En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
01/03/2019 - 16:33
Une page se tourne
Les derniers mots d'Alain Juppé en tant que maire de Bordeaux et l'hommage d'Emmanuel Macron

Avant de présenter sa démission, Alain Juppé s'est exprimé publiquement ce vendredi pour la dernière fois en tant que maire de Bordeaux dans le cadre d'une réunion du Grand débat national. Le président de la République Emmanuel Macron étaitégalement présent. 

L'ancien Premier ministre a pris la parole quelques minutes afin d'ouvrir cette réunion organisée à la préfecture de Gironde avec une cinquantaine d'élus. 

"C'est un grand privilège de vivre avec vous mes dernières heures de maire de Bordeaux". 

Le maire de Bordeaux a réclamé plus de décentralisation. Il a regretté que "beaucoup trop de choses continuent à monter à Paris" :

"Je n'arrive pas à comprendre en particulier pourquoi le grand port maritime de Bordeaux qui n'est plus grand que de nom, doit continuer à être géré par Paris".

Alain Juppé a également évoqué les contraintes budgétaires. Selon l'ancien maire de Bordeaux, "la part des dotations reçues de l'État dans le total des recettes de notre métropole est passé en moins de 10 ans de 34 à 17%". 

Alain Juppé a indiqué qu'il avait apprécié la "capacité d'écoute" du président de la République. 

Alain Juppé va dorénavant siéger au Conseil constitutionnel. Il prêtera serment le 11 mars prochain et sera alors tenu de respecter un devoir de réserve sur la politique nationale. 

Emmanuel Macron a également tenu à rendre hommage à Alain Juppé dans le cadre de cette réunion de vendredi. 

Publié le 01/03/2019 - 16:33
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires