En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
20/12/2017 - 13:15
Coup de gueule
Une députée LREM interpelle vertement Collomb sur le sort des migrants... avant de changer de ton
"Tous les étrangers de France ne sont pas d’indélicats fraudeurs aux aides sociales" a lancé Sonia Krimi.

Une intervention remarquée. Ce mardi, Sonia Krimi, députée LREM de la Manche, a interpellé Gérard Collomb sur le futur projet de loi asile-immigration, lors d'une séance de questions à l’Assemblée. "Tous les étrangers de France ne sont pas des terroristes" a débuté la parlementaire. "Tous les étrangers de France ne sont pas d’indélicats fraudeurs aux aides sociales. Dire le contraire c’est jouer avec les peurs".

Elle a fustigé "des centres de rétention deviennent des centres de détention et sont indignes de notre République". Née en Tunisie avant d’obtenir la nationalité française à l’âge de 5 ans, Sonia Krimi a jugé "important de rappeler sur quels principes on s’est engagés : dignes, respectueux et justes. Parce qu’on est le pays des droits de l’Homme et je suis venue en France pour cela", a déclaré l’élue de la majorité, sous les applaudissements de plusieurs députés. 

Mais comme le note Le Lab, la députée a changé de ton assez vite. Invitée de l'émission C à vous le soir même, elle a nié tout durcissement de la politique d'immigration en France. "On ne va pas renvoyer des personnes dans des pays où on sait très bien qu'elles vont être retenues dans des prisons ou autre. On vérifie. Moi je fais confiance à cette administration française qui regarde de près chaque demandeur d'asile".

Publié le 20/12/2017 - 13:15
Vu sur : Lu sur LCI
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 20/12/2017 - 18:10
A laisser trasher les bobos En Marche
Un petit peu de fronde leur fera du bien surtout au président Soleil alias Jupiter!
Ceci dit elle dégouline de bon sentiment média compatibles. A Paris ça passe bien!
Atlantica75000
- 20/12/2017 - 17:20
Macron commence à reculer !
Elle est venue ans 5 ans en France "pour les droits de l'homme" ?
Et son père a quitté un super job avec stock options ?
Ajar
- 20/12/2017 - 15:19
A recadrer
Impératif si non c'est le début des frondeurs chez les LERME