En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

ça vient d'être publié
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 13 heures 40 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 14 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 18 heures 33 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 19 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 20 heures 1 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 20 heures 48 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 22 heures 2 sec
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 22 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 1 jour 12 heures
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 14 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 18 heures 58 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 20 heures 25 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 23 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 1 jour 13 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 14 heures
© Flikcr
© Flikcr
Politico Scanner avec Délits d’Opinion

Record d'impopularité de François Hollande : toutes ces catégories de population qui lâchent le président

Publié le 02 octobre 2013
Jean-Daniel Lévy, directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive, commente le baromètre Harris Interactive/Délits d'Opinion qui indique que François Hollande perd en popularité parmi presque toutes les populations.
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy, directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive, commente le baromètre Harris Interactive/Délits d'Opinion qui indique que François Hollande perd en popularité parmi presque toutes les populations.

Atlantico : Dans le baromètre Harris Interactive/Délits d'Opinion, François Hollande perd 5 points pour atteindre un plancher historique. Quelles nouvelles catégories l'ont-elles lâché ?

Jean-Daniel Levy : L’enquête Harris Interactive intervient  après une séquence marquée par une reprise en main, au moins partielle, de l’agenda médiatique par le président de la République. Entre une rentrée marquée du sceau de l’avenir (La France en 2025), l’attitude concernant la Syrie notamment dans le cadre du G8 en Russie et la prise de parole solennelle au journal télévisé de TF1, le chef de l’Etat a pu choisir le « terrain de jeu » sur lequel il pouvait s’exprimer. Il s’avère, malgré tout, qu’il n’est pas « récompensé » par les Français. Et la confiance baisse alors même que François Hollande était parvenu à maintenir un niveau d’appréciation quasi-constant depuis juin dernier.

La baisse est à relever parmi quasiment toutes les populations. Elle est particulièrement manifeste chez les jeunes de moins de 35 ans (31%, - 13 points), les catégories populaires (19%, - 10 points) et les sympathisants socialistes (79%, - 12 points). Jamais le niveau de confiance n’a été aussi bas pour aucune de ses trois populations.

Les impôts vont-ils devenir le sparadrap du président ? Après Nicolas Sarkozy, président des riches, Hollande court-il le risque de devenir le "président des impôts" ?

La critique à l’égard de Nicolas Sarkozy reposait plus, en l’espèce, sur une politique perçue comme inégalitaire que comme une politique à destination d’une seule catégorie de population. L’attente à l’égard de François Hollande, ce dernier l’avait d’ailleurs théorisée, reposait déjà sur une politique plus juste. Force est de constater qu’aujourd’hui ce terme n’émaille pas le descriptif par les Français de l’action du président, même auprès des franges de population lui accordant sa confiance.
Il est certain que les impôts et les taxes participent fortement de la critique exprimée à l’égard de François Hollande et ce dans un contexte ou, malgré tout, les Français pensent toujours qu’il est important de réduire la dette et les déficits.

Nous avions souligné, le mois dernier, la part croissante des impôts dans les motivations de l’absence de confiance accordée au président. Observons que, parmi les près de 20% de sympathisants socialistes déclarant ne pas accorder leur confiance en François Hollande, les impôts, la fiscalité constituent un point de crispation forte.

Ajoutons à cela, qu’actuellement, ce qui n’était pas le cas par le passé, cette frange du cœur électoral du président met en avant dans un même élan l’absence de résultats et la différence entre les promesses de campagne et la pratique du pouvoir.

Dans le baromètre Harris interactive/Délits d'Opinion, le premier ministre chute dans les mêmes proportions que François Hollande. A la lecture des questions ouvertes, peut-on dire que Jean-Marc Ayrault a gagné en autonomie aux yeux des Français ?

Il est frappant de remarquer qu’à certains égards, au regard de la tradition de la cinquième République – à tout le moins dans la période du septennat – la répartition des rôles entre le président et le Premier ministre est, pour les Français, à front renversé. Parmi les sympathisants socialistes n’accordant pas leur confiance, les critiques exprimées à l’égard du président de la République portent notamment sur l’absence de résultats. Celles exprimées en pensant au Premier ministre se structurent autour des axes suivants : incompréhension de la ligne politique, déficit de cohésion gouvernementale, manque d’autorité… Il faut probablement y voir (mais les prochaines vagues d’enquêtes permettront de valider ou infirmer cette analyse) les effets de la prise de parole perçue comme différente entre Jean-Marc Ayrault et François Hollande sur la pause fiscale. Ce sujet, on ne peut plus emblématique, abordé différemment par les deux représentants de l’exécutif, a – visiblement – plus eu d’impact sur le Premier ministre que sur le président. 

Le sujet des Roms cristallise les débats pour les municipales et au sein de la gauche. Le sujet contribue t-il à la baisse de popularité de l'exécutif ? 

Au moment de l’enquête, ce terme n’est quasiment pas ressorti. Ce qui ne veut pas dire que cette thématique n’aura pas d’incidence. Le débat ayant pris une tournure particulière après que les dernières enquêtes aient été administrées, la prochaine vague du baromètre sera, à ce titre, fort instructive.

Ligne Duflot contre Ligne Valls : existe t-il vraiment deux gauches dans l'opinion ?

On peut remarquer que Manuel Valls voit la confiance exprimée à son égard baisser un peu (50%, - 2 points). Tout comme celle de l’ensemble des ministres. Et que celle concernant Cécile Duflot baisse également. Encore plus fortement (25%, - 4 points). Concernant le dossier des Roms, le discours de Manuel Valls teinté de République ne crée pas de césure au sein de la gauche. On se rappellera qu’en France, les citoyens – et notamment ceux de gauche – sont balancés entre deux sentiments : 1. les conditions d’intégration doivent être réunies pour maintenir le pacte Républicain et la cohésion économique et sociale de notre pays ; 2. la France a le devoir d’aider les populations en difficulté.

On se rappellera qu’en 2010, à la suite du discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, les Français le soutenaient. Et qu’après les prises de parole de la gauche, du tissu associatif, d’anciens premiers ministres de droite, de l’Eglise (à travers le pape) et de l’Europe (notamment), les expulsions des Roms ne suscitaient pas l’adhésion d’une majorité de Français. Quelques mois plus tard, en novembre 2010, à la faveur d’un remaniement, le Ministère de l’Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire disparaissait. On le voit, sur ce sujet – notamment – les représentations peuvent évoluer très rapidement. En fonction de la focale, et de la nature des enjeux posée, les opinions peuvent nettement varier.

La phrase que Michel Rocard affirme avoir prononcée, souvent abrégée lorsqu’elle est mobilisée : « La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa part » qualifie pleinement aujourd’hui ce que ressent la Gauche prise en tension entre ce qu’elle considère comme des difficultés économiques et sociales et ce qu'elle peut qualifier comme constituant un devoir de la France.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

Commentaires (68)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
my3cents
- 05/10/2013 - 14:04
@isga
Je remarque que vous avez (gauche?) caviardé la partie PS... Pour ce qui est des gamins et une majorité de moins de 40/50, ca sera les pissenlits par les racines. Désolé, je ne pleure pas sur les vieux qui ont envoyé des tonnes de dettes sur les générations suivantes avec les "tonton", chirac, sarkozy et hollande (remarquez les minuscules).
lsga
- 05/10/2013 - 13:50
@my3cents : les jeune savent....
Que Sarkozy leur a envoyé généreusement et dans la tradition 600 Milliards de dettes pour ses "non réformettes".
 
Enfin, la bonne nouvelle dans tout ça, c'est qu'à un moment ou un autre, la valeur de l'euro sera divisée par deux, et la valeur de la dette avec. C'est donc plus les vieux et leur épargne qui devraient s'inquiéter. Un fichier informatique qui contient des lignes avec des chiffres, en soi, ça n'a pas beaucoup de valeur, quand bien même on appelle ce fichier "compte en banque".
Anguerrand
- 05/10/2013 - 13:27
A isga
Je crois que vous nous faite marcher,et vous vous amusez à contredire tout les intervenants,si ce n'est pas le cas,vous êtes un grand malade et ne vous croyez pas obligé d'écrire vos inepties mille fois répétés par nos gouvernants et le médias. Tout le monde connaît vos argument mensongers.