En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex

02.

Désirer une Noire, c'est du racisme !

03.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

06.

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

07.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

04.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Majorité plus faible qu'Edouard Philippe
L'Assemblée nationale accorde sa confiance au gouvernement de Jean Castex
il y a 6 heures 36 min
pépite vidéo > Insolite
Calme et sang-froid
Covid-19 : le tutoriel d’un parc d’attractions japonais pour adopter les bons gestes face au virus
il y a 8 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Nomination
Antiterrorisme : Laurent Nuñez sera nommé patron de la "task force" de l’Elysée
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : La ballade du soldat Odawaa" de Christian Rossi et Cédric Apikian, ambiance crépusculaire pour ce western moderne

il y a 12 heures 2 min
light > Justice
Taxes
Apple remporte une victoire importante face à Bruxelles
il y a 12 heures 39 min
décryptage > France
AJ+

Désirer une Noire, c'est du racisme !

il y a 13 heures 53 min
décryptage > International
"Avec Castro, à l’heure du crime"

Les connexions castristes du tueur de Dallas : questions sur l’assassinat de John F. Kennedy et ses relations avec le gouvernement cubain

il y a 14 heures 51 min
pépite vidéo > France
Tour eiffel
14 juillet 2020 : revivez l'intégralité du feu d'artifice de Paris
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Consommation
Révolution

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 17 heures 54 min
light > Media
Parole présidentielle
14 juillet : près de 9 millions de téléspectateurs étaient réunis pour l'interview d'Emmanuel Macron
il y a 7 heures 18 min
pépite vidéo > Politique
Fin du quinquennat
Retrouvez l'intégralité du discours de politique générale de Jean Castex
il y a 9 heures 12 min
pépites > Politique
Premier ministre
Discours de politique générale : retrouvez les principales annonces de Jean Castex à l'Assemblée nationale
il y a 11 heures 31 min
pépites > Politique
"Premier ministre bis"
Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex
il y a 12 heures 20 min
pépites > Faits divers
Incidents lors de la Fête nationale
14 juillet : un pompier a été blessé par balle lors d'une intervention à Etampes
il y a 13 heures 3 min
décryptage > International
Panorama

COVID-19 : la pandémie s’étend et se politise aux États-Unis

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Défense
Opération Serval

Depuis 2012, la menace terroriste a évolué dans sa nature et sa géographie mais n’a pas diminué en intensité

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Politique
Et en même temps

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 18 heures 6 min
19/06/2019 - 09:49
"Keep America great"

Donald Trump lance officiellement sa campagne pour 2020 : "L'Amérique ne sera jamais un pays socialiste"

Le président américain Donald Trump a officiellement lancé sa campagne pour sa réélection en 2020, lors d'un meeting organisé à Orlando dans la soirée du mardi 18 juin. Donald Trump a été très offensif, notamment contre les médias, ciblés à de multiples reprises lors de son discours. 

"Il y a exactement 4 ans cette semaine, j'avais annoncé ma candidature et lancé ma campagne pour la présidence des Etats-Unis. Et il s'avère que c'était plus qu'une campagne, c'est devenu un grand mouvement politique grâce à vous, un grand mouvement. Nous y sommes arrivés une fois, nous y arriverons encore."

Le président américain qui vient d'entamer sa campagne en vue de sa réélection a également attaqué ses principaux rivaux, les Démocrates.

"Nos opposants radicaux démocrates sont guidés par la haine, les préjugés et la rage. Ils veulent vous détruire et ils veulent détruire notre pays tel que nous le connaissons. Pas acceptable. Cela n'arrivera pas".

Donald Trump s'est montré ferme sur le plan des valeurs face à ses opposants et leur vision pour le pays : 

"L'Amérique ne sera jamais un pays socialiste". 

Donald Trump a souhaité mettre en valeur son bilan, notamment sur le plan économique, depuis son arrivée à la Maison Blanche. 

"Notre pays avance, prospère et est en pleine croissance maintenant, et franchement, il s’envole vers de nouveaux sommets incroyables. Le monde entier envie notre économie, qui est peut-être la meilleure économie de l’Histoire de notre pays". 

Lors de son discours Donald Trump a dévoilé le nouveau slogan de sa campagne en demandant l'approbation du public d'Orlando. Le slogan de la dernière élection "Make America Great Again" sera donc remplacé par "Keep America Great" (conserver la grandeur de l'Amérique). 

Le président américain a réaffirmé sa position et sa stratégie envers l'Iran et Israël. 

Donald Trump a également révélé qu'il souhaitait faire des avancées considérables dans le cadre de la lutte contre le cancer et contre le sida. Il a aussi indiqué son souhait de renvoyer des Américains sur Mars pour le programme spatial.  

Près de 20.000 personnes étaient rassemblées à Orlando pour le discours du président des Etats-Unis ce mardi. 

Donald Trump s'est exprimé pendant une heure et demie en Floride ce mardi. La "First Lady" Melania Trump était également présente lors de ce meeting historique pour Donald Trump qui vient donc de lancer officiellement sa campagne pour un second mandat en 2020. La course pour la Maison Blanche est officiellement lancée. De nombreux sondages donnent un avantage aux Démocrates et pour le candidat Joe Biden, notamment dans des Etats clés. 

Publié le 19/06/2019 - 09:49
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires