12/12/2018 - 09:23
Attentat
Strasbourg : L’appel à la prudence de Laurent Nuñez
Invité sur France Inter, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur a invité à la plus grande prudence quant aux événements de Strasbourg

Ce mercredi 12 décembre sur France Inter, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nuñez a expliqué qu’il fallait faire preuve de prudence quant aux motivations du tueur de Strasbourg. "La motivation terroriste de l'acte n'est pas encore établie" a-t-il affirmé même si le parquet anti-terroriste est saisi de l’affaire. « vraiment il faut être très très très prudent, beaucoup sont surpris par ce mode opératoire » a-t-il ajouté.

Sur le suspect, il précise :  « C’est un individu connu en droit commun, c’est-à-dire qu’il était connu pour beaucoup de délits autres que liés au terrorisme. Il a un casier qui est assez important. Il n’a même jamais été connu pour des délits liés au terrorisme » et ajoute qu’ « Il a fait plusieurs séjours en prison et c’est à l’occasion de ces séjours en prison qu'a été détectée chez lui une radicalisation, dans la pratique religieuse. Il était suivi mais comme beaucoup d’autres individus qui ont pu manifester une pratique religieuse en prison »
L’hypothèse d’une fuite en Allemagne n’est pas à exclure selon le secrétaire d’Etat.

« Le bouclage des frontières a été assuré et un bouclage périmétrique a été mis en place autour de la ville de Strasbourg » a-t-il poursuivi en précisant que « La traque se poursuit ».

Publié le 12/12/2018 - 09:23
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
05.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
07.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait sale à cause du réchauffement climatique
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Poussard Gérard
- 12/12/2018 - 13:46
Démission de ces gens
qui refusent d'appeler un chat un chat...
assougoudrel
- 12/12/2018 - 10:48
pardon
où passent nos impôts
assougoudrel
- 12/12/2018 - 09:51
Voilà ou passe nos
impôts; à payer ce genre de débile et lâche comme tous ceux qui nous gouvernent depuis 40 ans. Pour fouiller et prendre les masques, gants et lunettes des gilets jaunes, Castaner est d'une grande efficacité; 90 000 policiers et gendarmes (3 pour 1 manifestant pacifique), mais pour aller dans les quartiers pour récupérer les armes, ce n'est pas possible. On envoie des militaires à l'étranger pour saisir des armes dans la population, mais ce n'est toujours pas possible chez nous. Ce matin, on entendait sur Eur1 ce minable de Estrosi qui demandait aux GLJ de cesser le mouvement pour la sécurité des citoyens et la leur; venant de lui, c'est consternant après ce qui s'est passé dans sa ville. C'est une pente glissante que, je crois, qu'il ne faut pas prendre. Si on envoie toutes ses troupes en même temps dans la bagarre sans en laisser de coté afin de prendre la relève des camarades qui sont au front, nos dirigeants, malgré leurs nombreux conseillers militaires et civils, ne font qu'à leur tête. "Je suis votre chef", qu'il disait le mouflet.