En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
04/01/2019 - 10:54
Dans l'impasse
Gilets jaunes : Dupont-Aignan appelle à "garder la pression" sur le gouvernement
Le président de Debout la France était invité ce vendredi 4 janvier sur le plateau de BFMTV pour se prononcer sur le mouvement des Gilets jaunes, plus enlisé que jamais.

Nicolas Dupont-Aignan soutient le mouvement des Gilets jaunes et l'a une nouvelle fois fait savoir ce vendredi 4 janvier au micro de Jean-Jacques Bourdin, dont il était l'invité sur BFMTV. Après plus d'un mois de contestation, le président de Debout la France appelle les Gilets jaunes à maintenir une "pression forte" sur l'exécutif. Il fustige la manière dont l'État se montre selon lui moins sévère avec "les petits trafiquants de drogue" qu'avec "ceux qui protestent pour avoir une vie digne".

"Je ne me laisserai pas instrumentaliser"

Dénonçant un mauvais usage des forces de l'ordre, il déplore que le terroriste de Strasbourg fût en liberté malgré ses 27 condamnations au moment de l'attentat, tandis que le Gilet jaune Éric Drouet, qui avait appelé à mener une manifestation place de la Concorde, mercredi 2 janvier, a été placé en garde à vue avant d'être relâché. Un "deux poids deux mesures" qui ne passe pas. "Je sais qu'il y a des policiers qui en ont assez du rôle qu'on veut leur faire jouer", affirme-t-il, dénonçant une "instrumentalisation politique". Cette arrestation est selon lui la preuve que "le pouvoir sous Macron et Castaner est sévère envers ses opposants politiques, mais laxiste envers les racailles".

Quant au leader du mouvement interpellé par la police, Nicolas Dupont-Aignan estime qu'il a "peut-être" pris "trop" de place dans le débat médiatique. Dans tous les cas, il ne compte pas se laisser "instrumentaliser par une espèce de jeu entre Eric Drouet et Emmanuel Macron pour discréditer un mouvement des gilets jaunes qui est un mouvement populaire", a-t-il assuré.

Macron "n'est plus légitime dans le cœur des Français"

Emmanuel Macron est selon le président de Debout la France "un président dangereux", dont le programme "est en train de tuer le pays, de casser la croissance économique, de conduire à la pauvreté des millions de Français". Il confond, selon le député, "la légalité de son élection" et sa "légitimité". "Il n'est plus légitime dans le cœur des Français", tranche-t-il. Aussi, pour proposer "une issue à la crise", Nicolas Dupont-Aignan a déposé avec les sénateurs Jean-Louis Masson et Claudine Kauffmann des propositions de lois visant à l'amélioration du pouvoir d'achat et à l'instauration du RIC (référendum d'initiative citoyenne), qu'il se targue de porter "depuis 2012".

Enfin, il assure ne pas avoir "peur de la concurrence des Gilets jaunes", qui pourraient présenter une liste lors des prochaines élections européennes, au mois de mai. "Je crois en la démocratie et j'ai confiance dans le peuple français", martèle-t-il.

 

Publié le 04/01/2019 - 10:54
Vu sur : BFMTV
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
04.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
05.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
06.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
07.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires