont il était proche, l'a donc incontestablement fragilisé, notent les deux magazines. Au moment de ce départ, David Pujadas avait expliqué sur Europe 1 : "à partir du moment où on reste sur les choix qui ont été faits, il n'y a pas de raison de partir". Il n'aura peut-être pas le choix.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Pourquoi-pas31 - 27/02/2016 - 14:09 - Signaler un abus Pourquoi se cacher ?

    "jingle" "Bonjour, ici l'Elysée. Au sommaire de notre journal ......"

  • Par Pourquoi-pas31 - 27/02/2016 - 14:12 - Signaler un abus De mieux en mieux

    On passe des cireurs de pompes aux laquais puis aux serpillères !

  • Par zen aztec - 27/02/2016 - 14:31 - Signaler un abus Etre marqué "plutôt à droite"

    Tu parles Charles,pire carrément un suppôt du FN

  • Par langue de pivert - 27/02/2016 - 15:53 - Signaler un abus ☺On nous prend pour des cons ?

    Marqué à droite ? ☺ Comme Nathalie Saint-Cricq peut-être ? Je n'ai pas compris sa présence sur le mur des cons (mais qui comprend ce qui se passe dans les cerveaux maladedu SM ?) mais franchement si D. Pujadas est marqué à droite il faut donner des exemples parce que ça ne saute pas aux yeux ! Quand il torpille la sortie du livre de N. Sarkozy ? Quand il invita récemment N. Sarkozy à des "paroles et des actes" je mets quiconque au défis d'y voir Même un zeste d'orientation à droite !

  • Par von straffenberg - 27/02/2016 - 16:19 - Signaler un abus Mr Pujadas......

    Pujadas est un brillant journaliste mais comme une grande partie de la rédaction A2 affilié au pouvoir (mais peut être soucieux de redevenir libre) On pourrait citer Maryse Burgos ,Delahousse, (Rajouter Field ,Cayrol , Saint Cricq. dans les autres médias.) Dans une récente émission ou une française musulmane a tenu un monologue honteux vis a vis de Finkelkraut Pujadas s'est laissé piégé montrant une fois de plus dans une émission préparée, le laxisme étatique toujours latent vis a vis des problème de radicalisation ;Il est grand temps que la liberté d'expression reprenne le dessus dans les grands médias et que l'on cesse de prendre nos concitoyens pour des cons .

  • Par vangog - 27/02/2016 - 19:57 - Signaler un abus Pujadas, plutôt à droite de quoi?

    Des verts caca-d'oie? Des extrême-Gauchistes? De la gauche de la gauche de la gauche de la gauche de la...? Non? Espece d'anti-social, va!

  • Par Vincennes - 27/02/2016 - 22:53 - Signaler un abus Tout à fait OK avec langue de pivert 15:53

    l'essentiel étant qu'il DEGAGE avec, si possible, sa chef politique ST CRICQ, épouse d'A. DUHAMEL......celui là même qui en veut toujours à Sarko pour avoir osé proposer Pflimlin pour le remplacer ainsi que de Carolis.........tout ce joli petit monde qui met, actuellement, les bouchées doubles pour empêcher le retour de Sarko qui leur avait supprimé leur niche fiscale octroyée par Jospin QUELLES CLIQUES sur le service public où la droite n'est ABSOLUMENT pas représentée

  • Par patamoto - 28/02/2016 - 07:29 - Signaler un abus Delahousse à la place de

    Delahousse à la place de Pujadas? C'est se sortir un pied du caca pour y plonger l'autre!

  • Par Lafayette 68 - 28/02/2016 - 08:31 - Signaler un abus Pologne ,France et médias

    Les bonne âmes médiatiques et culturelles parisiennes dénonçaient il y a peu de temps le pouvoir polonais issu des urnes qui bâillonneraient l'information d'une chaine publique... Pas en France sur France 2 : avec Field depuis le lycée, la fac et son trotskisme...Proche des socialos.Bobo de naissance. Bientôt Salamé qui déjeune avec Hollande ,prototype de l'ouverture intellectuelle bien connue ,prétention sans limite (elle a encore son permis dans ce domaine).Quant à Pujadas ,il serait de droite ? Rires! Quel média audiovisuel n'est pas de gauche : c'est un pléonasme...

  • Par Lafayette 68 - 28/02/2016 - 09:54 - Signaler un abus suite

    Lire "bâillonnerait" (-ait et non -aient)...

  • Par fasanan - 28/02/2016 - 10:26 - Signaler un abus Pujadas, marqué "plutôt à

    Pujadas, marqué "plutôt à droite" et pourquoi pas "extrême droite" pendant qu'on y est ?

  • Par Ex abrupto - 28/02/2016 - 10:51 - Signaler un abus Je n'écoutais déjà pas beaucoup la 2...

    Mais là c'est le comble. On va encore descendre d'un cran avec salamé. Sans parler de Lucet, dont la malhonneteté intellectuelle me sidère (même si , oh paradoxe, je suis d'accord sur le fond dans ses émissions "cash investigation"). Pujadas m'avais horrifié dans son incapacité à gérer la salafiste de service lors du DPDA.

  • Par clint - 28/02/2016 - 10:58 - Signaler un abus J'hallucine! Pujadas à droite ! Rappelez vous avec Sarkozy !

    Exemple entre autres : au dernier "Paroles et des actes" il a bien enfoncé Sarkozy dès qu'il a pu, notamment en "triant" au mieux les interlocuteurs choisis. Mais c'est à chaque journal qu'il y a toujours une pique à droite ! Bon j'exagère il aime bien Juppé, mais parle t'on alors d'un candidat de la droite !!

  • Par Liberdom - 28/02/2016 - 14:13 - Signaler un abus Le lent glissement...

    Si les communistes sont marqués à droite et se font virer c'est qu'on glisse doucement vers la Corée du Nord. Mais, ne regardant ni n'écoutant jamais les chaînes et radios du service public, je ne devrais pas m'exprimer.

  • Par Marie-E - 28/02/2016 - 14:34 - Signaler un abus bon ben moi

    de toute façon je boycotte les journaux de France 2 depuis l'affaire Al Dura, car trop de conséquences terribles. Alors Thuillier, Chabot, Lucet, Pujadas, Salamé : aucune importance, tous pareils. Donc je regarde d'un oeil distrait les "nouveaux "journalistes et comme je ne vois aucune évolution, je ne suis pas prête de regarder les journaux télévisés de cette chaîne

  • Par Liberte5 - 29/02/2016 - 22:49 - Signaler un abus Tout a été dit par les précédents intervenants.......

    D. Pujadas de droite!!!! J'hallucine !!! J'en apprends tous les jours!!!

  • Par vangog - 01/03/2016 - 00:34 - Signaler un abus Celui qui déplaît au "politburo" est taxé de "droite"...

    comme, autrefois, les socialistes qui avaient échoué devenaient des "anti-sociaux"...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€