En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
07/03/2019 - 09:33
Solidarité

Italie : lancement officiel du revenu de citoyenneté

Alors que la France est confrontée au mouvement social des Gilets jaunes et au malaise de nombreux Français, le gouvernement italien vient de lancer une mesure importante. Le revenu de citoyenneté est entré en vigueur ce mercredi en Italie. Ce dispositif est destiné à la population la plus défavorisée.  

Ce revenu de solidarité est de 780 euros maximum pour un célibataire et de 1.300 euros pour une famille. L'argent sera versé sur des cartes de paiement électroniques. 

Les inscriptions vont pouvoir être faites sur Internet et dans les bureaux de poste dans le courant du mois de mars. Les premiers versements seront effectués en avril. 

Différentes conditions sont requises afin de pouvoir bénéficier de ce revenu de citoyenneté en Italie : 

  • Vivre en Italie depuis 2 ans pour les Italiens et depuis au moins 10 ans pour les étrangers. 
  • Ne pas avoir un patrimoine immobilier supérieur à 30.000 €
  • Avoir moins de 6.000 € d'épargne  

Selon des informations d'Euronews, le coût de cette mesure pour le budget italien va représenter au moins 7 milliards d'euros. Près de 5 millions d'Italiens pourraient prétendre à ce revenu de citoyenneté. 

L'application de cette mesure pourrait relancer le débat sur le revenu universel en Europe. Le gouvernement français a mis en place le système de la prime d'activité qui rencontre un grand succès auprès de la population. La plupart des Caf croulent sous les demandes. 1,1 million de nouveaux bénéficiaires ont été comptabilisés en France. 

Publié le 07/03/2019 - 09:33
Vu sur : Euronews
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 10/03/2019 - 08:55
Enfin du beurre dans les épinards chez les ritals !...
1295 : la légende raconte que Marco Polo rentrant à Venise après son fabuleux voyage en Chine, a introduit les pâtes en Italie.
Découverte par Christophe Colomb en Amérique du Sud au XVe siècle alors qu'il pensait avoir trouvé la route des Indes, la tomate était cultivée par les Incas de la région andine et n'était alors pas plus grosse que notre tomate cerise.
IL aura donc fallu attendre deux siècles aux italiens pour qu'ils puissent enfin bouffer leurs spaghettis à la sauce tomate !...
Dur, dur, hein !...
Mais aujourd'hui, grâce au revenu de citoyenneté, l'Italien de base va pouvoir contribuer au développement de BUITONI et PANZANI.
Reste à savoir si l'on risque encore de trouver de la viande de cheval dans les lasagnes !...
Et vive l'Union Européenne !... les nantis se marrent !...
Hé les "baisés", comptez vous !...
Oune, dosse, tresse, je sais compter sur mes doigts,
Oune, dosse, tresse, avant j'n'y arrivais pas !...
Ganesha
- 07/03/2019 - 22:24
Espoir
Enfin, une expérience ''grandeur nature'' !
Bien sûr, les papys-Atlantico vont piquer des ''crises de nerfs'' et nous prédire l'Apocalypse !

Personnellement, j'attendrai patiemment d'observer les résultats.
Je me réjouis pour les quelques millions de ''misérables'' qui vont être secourus.
Je pense aussi que cela devrait rendre la vie quotidienne des italiens plus calme, plus sûre, et plus heureuse.
Et relancer la consommation de produits alimentaires de base : de nombreux enfants seront mieux nourris !
zelectron
- 07/03/2019 - 10:57
dépensons d'abord remplissons les caisses ensuite . . .
et puis on s'en fout que les forces productives meurent sous les coups des taxes, impôts et autres avanies étatiques(industrie, artisanat, agriculture, élevage. . .) et vivent les importateurs, marchands, distributeurs qui créent les "vraies" richesses et puis les banquiers, les notaires, les corrompus, une partie non négligeable des ponx, collatéraux et assimilables (sauf régaliens-bien-que...), les vendeurs de chaussettes sur les marchés (qui "oublient" de payer la TVA), les foutcheboleurs et autres grenouilleurs du sport, des jeux et du cirque, de l'immense majorité des élus, et tout un tas de "professions" parasitaires sans foi ni loi, les artisses et autres intermittents avec masques marxistes et autres avatars syndicalistes dont la jouissance est tirée de l'abattage des entreprises . . . et après nous le déluge !