En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 1 heure 51 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 3 heures 21 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 5 heures 54 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 6 heures 55 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 8 heures 10 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 11 heures 5 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 12 heures 1 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 14 heures 23 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 2 heures 36 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 3 heures 49 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 6 heures 23 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 7 heures 31 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 11 heures 18 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 12 heures 36 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 14 heures 9 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 14 heures 40 min
Atlantico Grand Large

Le Cambodge côté Khmer

Publié le 08 février 2014
Plongée en immersion dans la culture cambodgienne : un voyage sur-mesure dans la jungle entre temples, histoire et traditions.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plongée en immersion dans la culture cambodgienne : un voyage sur-mesure dans la jungle entre temples, histoire et traditions.

Pour en savoir plus sur le Cambodge, rendez-vous sur le site de Peplum www.peplum.com

Le patrimoine du Cambodge est, sans conteste, l’un des plus importants d’Asie du Sud Est. Si on connaît les façades des temples les plus célèbres comme Angkor Vat, il reste toutefois souvent dédaigné. Une solution : explorer en profondeur les ressorts de la culture khmère. Une culture incarnée par un ensemble de temples plus ou moins bien conservés. C’est dans le nord-ouest du pays, loin du littoral, que les itinéraires sont les plus passionnants.

Départ de Roluos, un espace dégagé, pour arriver à Maelea, un site presque entièrement enfoui sous la jungle. Que l'on se déplace en voiture, en vélo ou en bateau, les trésors à découvrir restent d'une beauté inestimable. En route pour une plongée dans le Cambodge antique.

On roule tout d'abord vers la trinité de Roluos, une trinité bien particulière puisque de confession bouddho-hindouiste. Dans ce site angkorien du IXe siècle, on compte trois temples. Le premier interpelle par sa forme particulière, surmontée de deux rangées de trois tours. La première rangée incarne les aïeux mâles, l’autre les ancêtres femelles. Preah Ko (le bœuf sacré) est en fait un monument funéraire dédié à Jayavarman II, fondateur des dynasties angkoriennes et postérieures. Toujours dans des formes inattendues, le Bakong et ses cinq terrasses. Ce temple-montagne, pyramide de quatorze mètres, a été découvert et reconstruit pierre par pierre, en 1936. En face, le temple Loleï, dont ne sont plus visibles que quatre tours de brique, ancrées dans un large soubassement à deux niveaux. Et, en son centre, un « baray » asséché, le premier grand ouvrage hydraulique connu jusqu'à ce jour. Cet énorme rectangle d'environ 3 800 mètres de long sur 750 de large puisait sa source dans la rivière Roluos avant que son courant ne soit détourné. 

Encerclé par une étonnante architecture, on ne peut rêver mieux comme porte d'entrée dans la culture khmère. On quitte Roluos pour le « Grand Circuit », la traversée de quelques édifices hindouistes et bouddhistes datant, cette fois-ci, des Xe et XIIe siècles. Un détour qui mène à Angkor Vat, temple « d'État » dont les célèbres contours se découpent, depuis presque 900 ans, dans le ciel cambodgien. Érigé par Suryavarman II au début du XIIe, c'est le temple le mieux préservé d'Angkor. Sa forme triangulaire et ses galeries sont deux caractéristiques de l'architecture khmère dite « classique ». Si tel n'avait pas été le cas, on aurait pu le prendre pour une montagne. La confusion est d'autant moins probable quand on connaît la vocation du temple : s'il figure le mont Meru, maison des dieux hindous, il n'en rend pas moins hommage à Vishnou le protecteur (versus Shiva, le destructeur). Il est aujourd'hui reconnu comme un centre bouddhiste très actif. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, certains le qualifient même de huitième merveille du monde. 

Pour la suite du parcours, il faut traverser le grand lac Tonlé Sap. A bord d’une embarcation privée qui ressemble à une feuille géante. Mi-lac, mi-rivière, c'est surtout un système hydrologique d'une importance majeure au Cambodge, la plus grande ressource d'eau douce en Asie du Sud-Est. Chacune de ses rives est jalonnée de maisons sur pilotis que l'on pense plus fragiles qu'elles ne le sont en réalité. Tandis que s’amuse de l’allure de ces drôles de bicoques, on admire la concentration des pêcheurs échoués sur l'herbe fraîche, lançant leurs filets, encore et encore, jusqu'à devenir d'infimes points noirs à l'horizon. On s'éloigne des hommes pour se rapprocher des chaumières, fabriquées en diverses matières. En paille, en palme, ardoise, brique, bois, plastique...Tout se mélange dans une étrange richesse puisque domine, au fond, l'impression d'une forte indigence.

Dernière étape : le temple de Beng Mealea, l'ancêtre, le modèle supposé d'Angkor Vat. Également construit sous le règne de Suryavarman II, entre 1112 et 1152, c'est, dans son ensemble, un temple hindou, quoiqu’il arbore quelques motifs bouddhistes. Il faut se frayer un chemin parmi une foule de lianes. La clôture extérieure du temple forme une sorte de galerie, un vaste quadrilatère entouré de douves. On pense à une forteresse assaillie par la nature, avant de poursuivre sa route vers la tour centrale – elle aussi érodée par le temps – en contournant des ruines éparpillées. Au milieu de cet apparent désordre, une série de reliefs figurant des scènes du Ramayana, « le parcours de Rama », la plus courte des deux épopées mythologiques composées en sanskrit entre le IIIe siècle av. J.-C. et le IIIe siècle de notre ère.

 

Pour rester au plus près de la culture khmère, rien de tel qu'une ou deux nuits dans de luxueux campements privés. Des haltes propices à de nouvelles découvertes en pleine nature. Une dernière bouffée d’air frais avant de rallier Phnom Penh, la capitale, y explorer une culture plus contemporaine : parcourir les marchés et prendre un cours de cuisine en compagnie d’un grand chef cambodgien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires