En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

03.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 9 heures 52 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 11 heures 25 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 13 heures 41 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 17 heures 33 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 18 heures 4 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 18 heures 42 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 19 heures 24 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 19 heures 49 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 20 heures 23 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 20 heures 38 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 10 heures 50 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 11 heures 46 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 14 heures 37 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 17 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 18 heures 41 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 18 heures 58 min
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 20 heures 2 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 20 heures 25 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 20 heures 46 min
© Sotheby's International Realty
© Sotheby's International Realty
Ça, c'est palace !

Pour 2 500 000 euros, offrez-vous une retraite corse et la Méditerranée à perte de vue

Publié le 09 janvier 2014
Chaque semaine, visite d'une maison de rêve avec Sotheby's International Realty. Aujourd’hui, petit détour en Corse, au sud de Porto-Vecchio, pour une halte dans une magnifique villa avec vue panoramique sur la mer bleu azur.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chaque semaine, visite d'une maison de rêve avec Sotheby's International Realty. Aujourd’hui, petit détour en Corse, au sud de Porto-Vecchio, pour une halte dans une magnifique villa avec vue panoramique sur la mer bleu azur.

En exclusivité immobilière, Propriétés Corses Sotheby’s International Realty propose à la vente une jolie propriété, parfait lieu de villégiature offrant un véritable spectacle pour les yeux grâce à la vue  jusqu’à la Sardaigne voisine.

Une vue à couper le souffle

Au sud de Porto Vecchio, proche des mythiques plages de Palombaggia et Santa Giulia, cette charmante demeure de plain pied, d’inspiration contemporaine, est nichée sur les collines de Porra. De la terrasse, le paysage typique de la Corse du sud révèle sa beauté à couper le souffle. Située en position dominante, la villa offre une vue magnifique, époustouflante et profite d’une très belle exposition permettant un ensoleillement exceptionnel toute l'année. La luminosité changeante révèle ici des paysages somptueux.

La villa, d’environ 200m², arbore une architecture résolument moderne en contraste avec ses façades au caractère authentique, habillées de pierres de ramassage prélevées sur le terrain.

La villa dispose d’un confortable espace de réception et profite de beaux volumes très lumineux.

Salon design

Une cuisine moderne parfaitement équipée et un cellier complètent la distribution des pièces à vivre.

L'appel des fourneaux

Cette très belle réalisation propose 4 chambres à ses acquéreurs : deux grandes chambres indépendantes disposant de leur propre salle de bains – dont une chambre master – et de deux chambres d’invités en suite.

Seuls les oiseaux vous réveilleront

Entre quiétude et modernité, ce bien doté de beaux volumes ne manque pas d’atouts pour plaire au plus grand nombre. Et, pour des moments de détente en famille ou entre amis, ou tout simplement pour retrouver enfin le soleil, les larges baies vitrées baignent le salon de lumière.

L’extérieur est tout aussi ravissant. Les terrasses permettent de se prélasser au soleil tout en profitant de la splendide vue omniprésente, et facilitent la circulation autour de la maison.

 La piscine chauffée et sécurisée par un rideau électrique offre des dimensions généreuses et donne envie de piquer une tête.

Envie d’une séance détente au soleil en sirotant un petit cocktail ?

Enfin, les jardins composés d’essences naturelles accentuent le caractère sauvage et authentique du site.

Pour une promenade au rythme du chant des cigales

Idéalement située entre Porto-vecchio et Palombaggia, profitant d’une vue magnifique jusqu’à la Sardaigne voisine, cette propriété est un parfait lieu de villégiature… Un cocon luxueux où retrouver famille et amis pour des vacances inoubliables.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Stefan
- 11/01/2014 - 12:45
Fascination corse.
Je suis toujours surpris de la fascination des gens pour cette ile où tout est fait pour rebuter les visiteurs.
Malgré des paysages magnifiques, des plages dorées en été et une mer bleue de rêve, je ne me suis pas habitué aux panneaux en francais sur lesquels on tire des coups de carabine.
Lorsque je suis arrivé sur le port de Bastia par le bateau, j'ai été effaré de voir l'état de dégradation des bâtiments qui surplombent le superbe vieux port et la cathédrale.
On nous parle de l'ile de beauté, mois je dirais plutôt :
l'ile de la saleté
tant tout est "dégueulasse" et mal entretenu. Bagnoles brûlées sur les bords des routes, vieux pneus et vieilles machines à laver jetées partout dans les ravins même dans les coins les plus reculés du centre de l'ile. On repousse "les mangeurs de tomates" (touristes) dans le fond des restaurants où on vous arnaqueras et où on se sentira malvenu.
Les transports en commun sont inexistants et rouler en voiture relève de risquer sa vie à chaque rond-point.
Vous l'aurez compris, malgré de la famille en Corse, je suis en froid avec cette contrée et le premier mot qui me vient à l'esprit lorsque je pense à la Corse c'est : hostile. Dommage.
ignace
- 10/01/2014 - 17:26
villa de boff!!!!!!!!!!!!!!!
il en faut pour tous les gouts
Adi Perdu
- 09/01/2014 - 17:25
Et les impôts révolutionnaires corses, c'est combien ?
Sinon, tout à fait à mon goût.