En direct
Best of
Best Of
En direct
04/03/2019 - 14:56
Colère matinale
Bernard Tapie quitte le studio d'Europe 1 après des questions sur les accusations de Marc Fratani

Alors que son nouveau procès dans l'affaire du Crédit Lyonnais doit bientôt s'ouvrir (le 11 mars prochain), Bernard Tapie multiplie les entretiens et les interventions dans les médias. Après une grande interview au JDD ce dimanche et un passage pendant deux heures sur BFMTV dans l'émission "Et en même temps" d'Apolline de Malherbe, Bernard Tapie était invité sur Europe 1 ce lundi 4 mars. 

Bernard Tapie a malheureusement mis fin à l'entretien très rapidement. Il n'a pas apprécié les questions d'Audrey Crespo-Mara au sujet des récentes accusations de son ancien attaché parlementaire, Marc Fratani, dans les colonnes du Monde. 

Marc Fratani a accusé Bernard Tapie d'avoir notamment acheté un arbitre avant un match de l'OM contre le PSG. Il a également affirmé que Bernard Tapie aurait rencontré Jean-Marie Le Pen en mars 1993 pour des objectifs politiques avec la perspective d'une triangulaire. 

Bernard Tapie souhaite se défendre face à ces accusations et a démenti catégoriquement les récentes révélations de Marc Fratani, qui interviennent à seulement quelques jours d'un nouveau rendez-vous judiciaire capital pour Bernard Tapie.

"Ca tombe bien qu'il ait fait ça parce que j'ai demandé à la Ligue, par l'intermédiaire de mon avocat, qu'elle le convoque pour qu'il dise qui. S'il y a un arbitre qui accepte d'être payé pour un match, il faut le savoir".

Bernard Tapie a rapidement été agacé par les questions posées ce lundi matin sur Europe 1 :    

"Je suis venu parler de mon procès et de ce qui se passe dans notre pays (...) Si on passe la matinée à parler de Fratani, je me lève et je vous laisse toute seule. (…) Je ne vous répondrai pas, et vous ne serez pas la première. Allez, au revoir !". 

Il a donc décidé de quitter le plateau dès les premiers instants de l'entretien. 

Ce dimanche, Bernard Tapie avait déjà failli partir dans les mêmes circonstances, lors de questions posées sur la polémique avec Marc Fratani, alors qu'il était invité par Apolline de Malherbe sur BFMTV

Audrey-Crespo Mara a indiqué que Bernard Tapie savait que la journaliste allait l'interroger sur les accusations de Marc Fratani dans le cadre de la matinale d'Europe 1

Bernard Tapie attend avec impatience l'ouverture imminente de son nouveau procès. Il mène également un combat contre le cancer depuis de nombreux mois. Lors de ces différentes interventions médiatiques, Bernard Tapie a également abordé le sujet du cancer, de sa maladie, du personnel médical, de la recherche contre le cancer et du courage des malades en France.

Publié le 04/03/2019 - 14:56
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ajar
- 05/03/2019 - 09:13
Comme d'habitude
Ces journalistes sont insupportables et prêt à tout pour faire le BUZZZZZ
zen-gzr-28
- 04/03/2019 - 20:00
Ah, ces médias...
Persuadés qu'exploiter , amplifier des sujets de ce style...c'est dans le seul but d'informer les lecteurs qui doivent savoir...les médias qui se prennent vraiment pour des apôtres de la vérité, sont à côté de leurs pompes. Maintenant, les personnes qui répondent à leur aimable invitation ont le choix de refuser d'y répondre.