En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

02.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

06.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Tension
Pierre Person délégué général adjoint de La République en marche démissionne et invite Guerini à l'imiter
il y a 17 min 35 sec
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 18 heures 48 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 19 heures 16 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 20 heures 27 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 21 heures 12 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 22 heures 16 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 23 heures 2 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 23 heures 4 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 23 heures 5 min
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 14 heures 13 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 17 heures 30 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 18 heures 59 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 20 heures 13 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 20 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 23 heures 4 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 23 heures 5 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 23 heures 6 min
02/10/2019 - 12:20
Mission d'information

Usine Lubrizol : plus de 5.000 tonnes de produits chimiques ont été détruites

L'Assemblée nationale a décidé d'ouvrir une mission d'information parlementaire sur l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen. La préfecture de Seine-Maritime a publié mardi la liste des 5.253 tonnes de produits chimiques qui ont été détruites lors de l'incendie de l'usine jeudi dernier.

Certains habitants de Rouen ont reproché aux autorités de "cacher la vérité" sur la situation sanitaire après l'incendie. Plus de 5.000 tonnes de produits chimiques ont brûlé lors de l'incendie, dont plus de 60% d’"additifs multi-usages". 

Près de l'usine Lubrizol à Rouen, des traces de pollution étaient toujours visibles dans la Seine, cinq jours après l'incendie. 

Les autorités ont multiplié les déclarations afin de tenter de rassurer la population. Lors d'une conférence de presse ce mardi, le préfet de Seine-Maritime a affirmé que les analyses ne montraient pas de risques liés à l'amiante dans l'air.

La diffusion de la liste des produits était l'une des principales revendications des associations et des habitants, qui se sont rassemblés devant le palais de justice de Rouen mardi soir. Ils ont fait part de leur inquiétude et ont exigé la transparence totale des autorités.

Selon des sources internes à l’usine, le toit du bâtiment qui a pris feu était composé de plaques de fibrociment, dont les plus anciens modèles contiennent de l’amiante. 

L’eau distribuée sur les 71 communes de la Métropole Rouen Normandie "est potable" selon la collectivité. Des images d’eau du robinet noire ont été partagées sur les réseaux sociaux. 

Plus de quarante plaintes ont été déposées ces derniers jours ou sont en cours suite au sinistre et à la pollution.

Après l’incendie, les préfectures de Seine-Maritime, de la Somme, de l’Oise et de l’Aisne ont pris des arrêtés pour suspendre la mise sur le marché des productions végétales et animales à compter du 26 septembre en raison de la pollution émise par le nuage de fumée. Plus de 150 communes sont concernées. Au moins 1.800 agriculteurs ont été touchés par la présence de suies, selon des précisions du ministère de l’Agriculture cette semaine.

Le parquet a indiqué que l'origine du feu était pour l'heure impossible à déterminer "avec certitude". La société Lubrizol avait affirmé lundi que l'incendie avait vraisemblablement commencé à l'extérieur du site, en se basant sur "la vidéosurveillance et des témoins oculaires".

La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne sera auditionnée mercredi à 18h45 par la commission du Développement durable de l’Assemblée nationale à propos de l’incendie.

 

Publié le 02/10/2019 - 12:20
Vu sur : Euronews
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires