En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

04.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

05.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

07.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 2 min 54 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 7 heures 53 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Economie
Effet boule de neige

Covid, moins d'habits, plus de chômage !

il y a 10 heures 7 min
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 12 heures 57 sec
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 1 jour 59 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 8 heures 42 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 10 heures 41 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 12 heures 30 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 jour 9 heures
Atlantico chic

Elégance masculine : les nouveaux snobs ?

Publié le 30 novembre 2013
Ce sont les géants du style des années 40 - Fred Astaire, Gary Cooper, Cary Grant - qui sont redevenus récemment les références absolues en matière d'élégance masculine classique contemporaine.
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce sont les géants du style des années 40 - Fred Astaire, Gary Cooper, Cary Grant - qui sont redevenus récemment les références absolues en matière d'élégance masculine classique contemporaine.

Gentlemen,

il y a quelques jours, j’ai été interviewé par téléphone par un journaliste du magazine GQ qui souhaitait recueillir mon témoignage sur l'évolution de l’élégance masculine en cours pour l’inclure dans un dossier du magazine intitulé « Les nouveaux snobs, comment se démarquer »…

Sans déflorer le contenu de ce dossier (qui s’annonce plutôt intéressant) ainsi que la teneur de ma discussion avec le journaliste en question, vous pouvez d’ores et déjà vous imaginer ma réaction immédiate devant le titre et l’emploi de la notion de snobisme.

En effet, comparer la petite révolution de l'élégance masculine en cours à une forme de snobisme – une notion complexe qui décrit l’imitation servile des comportements à la mode dans la classe supérieure ainsi qu’une attitude de mépris à l’endroit des classes moyennes – me semble relever de la licence journalistique.

Comme l’explique si brillamment G. Bruce Boyer dans le livre «I Am Dandy, the Return of the Elegant Gentleman», ce sont les géants du style des années 40 - Fred Astaire, Gary Cooper, Cary Grant - qui sont redevenus récemment les références absolues en matière d'élégance masculine classique contemporaine. Ces personnalités, bien loin d'être issues de la haute société de l'époque, sont à l'inverse devenues des symboles de nonchalance et d'élégance naturelle, aux antipodes de l'image que l'on se fait du snob hautain et méprisant.

« Au cinéma, quand j’étais un jeune garçon, j’étais intrigué par eux (Fred Astaire, Cary Grant, Gary Cooper), parce que je pensais qu’il venaient un peu du même milieu que moi. Ils n’étaient pas de descendances royales ou aristocratiques. Ils étaient de simples américains moyens ayant grandi dans des quartiers et des maisons ordinaires. Pourtant ils avaient une aisance et un style incroyables. Et ils finissaient toujours avec la plus belle femme de la soirée. Pour moi, c’était le triomphe de la démocratie… »

Et si toutefois il peut effectivement arriver à certains d’entre nous d’être un peu trop habillés de temps à autre (atteindre une vraie élégance naturelle étant un long apprentissage), cela témoigne plus d’une quête – parfois maladroite – d’excellence personnelle que d’une obsession à vouloir se démarquer.

En attendant avec impatience la publication de cet article dans GQ, je vous renvois à la très belle préface de « I Am Dandy », écrite par Glenn O’Brien (Le Style Guy de GQ) et qui, selon moi, pourrait bien mettre tout le monde d’accord sur le sujet.

« S’il existe un péché cardinal dans notre monde, ce n’est pas celui consistant à se laisser absorber par sa propre personne, mais celui de se faire absorber par la masse : la dissolution de l’individu dans la masse. La majorité silencieuse. La foule vêtue de maillots de sport. La foule, la populace, le troupeau. Noyé dans dans cette foule uniforme, l’homme n’est plus un individu mais une simple cellule d’un gigantesque organisme dans lequel il est bringuebalé sans aucune volonté personnelle. Nous savons ce dont les foules, les gangs, mais aussi les entreprises ou les partis politiques, sont capables quand l’individualité cède la place à la pensée de masse. (…) Un homme qui refuse l’uniforme est un héros, à sa manière. Vous ne pouvez d’ailleurs être un héros qu’à votre manière. Se présenter aux autres de manière différente à dessein demande du courage. Et la forme la plus haute du courage consiste à se révéler complètement à autrui et à dire son for intérieur au monde avec éloquence. (…) (Les dandys) sont, pour moi, tous des héros qui expriment avec éloquence ce qui les intéressent dans la vie. Ils ont tous pour objectif de transcender l’ordinaire et de donner un sens à tous les aspects de la vie, là où la grande majorité des hommes s’en remettent à des coutumes jamais remises en question ou à la chance. »

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lsga
- 29/11/2013 - 13:34
les années 40
que de bons souvenirs
Mani
- 29/11/2013 - 12:43
Je souscris en tout point à
Je souscris en tout point à cet article...