En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 3 heures 51 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 6 heures 8 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 7 heures 41 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 9 heures 23 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 11 heures 45 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 12 heures 29 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 13 heures 10 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 13 heures 31 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 7 heures 7 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 8 heures 53 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 11 heures 55 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 12 heures 10 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 12 heures 55 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 13 heures 28 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 13 heures 51 min
23/10/2016 - 12:22
A boulets rouges

ONPC : Hondelatte balance sur Morandini et tacle le silence de Pulvar et Ferrari

"Il n'arrivera rien à Morandini. Il n'est rien arrivé à DSK", prédit l'animateur.

Invité ce samedi dans On n'est pas couché sur France 2, le, le journaliste d'Europe 1 Christophe Hondelatte a donné son avis sur l'affaire Morandini et sur les tensions qui en découlent sur iTélé, dont les journalistes sont en grève pour protester contre la venue de l'animateur, mis en examen pour corruption de mineur aggravée.

"La France a découvert que Jean-Marc Morandini est un gros dégueulasse. Que c'est un immense pervers. Mais à part ça, pénalement, si j'étais avocat, je prendrais son dossier. Il est très défendable", a-t-il assuré. "Sur le plan pénal, il n'arrivera rien à Morandini. Il n'est rien arrivé à DSK", a-t-il poursuivi, tout en estimant que ce scandale "signe la fin de sa carrière"

Pour lui, ce cas ne serait pas isolé. "Si le journalisme doit être moral alors mettons tout sur la table... j'en connais des gros dégueulasses", a-t-il lâché, sans en dire plus.

Il a par ailleurs fustigé l'attitude de certaines figures d'iTélé, comme Audrey Pulvar ou Laurence Ferrari. Christophe Hondelatte décrit Audrey Pulvar comme "la grande révolutionnaire du journalisme français, toujours prompte à donner des leçons et prompte à dire que Monsieur Baupin ne peut pas rester député parce qu'il a commis des fautes à l'égard des femmes", mais qui n'a dit "pas un mot au sujet de Morandini".

"J'aime bien qu'on soit révolutionnaire, ça ne me gêne pas, j'adore les exaltés. Mais il faut l'être dans tous les cas, y compris quand ça menace ses intérêts. C'est d'ailleurs là qu'on voit les vrais révolutionnaires! C'est lorsque ça menace ses intérêts, lorsque ça menace son émission sur C8, lorsque ça menace son émission sur iTélé, lorsque ça menace le gros salaire que sans doute elle a gardé de l'ancienne direction de Canal+".

"On entend pas beaucoup" Laurence Ferrari non plus, s'est agacé Hondelatte. "Je trouve qu'elles ne sont pas très courageuses. Le métier est menacé à travers cette affaire-là. Il faut qu'elles soient toutes les deux beaucoup plus courageuses."

Publié le 23/10/2016 - 12:22
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires