En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 7 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 11 heures 4 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 12 heures 33 min
pépites > Politique
Suivi de la crise du Covid-19
Mission d’information parlementaire : Edouard Philippe sera auditionné mercredi
il y a 14 heures 12 min
pépites > France
Alimentation
25% des marchés alimentaires vont pouvoir rouvrir en France
il y a 15 heures 30 min
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 17 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 18 heures 26 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 10 heures 42 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 11 heures 35 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 13 heures 39 min
pépites > Economie
ISF ?
Gérald Darmanin lance "un appel à la solidarité nationale" pour aider les entreprises
il y a 14 heures 35 min
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 16 heures 37 min
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 18 heures 9 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 20 heures 1 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 20 heures 44 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 21 heures 14 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 22 heures 54 sec
© Reuters
© Reuters
Politico Scanner avec Délits d'Opinion

Européennes : le FN n'a jamais été dans une telle position de force (et il n'y est pas forcément pour grand-chose)

Publié le 16 octobre 2013
Les élections européennes approchent et le parti qui s'y prépare le plus sereinement n'est autre que le plus anti-européen de tous, le Front national. Explication d'un phénomène qui pourrait bien transformer la donne politique du pays.
Matthieu Chaigne est co-fondateur du site Délits d'Opinion, site de référence de l'opinion publique et des sondages. Il a commencé sa carrière au  pôle politique de TNS SOFRES avant de travailler au sein du groupe Ogilvy à partir de 2008  en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matthieu Chaigne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matthieu Chaigne est co-fondateur du site Délits d'Opinion, site de référence de l'opinion publique et des sondages. Il a commencé sa carrière au  pôle politique de TNS SOFRES avant de travailler au sein du groupe Ogilvy à partir de 2008  en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les élections européennes approchent et le parti qui s'y prépare le plus sereinement n'est autre que le plus anti-européen de tous, le Front national. Explication d'un phénomène qui pourrait bien transformer la donne politique du pays.

Marine Le Pen, dirigeante du premier parti de France ? C’est le résultat d’un sondage IFOP qui crédite Marine le Pen de 24% des voix. Comment expliquer que le FN, qui émargeait à 6,5% aux dernières élections européennes en 2009, soit en passe de s’imposer en tête du paysage politique ? Et l’UMP, premier parti sortant avec 28% des voix en 2009, peut-elle espérer un sursaut ?

A lire aussi notre article : L'analyse fine des résultats de Brignoles laisse augurer une poussée frontiste aux rendez-vous électoraux

Le FN : premier opposant à la gauche

Il y a d’abord le contexte national propice à la contestation forte... Alors que François Hollande plafonne dans les eaux basses de la popularité (à 2,7 sur une échelle de 1 à 10 selon l’indice Délits d’Opinion), Marine le Pen est devenue dans le même temps le premier opposant à la gauche. Ainsi, selon un sondage CSA, elle apparaît aux yeux des Français comme la première figure de l’opposition (36%), loin devant Jean-François Copé (23%) et Jean-Luc Mélenchon (17%). Alors que l’élection européenne sert historiquement d’exutoire face à la politique nationale, Marine Le Pen engrange des voix, jugée plus proche des Français et de leurs préoccupations.

Le parti anti-européen en phase avec la France du "non"

Marine Le Pen jouit par ailleurs d’un positionnement clair quand les autres partis louvoient dans les contours flous du « oui mais ». Le PS demande une réorientation de l’Europe et l’UMP une euro-exigence ? Pour le FN, c’est non à l’Europe. Une posture simple et totalement en phase avec le mouvement d’opinion. Dernier exemple en date, le sondage CSA selon lequel 52% des Français se prononcent « à l’avenir pour moins d’Europe ». A l’inverse, seuls 17% sont pour une intégration plus grande.

L’Europe est dénoncée, d’abord victime d’un manque de résultats : selon les données collectées par CSA, 49% des Français jugent que l’Europe a un impact négatif sur leur vie personnelle et 58% un impact plutôt négatif pour la France. Sur les mêmes items, respectivement 13% et 19% jugent que l’impact est plutôt positif. Dans la ligne de mire des Français, deux enjeux prioritaires : la lutte contre le chômage et le pouvoir d’achat. Deux sujets en déshérence dans l’Union Européenne.

A l’inverse, les atouts de l’Europe finissent par se retourner contre elle. Ainsi en est-il de la liberté de circulation des biens et des personnes, premier pilier positif de l’Europe aux yeux des Français. Un qualificatif à double face, atout pour le business et le tourisme, menace pour ces Français qui se vivent comme le peuple des assiégés face à une mondialisation qu’ils ne maitrisent plus.

Un parti qui mobilise

Enfin, le FN risque de faire un carton car il dispose d’électeurs mobilisés dans une élection minée par l’abstention. Aux dernières élections européennes, seuls 4 électeurs sur 10 s’étaient rendus aux urnes. Or, et c’est l’enseignement clé de Brignoles, les électeurs du FN se distinguent par leur détermination. Lors des 3 dernières élections, le score du parti d’extrême-droite est resté stable alors que dans le même temps l’abstention n’a cessé de croitre : 2 757 voix  en 2011 pour le FN, 2 734 en 2012  et 2 718 voix en 2013. Comme l’explique une enquête Délits d’Opinion, le FN mobilise quand le PS et l’UMP indiffèrent au mieux.

Quel espace pour l'UMP ?

Pris en étau entre l’européanisme convaincu d’une UDI/MODEM d’une part et le souverainisme du FN d’autre part, l’UMP souffre d’une promesse hybride et peu mobilisatrice. Une fenêtre de tir existe pourtant.

L’UMP, par son statut d’opposant, est libérée objectivement des contraintes rhétoriques auxquelles elle était jusque-là tenue en tant que parti de gouvernement. Or pour l’UMP, l’enjeu n’est pas tant de savoir si les Français sont pour ou contre l’Europe, mais si l’Europe peut-être au service de la France. La dichotomie suivante, qui peut paraître à d’aucuns simpliste, résume le trouble des Français : l’Europe est-elle du côté des peuples ou des marchés, de l’emploi ou de la finance, du contrôle des flux ou du laisser-faire ? Justement parce qu’elle est un parti de gouvernement, l’UMP peut prendre des mesures fortes, opter pour une politique de la chaise vide, exiger un nouveau référendum afin d’infléchir la politique européenne au service des Français. Une promesse totalement en phase avec la volonté de réappropriation de nos compatriotes.

Au final, la question qui se pose est simple : en mai prochain, les Français voudront-ils révolutionner le système de l’intérieur ou s’en exclure, refonder une maison européenne vacillante ou la raser ? Pour être crédibles, les tenants du réformisme vont devoir eux-aussi jouer le registre de la radicalisation, sous peine d’être inaudibles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mx
- 19/10/2013 - 01:16
La haine
La haine et le règne du règlement de compte n'est certainement pas la solution, remettre le pays et même le continent sur de bon raille sera déjà une tache assez ardu, mais restons optimiste....
gardons notre énergie a des fins positives.
Jaime Patagle
- 17/10/2013 - 21:58
"Or, et c’est l’enseignement
"Or, et c’est l’enseignement clé de Brignoles, les électeurs du FN se distinguent par leur détermination."

Les grands changements sont le plus souvent l oeuvre d un petit nombre de gens très déterminé !

C pas pour chasser le sanglier que j ai passé mon permis de chasse mais pour avoir le droit d acheter des armes en préparation d un très grand changement !!
A mort l umps !
mx
- 17/10/2013 - 20:13
Faire barrage
Je vote FN pour faire barrage :

- a l'incompetence
- a la fumisterie
- au mensonge
-a la magouille organisée
- a ceux qui n'aiment pas mon pays la FRANCE !
- a ceux qui n'aiment pas la morteaux le comté et les produits régionaux a Bruxelles.
- a ceux qui exploitent la misère en faisant venir de la main d'oeuvre étrangère avec des contrats du pays d'origine.

etc etc etc .......

Comme quoi mes argument valent bien les leurs