En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

03.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

07.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Nouvelle requête
Affaire Adama Traoré : une contre-expertise indépendante a été demandée par sa famille
il y a 18 min 48 sec
pépite vidéo > Europe
Anniversaire
Il y a 67 ans, la reine Elizabeth II était couronnée
il y a 1 heure 15 min
décryptage > Economie
Conséquences du Covid-19

De l’inutilité des prédictions économiques actuelles

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Politique
Enfin la vérité

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

il y a 3 heures 33 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Après le Coronavirus, les criquets ?

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Santé
Symptômes persistants ?

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

il y a 4 heures 35 min
décryptage > International
Alt-right

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

il y a 5 heures 18 min
décryptage > International
Emeutes

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

il y a 5 heures 33 min
light > Insolite
Concentration
La ville japonaise de Yamato souhaite interdire l’utilisation des smartphones en marchant
il y a 17 heures 42 min
pépites > Santé
Bien-être psychologique
Ehpad : les conditions de visites vont être à nouveau assouplies dès le vendredi 5 juin
il y a 19 heures 38 min
pépite vidéo > International
Loi et ordre
Emeutes après la mort de George Floyd : Donald Trump se rend à l’église vandalisée de Washington
il y a 45 min 7 sec
décryptage > Santé
Organisation dynamique

L’obésité de notre système de santé face à l’agilité de ses acteurs

il y a 2 heures 32 min
décryptage > International
Parti de la loi et de l'ordre

Une tragédie américaine

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Politique
Bas les masques

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

il y a 3 heures 41 min
décryptage > Société
Impact du confinement

Pourquoi les couples et les célibataires ont des styles de vie encore plus différents post-Coronavirus

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Société
Similitudes ?

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Politique
Stratégie risquée ?

Alliance LREM / LR : le baiser de la mort... mais pour qui ?

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Automobile, aéronautique, tourisme : tous ces secteurs menacés l’étaient bien avant la catastrophe sanitaire

il y a 5 heures 56 min
pépites > Economie
Impact économique
Déconfinement : la crainte du chômage est désormais plus forte que celle du Covid-19 chez les Français
il y a 18 heures 14 min
pépites > Politique
Cavalier seul
Elections municipales : Cédric Villani maintient sa candidature pour le second tour à Paris
il y a 20 heures 2 min
© Reuters
© Reuters
Chroniques du pot aux roses

Liberté, égalité, fermeté : les Français sont-ils en attente d'un régime autoritaire ?

Publié le 26 février 2014
François Hollande est en train de convertir les Français à l'autoritarisme en mettant en place un système sournoisement répressif sans être efficace.
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande est en train de convertir les Français à l'autoritarisme en mettant en place un système sournoisement répressif sans être efficace.

1 - Pourquoi tant d'Ukraine ?

Les démocrates devraient se poser de sérieuses questions. En Egypte avec Morsi ou en Ukraine avec Viktor Ianoukovitch, deux présidents régulièrement élus ont été balayés par la rue, avec la participation décisive des forces armées dans le premier cas. Et personne ou presque en Occident n'a protesté ou versé de larmes contre ces destitutions. Bien sûr, il s'agissait de super vilains, d'affreux corrompus et de patibulaires autocrates. Mais ils avaient été choisis par leurs concitoyens, ces tristes sires, que voulez-vous. Un peu comme un certain Moi-Président près de chez nous ... Dans ces conditions, leur départ forcé est, quoi qu'on en dise, une atteinte aux principes démocratiques. Il n'y a pas grande différence entre le renversement d'Allende et celui de Morsi, sauf que ce dernier est toujours en vie.

En réalité, ces "coups d'Etat populaires", mi putsch mi révolution, doivent nous faire réfléchir à l'évolution de la démocratie représentative. Les mandats anticonstitutionnellement (victoire, j'ai enfin réussi à le placer !) interrompus peuvent légitimement l'être si les dirigeants abusent de leur pouvoir et si les lois ne permettent pas de mettre fin à leurs dérives. En l'absence de procédure de "recall" et d'"impeachment" comme disent les Anglo-Saxons, ingrédients nécessaires à une démocratie moderne, l'insurrection risque de devenir la seule antidote à l'autoritarisme d'un pouvoir par ailleurs impotent.

Tout cela devrait préoccuper les gouvernants français actuels. La tentation de s'abriter derrière le seul rempart des CRS pour juguler une contestation montante sans autre discours que celui de la résignation ou autre instrument que la matraque est périlleuse. Ecolos-gauchistes de Notre-Dame des Landes, catholiques ulcérés ou dieudonnistes en colère : l'éventail des mécontentements s'ouvre chaque jour un peu plus. Il y a certes une différence de traitement entre tous ces contestataires puisque les émeutes urbaines de Nantes ont abouti à l'arrestation d'un activiste de "gauche", selon Loire-Atlantique, quand les manifestations au pire vociférantes de la droite et assimilés se sont soldées par des centaines d'interpellations. Mais enfin, ce qui compte, c'est que la fronde ne cesse de s'étendre. A cela, une explication : la crispation du pouvoir, incarnée par Valls, n’a d’égale que son inefficacité dans tous les domaines de l’action gouvernementale.

François Hollande est comme un moteur à trois temps : il promet une chose, puis fait mine de mettre en place le contraire pour finalement ne rien faire. Sa politique vis-à-vis des entreprises en est une parfaite illustration. D'abord une hausse des prélèvements puis l'annonce de baisses et, définitive, rien de concret si ce n'est de la parlote qui casse la confiance.

Autre cas d'école : le marché immobilier où les déclarations anti-propriétaires de Duflot, concomitantes de mesures destinées à relancer le marché, ont provoqué un à-coup qui l'a fait caler : les mises en chantier de logements neufs en France ont reculé de 9,2% sur un an, pendant les trois mois allant de novembre à janvier, pour s'établir à 85.062 unités, selon les statistiques du ministère du logement publiées mardi.

Il y a dans ce curieux mélange d'incapacité et de brutalité le carburant de la révolte.

C'est dans cette perspective qu'il faut interpréter les résultats d'un étonnant sondage publié il y a quelques semaines : 69 % des Français estiment que leur démocratie ne fonctionne pas bien (en hausse de 21 points par rapport à 2009). 50% jugent désormais ‘’très bon’’ ou ‘’assez bon’’ un système politique qui a « à sa tête un homme fort qui n’a pas à se préoccuper du Parlement ni des élections » ..!

Puisque le « pouvoir » hollandais est sournoisement répressif sans être efficace, il est logique qu’avec le temps les citoyens préfèrent l’autoritarisme assumé en espérant qu’il obtiendra davantage de résultats. Il est à craindre que les libéraux français, qui espèrent que l’échec socialiste ouvrira enfin la voie à des réformes indispensables, ne découvrent amèrement un jour que c’est au contraire vers davantage d’arbitraire et la recherche d’un homme fort que la faillite de François Hollande nous conduit.

2 - Pitié pour le fantôme de Matignon

Duflot déclare publiquement qu’elle soutiendrait les pires ennemis d’Ayrault si elle n’était pas membre du gouvernement et ce dernier n’a même plus l’autorité politique pour écarter immédiatement cette schizophrène politique ! Je dois dire que j’ai fini par prendre en pitié ce ministre qui n’est Premier que parce que les autres ne sont plus rien du tout. L’authenticité de ses vacances en combi Volkswagen et son imperturbable stoïcisme face à la molle perversité de son patron me le rendent sympathique. Il ne méritait pas ça, poveretto. Le débat actuel sur l’euthanasie devrait s’étendre à la chose gouvernementale. Ce n’est plus un remaniement, c’est un acte de charité qui s’impose.

3 - Défi, déficit

Moscovici est catégorique devant les prévisions budgétaires de la Commission européenne : « Elles sont placées sous le signe de la croissance et de la reprise en zone euro et confirment notre scénario d'amélioration global et graduelle de l'activité. La France tient sa trajectoire de réduction du déficit ».

Considérant que ce dernier atteindra, selon les estimations optimistes de ladite Commission, 4,1 % du PIB français en 2013 puis 4 % en 2014 et 3, 9 % en 2015, c’est en 2024 que le seuil de 3 % sera enfin au rendez-vous, si l’on poursuit la « trajectoire » chère à Moscovici, 11 ans après nos engagements initiaux.

Aussi vrai qu’une courbe du chômage s’inverse sous l’effet des promesses présidentielles, retenez ce fameux dicton : « Quand la Commission pointe la trajectoire, Moscovici regarde son doigt ».

A lire de l'auteur de cet article :  "L'enfumeur", de Serge Federbusch, (Ixelles éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

03.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

07.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (46)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 28/02/2014 - 19:58
POSER AINSI LA QUESTION , ....
C'est faire la démonstration (une fois encore ) que les "ZELITES" parisiennes (politicards , Intellos-lo-lo et Journaleux ) ne comprennent toujours pas nos exigences de base :
UN gouvernement républicain se doit d'être ferme , uniquement avec les fauteurs de troubles , voir extrêmement " dissuasifs " avec les plus violents d'entre-eux , MAIS..... , à l'inverse , faire preuve de clémence envers les citoyens normaux !
Quand un candidat a compris cela , ça lui rapporte gros , à tous les coups , en terme de voix !
pave777
- 28/02/2014 - 10:02
Un nouveau BONAPARTE ?????FIGAROCB !!!!!!!
@ FIGAROCB . Vous souhaitez donc un usurpateur ? un général ripoublicain qui a ruiné la France, trahi la république, abandonné son armée en Égypte, pour assurer sa carrière à Paris, qui a fini sa misérable carrière sur une ile à pleurer sur son sort , même pas le courage de se suicider ! qui a détruit tout ce que le royaume de France avait construit pendant des siècles ! qui a mené une guerre d'invasion contre nos voisins, qui s'est rendu coupable de crimes odieux notamment contre les populations espagnoles, qui a envoyé en Russie une armée mal équipée, mal préparée, se faire massacrer ! et vous croyez vraiment que le retour d'un tel individu soit souhaitable ? à choisir je préférerais dire vive le roi ! que vive l'empereur, les sanguinaires STOP. Vu les moyens de destruction actuels, il n'y a plus de place pour les guerres des mégalos ! vive la paix. Il a même trahi son sang corse, peut pas faire pire ! je souhaite dans une France apaisée, un vrai gouvernement éthique, de patriotes au service de son peuple, une France identitaire, rien de plus, rien de moins, et certainement pas une des cliques actuelles, qui pantouflent à l'assemblée nationale et au sénat ! l'UMPS du balai ! Cdlt
Tane06
- 27/02/2014 - 18:36
Reagan...mais aussi Rudolph Giuliani...
Seuls ceux qui ont connu New-York dans les années 1970 et qui le connaissent aujourd'hui peuvent comprendre le travail extraordinaire que Giuliani a fait dans cette ville. La aussi, un bel exemple à suivre, mais un pays qui a mis une Taubira comme Ministre de la Justice pourra t-il suivre l'exemple Giuliani?