En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

06.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 16 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 19 heures 1 min
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 21 heures 40 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 1 jour 49 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 13 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 jour 16 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 jour 16 heures
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 18 heures 56 min
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 19 heures 49 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 21 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 23 heures 29 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 1 jour 54 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 jour 16 heures
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 jour 16 heures
© Peplum
© Peplum
Grand large

Le Nicaragua couleur café

Publié le 23 novembre 2013
Produit phare de l’Amérique centrale, le café est devenu une thématique gastronomique, culturelle et luxueuse du tourisme au Nicaragua. Une exploration relevée des secrets du tabac, pâtisseries et autres trésors traditionnels artisanaux.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Produit phare de l’Amérique centrale, le café est devenu une thématique gastronomique, culturelle et luxueuse du tourisme au Nicaragua. Une exploration relevée des secrets du tabac, pâtisseries et autres trésors traditionnels artisanaux.

Pour en savoir plus sur le Nicaragua, rendez-vous sur le site de Peplum.com

Au Nicaragua, on connaissait déjà la « Route coloniale », la « Route des volcans », la « Route de l’eau », ou la « Route des cigares ». Cette année, le pays se dote d’un nouvel intinéraire : la « Route du café ». Du sud au nord, ce parcours inédit permet d'aborder l'Amérique centrale sous un angle à la fois gastronomique, écologique et culturel. Mais également luxueux, la café du Nicaragua étant l’un des plus prisés du monde.

A Matagalpa, l’initiation commence dans un large bâtiment en chaux retraçant, en cinq salles, l’histoire et le processus de fabrication du café nicaraguayen. D'allure modeste, le Museo nacional del Café jouit pourtant d'une richesse surprenante. On a l'impression de se promener dans un préau d'école orné de banderoles et de dessins de style naïf ; une authenticité où se cristallise pourtant le charme des lieux. Au-delà du café, il y a les costumes traditionnels rouges et blancs des Indiens d'Amérique, exposés sur des mannequins en tissu dans des vitrines soigneusement lustrées, des documents d'archives fixés sur fonds bariolés, des films exposant les difficultés économiques que rencontre la région depuis le changement de millénaire. Une visite qui donne soif.

Rassasié d'informations, on rêve d'une dégustation de grands crus nicaraguayens. Or, nul endroit ne se prête plus à cette expérience que Jinotega, la « capitale du café » au Nicaragua. Campée dans une vaste vallée bordée de sommets volcaniques, cette ville aux multiples ressources produit plus de 80 % des stocks caféinés du pays. Si les récoltes transitent entre les différentes fabriques du département, certaines atterrissent au marché ouvert de la place principale de Jinotega. Il suffit de plonger sa main dans un sac de grains en toile brute pour s'immerger dans l'atmosphère locale. Aux divers arômes de café se mêle l'odeur du tabac chaud. Un homme marqué par le temps sourit tout en savourant son cigare. Un rire éclate depuis le stand de légumes. La marchande de fruits abonde dans le sens de la bonhommie.

La prochaine étape mène vers Estelí, au nord-ouest, où résident les plus beaux parcs naturels du pays. Le souvenir des miasmes de tabac brûlant donne envie d'en savoir plus sur le mode de fabrication des cigares. Par chance, les usines ne manquent pas dans les environs. Chacune, paraît-il, procède de la même manière. C'est donc avec joie et curiosité que l'on contemple les feuilles sécher sur des planches de bois poncées à l'extrême. Viennent ensuite le tri, de catégorie en catégorie, et la mise en paquet sur un plan de travail métallique. Impératif catégorique – d'où l'air sévère que revêtent soudain la plupart des ouvriers - : les emballages sont humidifiés, les feuilles déveinées, lissées, roulées avant d'être lustrées à l'aide d'un vernis naturel. Enfin, on migre vers une autre pièce où les cigares, à la veille de leur mise en circulation, se voient pressés et augmentés d'une dernière couche de tabac ; une finition qui en renforce le goût. Tandis que les fumeurs se croient au paradis, les autres poumons tolèrent la fumée ambiante pour la douceur de son parfum.

Rien de tel qu'une bonne pâtisserie pour accompagner sa boisson chaude. Les meilleures se trouvant a priori à Somoto, quatrième étape de la Route du café. Parmi les fabriques les plus prisées du département de Madriz, Delicias del Norte fait l'unanimité. Couronnée de nombreux prix, cette entreprise familiale se spécialise dans la production de rosquillas, biscuits traditionnels à savourer avec une tasse de café tiède. Étant donné la forte demande, on ne peut que se réjouir d'obtenir une place pour visiter l'établissement et apprendre la recette d'un met typiquement nicaraguayen. Première étape : laver, trier, peser et moudre les grains de maïs qui finissent par être mélangés avec un fromage blanc « fait maison ».  De cette pâte résultent entre 6 000 et 15 000 galettes par jour. Cependant, le plus impressionnant demeure la récolte des épis. Les quelques Nicaraguayens assignés à cette tâche creusent, épluchent et coupent les produits de la terre avec une concentration qui impose l’admiration.

On poursuit sa route, avec de quoi s'empiffrer dans la voiture. À défaut de pouvoir se limiter à un buñuelo, une espèce de beignet riche en sucre et en huile, on décide finalement de se laisser aller. À la première station essence, on se jette sur les Maduros en gloria, ces bananes rôties nappées de caramel.  

On fait le plein, cuillère en main, jusqu'à Nueva Segovia, ultime escale de ce parcours unique. Et plus précisément à Ocotal, capitale de ce dernier département chargé d'histoire. C'est la troisième colonie espagnole du Nicaragua. Contrairement à son étymologie qui suggère une économie basée sur le bois - ocote signifie pin en espagnol -, Ocotal occupe une place cruciale dans le commerce de café au Nicaragua. Au point, chaque année, de rendre hommage à sa principale source de revenus.

Le meilleur moment pour un tel voyage : le mois de mars, marqué par la Semana del Café, la semaine du café, qui traverse le printemps nicaraguayen. L'occasion pour toutes les fabriques alentour de présenter leurs produits et pour tout un chacun de goûter les meilleurs crus du pays.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

06.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires