En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

03.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 2 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 3 heures 32 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 4 heures 27 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 5 heures 23 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 7 heures 5 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 9 heures 40 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 10 heures 23 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 11 heures 34 sec
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 3 heures 21 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 4 heures 5 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 4 heures 49 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 9 heures 31 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 10 heures 6 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 10 heures 27 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 11 heures 21 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 12 heures 52 min
27/05/2019 - 15:30
Les "joies" du direct

Violent échange entre Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit lors de la soirée électorale sur TF1

La soirée électorale de TF1 ce dimanche dans le cadre des élections européennes a été marquée par de très vives tensions et par une joute verbale entre Daniel Cohn-Bendit et Gilbert Collard. Le député du Rassemblement National Gilbert Collard a invectivé Daniel Cohn-Bendit. Le député du RN n'a pas supporté que Daniel Cohn-Bendit ne soit pas présenté comme un soutien de La République en marche alors qu'il était annoncé comme un simple "grand témoin de la soirée électorale".  

Gilbert Collard a réclamé le départ de Daniel Cohn-Bendit du plateau. Le ton s'est rapidement envenimé entre les deux personnalités. Selon le député du Gard, Daniel Cohn-Bendit est "un représentant de La République en marche et il ne supporte pas qu'on lui dise". 

Les journalistes de TF1 ont tenté de calmer Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit, mais ils étaient inarrêtables. Gilles Bouleau a même demandé aux techniciens de couper les micros des invités. 

Lors de cet échange, Daniel Cohn-Bendit a insulté Gilbert Collard : 

"Ignoble ordure. Connard". 

Gilbert Collard lui a alors répondu :

"Faux-cul. Sale traître. Traître à tes idées. [...] Ce vendu à Macron".

Après cette séquence d'une rare violence sur un plateau de télévision, lors d'une soirée électorale, le nom de Gilbert Collard a été l'un des mots les plus tweetés de la soirée. 

La réaction, la surprise et l'effarement de l'un des spectateurs présents sur le plateau de TF1 derrière Gilbert Collard a également fasciné les internautes.  

Anne-Claire Coudray a évoqué cet incident lors de la fin de la soirée électorale : 

"toutes nos excuses pour ces insultes que vous avez entendues sur ce plateau, merci beaucoup à ceux qui ont accepté de jouer le jeu démocratique et de débattre de ces résultats".

Cette émission présentée par Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau sur TF1 a attiré en moyenne 5,6 millions de téléspectateurs, avec 25% de part d'audience.

Publié le 27/05/2019 - 15:30
Vu sur : Huffington Post
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 29/05/2019 - 17:05
Ceux qui apparaissent du côté de Cohn-Bendit
sont ceux qui militent pour la disparition du pays traditionnel. Le schleu a deux puissantes armes idéologiques : l'Europe qui la disséminera dans le mélange des populations et l'écologie qui la transformera en solution buvable. Nous le verrons donc sur ces deux fronts. Déjà, certains aînés se rappellent avec agacement ses quotidiennes et hégémoniques hurlades de 68 dans tous les micros de nos médias gauchisants. On n'entendait que lui, paraît-il. On s'est souvent alors demandé pourquoi s'intéresse-t-il autant à la France ? Un ministre de l'Intérieur avait en son temps donné la réponse : comme tous les « vrais » Allemands revanchards il revient faire sa guerre en France tous les 30 ans.
tubixray
- 29/05/2019 - 12:28
TF1 et la pensée unique
Merci à Mme Coudray et M. Bouleau d'avoir ainsi mis en évidence leur appartenance politique ... pour ceux qui avaient encore des doutes.
Leur JT s'est transformé en télé poubelle; seul JP Pernaut semble encore en mesure d'informer dignement sur cette chaine.
Ils ont concouru à l'élection d'E. Macron et semblent tout à fait disposés à renouveler leur exploit.
Connaissant l'idéologie de France télévision il ne nous reste plus de Cnews (mieux?) ou RT France.
MIMINE 95
- 28/05/2019 - 18:13
On sait au moins de quel bord sont les perroquets de Bouyghes !
l'échange a débuté après que G Collard ait fait remarquer qu'il y avait une disparité de représentation dans le débat puisque D Cohn Bendit aurait du être considéré comme un représentant de la république en marche . Il ajoutera " daniel aura l'honnêteté de le reconnaitre"
La présentatrice présente alors Cohn Bendit comme un "grand témoin de l'émission"(témoin de quoi ... je me le demande !) et Collard lui répondra alors: qu'elle a 2 représentants de la république en marche autour de la table . Cohn Bendit répond alors à Collard : "qu'est ce que ça peut te foutre" et Collard réplique "tu es de trop, tu es de trop" . Cohn bendit se lève, fait mine de partir en disant "ah bon, alors je m'en vais, c'est ça le FN". Il revient et.... l'échange vire à la bataille rangée.
"les vielles guenilles, faux culs de la politique, ceux qui ont dit que les élections sont des pièges à CONS ! "(Collard) - "ignobles ordures , CONNARD" (cohn bendit ). Alors que Cohn Bendit et Collard s'insultent à qui mieux mieux.. le présentateur répète "Monsieur Collard Monsieur Collard M..... vous n'êtes pas autorisé à insulter quiconque sur ce plateau". Sans aucun doute, seul Dany le "rouge" en avait le droit