En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
09/04/2019 - 21:45
Synthèse
Grand débat : Edouard Philippe à l'Assemblée promet des "propositions puissantes" face au "mur de défiance"

Après la fin du Grand débat national et après un premier discours lundi au Grand Palais, le Premier ministre Edouard Philippe a promis mardi devant l’Assemblée nationale le lancement de "grands chantiers", face au "puissant besoin de transformation" exprimé et face au "mur de défiance" qui sépare les Français de leurs élus. Pour le Premier ministre, cette défiance s’est développée suite à des "échecs collectifs", alimentés par le "chômage de masse" et le "blocage de l’ascenseur social". 

"Il y a une conviction terrible chez des milliers de Français: que leurs enfants vivront moins bien qu’eux". 

Edouard Philippe a indiqué que les citoyens "ne demandent pas la charité mais la justice la plus élémentaire". Edouard Philippe veut ainsi "construire une démocratie plus délibérative".

"Durant de longues années, les Français ont pris l’habitude de subir leur lot d’injustice. Par pudeur, ils ne se plaignaient pas".

Edouard Philippe a estimé que les Français voulaient davantage "être associés à la décision politique plutôt que de la subir".

La principale conclusion que le Premier ministre tire de la synthèse du Grand débat national est celle d’"un puissant besoin de changement", de "nos outils, de nos institutions, de nos procédures, de nos faiblesses coupables dont notre dette publique est le témoin muet, rampant et menaçant".

Les "décisions" qu’Emmanuel Macron doit annoncer dans les prochains jours seront "puissantes et concrètes", selon Edouard Philippe. C’est le président qui "fixera le cap et annoncera l’ouverture de grands chantiers", avec "les élus locaux", "les organisations syndicales et patronales" et "les associations".

Devant les députés, Edouard Philippe a tenu à saluer "la quasi-totalité des formations politiques qui ont accepté de jouer le jeu". Edouard Philippe a aussi souligné le courage d’Emmanuel Macron qui "a pris le risque du débat" pour répondre à la colère des Gilets jaunes :

"Il n’a pas cherché à endormir la colère avec de l'argent publique".

Après deux mois de consultation, le Premier ministre a donc évoqué un "puissant besoin de transformation". Il a notamment parlé de la nécessité de "remettre des fonctionnaires sur le terrain" :

"Ce n’est pas le statu quo dont la France a besoin, mais de transformations".

Après le discours du Premier ministre, tous les chefs de file des différents groupes parlementaires ont eu l’occasion de lui répondre dans l’hémicycle. Christian Jacob (Les Républicains) a notamment attaqué Emmanuel Macron en demandant "une nouvelle élection" :

"En vérité, le contrat qui le lie aux Français, celui de son élection, est déchiré. Ce n’est plus réellement d’un débat dont le pays aurait besoin, mais d’une nouvelle élection. Pourquoi une élection? Simplement parce qu’en démocratie, l’élection est le seul juge de paix pour s’assurer de la légitimité d’un gouvernement. Celui qui aspirait à transformer le pays, a réussi l’impensable : mettre le pays dans un état pré-insurrectionnel".

Le Premier ministre Edouard Philippe doit s’exprimer à nouveau ce mercredi devant le Sénat au sujet de la synthèse du Grand débat national. Emmanuel Macron doit annoncer un certain nombre de mesures d’ici quelques jours. De nouvelles annonces fortes et des solutions pourraient être mises en place jsqu’à cet été afin de tenter de répondre aux doléances des Français et à la crise et au malaise des Gilets jaunes. 

Publié le 09/04/2019 - 21:45
Vu sur : Le Monde - BFMTV
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 10/04/2019 - 07:21
Décisions "fortes" et propositions "puissantes"!
Le résultat "certain" sera très probablement limité à ces admirables adjectifs.