En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

05.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

06.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

07.

Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 12 heures 46 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 14 heures 7 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 14 heures 46 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 15 heures 47 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 19 heures 9 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 19 heures 12 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 19 heures 29 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 20 heures 26 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 21 heures 6 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 13 heures 19 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 14 heures 26 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 15 heures 4 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 18 heures 39 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 19 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 19 heures 14 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 19 heures 31 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 20 heures 9 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 20 heures 43 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 21 heures 27 min
09/04/2019 - 21:45
Synthèse

Grand débat : Edouard Philippe à l'Assemblée promet des "propositions puissantes" face au "mur de défiance"

Après la fin du Grand débat national et après un premier discours lundi au Grand Palais, le Premier ministre Edouard Philippe a promis mardi devant l’Assemblée nationale le lancement de "grands chantiers", face au "puissant besoin de transformation" exprimé et face au "mur de défiance" qui sépare les Français de leurs élus. Pour le Premier ministre, cette défiance s’est développée suite à des "échecs collectifs", alimentés par le "chômage de masse" et le "blocage de l’ascenseur social". 

"Il y a une conviction terrible chez des milliers de Français: que leurs enfants vivront moins bien qu’eux". 

Edouard Philippe a indiqué que les citoyens "ne demandent pas la charité mais la justice la plus élémentaire". Edouard Philippe veut ainsi "construire une démocratie plus délibérative".

"Durant de longues années, les Français ont pris l’habitude de subir leur lot d’injustice. Par pudeur, ils ne se plaignaient pas".

Edouard Philippe a estimé que les Français voulaient davantage "être associés à la décision politique plutôt que de la subir".

La principale conclusion que le Premier ministre tire de la synthèse du Grand débat national est celle d’"un puissant besoin de changement", de "nos outils, de nos institutions, de nos procédures, de nos faiblesses coupables dont notre dette publique est le témoin muet, rampant et menaçant".

Les "décisions" qu’Emmanuel Macron doit annoncer dans les prochains jours seront "puissantes et concrètes", selon Edouard Philippe. C’est le président qui "fixera le cap et annoncera l’ouverture de grands chantiers", avec "les élus locaux", "les organisations syndicales et patronales" et "les associations".

Devant les députés, Edouard Philippe a tenu à saluer "la quasi-totalité des formations politiques qui ont accepté de jouer le jeu". Edouard Philippe a aussi souligné le courage d’Emmanuel Macron qui "a pris le risque du débat" pour répondre à la colère des Gilets jaunes :

"Il n’a pas cherché à endormir la colère avec de l'argent publique".

Après deux mois de consultation, le Premier ministre a donc évoqué un "puissant besoin de transformation". Il a notamment parlé de la nécessité de "remettre des fonctionnaires sur le terrain" :

"Ce n’est pas le statu quo dont la France a besoin, mais de transformations".

Après le discours du Premier ministre, tous les chefs de file des différents groupes parlementaires ont eu l’occasion de lui répondre dans l’hémicycle. Christian Jacob (Les Républicains) a notamment attaqué Emmanuel Macron en demandant "une nouvelle élection" :

"En vérité, le contrat qui le lie aux Français, celui de son élection, est déchiré. Ce n’est plus réellement d’un débat dont le pays aurait besoin, mais d’une nouvelle élection. Pourquoi une élection? Simplement parce qu’en démocratie, l’élection est le seul juge de paix pour s’assurer de la légitimité d’un gouvernement. Celui qui aspirait à transformer le pays, a réussi l’impensable : mettre le pays dans un état pré-insurrectionnel".

Le Premier ministre Edouard Philippe doit s’exprimer à nouveau ce mercredi devant le Sénat au sujet de la synthèse du Grand débat national. Emmanuel Macron doit annoncer un certain nombre de mesures d’ici quelques jours. De nouvelles annonces fortes et des solutions pourraient être mises en place jsqu’à cet été afin de tenter de répondre aux doléances des Français et à la crise et au malaise des Gilets jaunes. 

Publié le 09/04/2019 - 21:45
Vu sur : Le Monde - BFMTV
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 10/04/2019 - 07:21
Décisions "fortes" et propositions "puissantes"!
Le résultat "certain" sera très probablement limité à ces admirables adjectifs.